Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23 octobre 2008

LE CLEZIO,LA CONSECRATION DU VIDE… : « …littérature et roue de la fortune… »

img601.jpg 

« …Donc, nous y sommes…Aux  prix littéraires, JMG LE-CLEZIO, après avoir  aligner «trois télévisions»,  remporte le million d’euro (euro est invariable…).Et son numéro de claquettes final a enthousiasmé un des peuples les plus dépressifs du Village-Monde: les Suédois (les Suédoises, c’est autre chose…).

       Après avoir inventer la dynamite, les Nobel n’auraient jamais penser à un pétard mouillé comme trophée…Mais, que voulez-vous, depuis les frasques de l’art contemporain, cette sacralisation du vide écrite, peinte, parlée et filmée, il faudra s’en contenter.

       Le sanctuaire du Néant,désormais,compte un adepte de plus, et comme si cela ne suffisait pas,autant l’arroser d’un bon pactole. La racaille des Editeurs Associés  en grogne de joie, les traditions d’analphabètes littéraires perdurent dans le silence,l’étouffement des écrits,les chuchotements…Le «nouveau roman» est à la littérature ce que la «nouvelle cuisine» est à la gastronomie ; d'éparses échantillons sur une blancheur d’assiette, les  Suédistes préfèrent rester sur leur faim.

     Notre Clézio comparé à Camus ( j’ai des doutes…) sur son premier roman, «le procès verbal », en une évanescence de  «l’étranger». Ah ouais ? Puis,d’après wikipédia,les thèmes abordés sont : la douleur, l'angoisse, la douleur dans le milieu urbain feraient surtout de lui l'héritier de questionnements et dénonciations existentialielles, et, provocation ultime( qui m’a fait réagir,grrr! …), il se pourrait qu’il  puisse également rappeler le «Nexus» d'Henry Miller !...Alors là, je dis «stop» !...Faut pas charrier, tout de même !....

     Que les abrutis de la dynamite touchent à MILLER et je vois rouge !...

     Suis-je donc apte à juger d’un Nobel,me diriez-vous ?...

     Tout à fait.Au lycée et en rédaction, je produisais régulièrement 20 pages au lieu des 20 lignes réglementaires. Ce qui m’amenait invariablement à obtenir les plus mauvaise notes de la classe.

      Alors,fuck à la fin! »

*illustration de MR  réservée pour l’oeuvre de Lionel MAZARI, «les amnésiques anonymes »(2008)

4a9aacce83d1626396bc4c13a8a25ec9.jpg

2a2d5d329127878a05b8e5af2dc212fc.jpg

medium_img500.jpg

infos spéciales:Le dernier recueil de Lionel Mazari parait aux éditions Gros Textes. Il est disponible à l'adresse de l'éditeur:  Editions Gros Textes, à Fontfourane, 05380 Chateauroux-les-Alpes. Son prix public est de 10 euros.medium_img492.2.jpg Vous y trouverez: des textes en prose écrits dans les années 90 et rassemblés sous le titre Journal d'un ange, ainsi que ses derniers écrits sous le titre: J-C Cédille. Un tableau de Michel Reyes représentant Venise orne la couverture. Sont toujours disponibles chez ce même éditeur: les deux précédents recueils: Clam et Cohobe, au prix de 6 euros chacun.

16 mai 2008

...VIVRE AVEC DES CONS... : "...Tonvoisin DEPALIER,l'évènement littéraire..."

8f90763c6400e3e9b0fbf05e3e482d6b.jpg
Avant-propos :…depuis des époques reculées, en toute impunité, les cons et les connes se sont organisés et ont pensé quasi à ciel ouvert l’Organisation Mondiale de la Connerie...
 
 
 
Présentation de l'éditeur:
 Le nouvel opus de Tonvoisin DEPALIER « Vivre avec des cons » fait suite à "Travailler avec des cons" et nous entraîne dans une folle journée à la con consacrée à l'observation du con d'élevage dans son milieu naturel... du voisin qui se lève aux aurores le week-end pour vérifier le bruit de sa perceuse, en passant par les cons mobiles, des tueurs de vieilles aguerris qui sévissent à vélo, en voiture, en rollers propulsés sur les crottoirs par leur rottweiler, en passant par votre conjoint ou la conne qui vous est jointe... Bref, tout le monde y trépasse.2409e7847feafc197e0fb90cf01b1fe0.jpgDernièrement,le con votant. Une chose est certaine, les cons et les connes ne sévissent pas qu'au bureau de vote, et si en période de globalisation les cons s'externalisent, se pignolent et donnent leur avis sur tout , gaiement, et du haut de la connerie qu'ils régissent au rang de Beaux Arts,...et bien,Tonvoisin DEPALIER(http://vivreavecdescons.hautetfort.com/ ),à défaut de présenter une antidote efficace - on ne saurait lui en faire griefs vu l'étendue de la pandémie... - propose un observatoir perspicace des premiers symptomes en  un nouveau livre pour lutter contre le réchauffement connologique, le conformisme et les cons formés !Ne soyez pas con,achetez-le,ou bien,encore mieux, VOLEZ-LE!...et,avant d'être chef d'escadrille,vous deviendrez un con-volant,...en justes noces,avec une NOUVELLE littérature,sympa,rafraichissante et SUBVERSIVE!...
 
40926c195172d54a823b92d5feadefec.jpg
medium_img475.7.jpg 

medium_images.14.jpg 

records.2008

...LA LITTERATURE COMME MACHINE DE GUERRE... : "...autopsie de nains sur un faux mage sans tête..."

MISE EN GARDES :…seront poursuivis IMPITOYABLEMENT en justice,les commentaires à caractères racistes, homophobes et discriminatoires en atteintes à la vie privée…vous n’êtes pas obligés de me lire,de même que je ne suis pas OBLIGE de VOUS lire…Donc,modérez vos propos,ou vos traces d’IP nous amèneront devant les tribunaux…Sachez que,dorénavant,la liberté d’expressions se déroulera conformément à la loi sur informatiques et libertés 1978,réf:2004…Michel REYES

1dc1f0606f304bfe5f82cf1786071d7f.jpg

MAURICE G.DANTEC :…« …Le texte « la littérature comme machine de guerre », que je désirais au départ vous exposer en préliminaire, a été écrit au début du siècle. Si j’avais pris la décision initiale de le présenter c’est qu’il m’a servi à l’époque de bilan pour le travail spécifique que j’avais essayé d’accomplir en tant qu’écrivain, durant la décennie précédente, mais en fait, plus qu’un acte terminal il s’agissait d’une « plate-forme » susceptible de m’aider, précisément, à « dépasser » les limites que je percevais alors à peine dans l’herméneutique deleuzienne, tout en sachant fort bien que pour « dépasser » quoi que ce soit, il faut au minimum se maintenir à sa hauteur, en tout cas en termes d’exigence.Ainsi, il me permettait de concevoir mon regard sur ma propre production passée non pas comme l’archéologie d’un monde mort, mais comme la mise en mouvement d’une pensée qui me serait singulière.
J’ai néanmoins décidé d’agir différemment et de décrire, à l’heure d’aujourd’hui, sept années plus tard, là où cette « plate-forme de lancement » m’a propulsé, tout en remontant au point d’ignition originel, quand la mise à feu a eu lieu.Lorsqu’on m’a demandé de participer à ce cycle de conférence de l’Acfas j’ai immédiatement accepté. Trop vite, peut-être.Il m’est rapidement apparu qu’en tant qu’écrivain il me serait parfaitement impossible d’écrire quelque exégèse que ce soit concernant Gilles Deleuze et son travail. Non pas que ce travail soit abstrus, et incapable d’être explicité, ni même parce que je ne suis pas un universitaire, un analyste littéraire, un critique. L’objection principale tient en ce que je suis, par conséquence, un praticien. Un praticien de la littérature : ce qui signifie que je suis un vampire. Je me nourris insatiablement de tout ce que le Monde Créé est en mesure de m’offrir, et je ne suis pas en reste concernant les domaines de l’Invisible.Je ne peux donc que très difficilement parler de Deleuze parce qu’en fait, comme bien d’autres victimes de mon cerveau-estomac, c’est Deleuze qui, parfois, parle en moi. Je l’ai dévoré, digéré, métabolisé, sans la moindre métaphore, et de fait il s’est retrouvé mêlé à une foule d’âmes qui n’ont eu de cesse, je pense, de le surprendre, comme Léon Bloy, Joseph de Maistre, Hans Urs Von Balthasar, Sainte Thérèse d’Avilà, ou Bernanos, mais aussi des proches : Kafka, Nietzsche, Pasolini ou Duns Scot.je ne peux parler de Gilles Deleuze que comme d’une machine littéraire de 3e espèce. Je ne peux parler de Deleuze que comme singularité des singularités, ce qu’il a été dans ma vie, et ce n’est pas un hasard, dieu stupide auquel je ne crois pas, si l’on peut, me semble-t-il, le « cataloguer » comme le grand philosophe de la singularité au XXe siècle.Aussi ce que je peux dire de Gilles Deleuze et de son travail c’est le récit singulier de ma « rencontre » avec cet être, et ce devenir, ce que je peux essayer d’évoquer c’est comment la réalité se détecte à quelques signes aux limites du visible : philosophe de la singularité, au milieu d’un monde qui avait évacué la toute première d’entre elle, Deleuze ne fut pas une « influence philosophique » pour moi, il fut une rencontre frontale avec le réel, sans apport de la moindre dialectique, il fut une collision, à distance, dans le temps et l’espace, entre deux cerveaux et donc probablement l’émergence d’un troisième « organe » à leur (dis)jonction inclusive.

294e8b22218129fdaf2c2fe8244adb0f.jpg

(w.burroughs)

Diagramme diachronique :

1975 : Heldon, Nietzsche, Philip K. Dick. En 1975, j’ai seize ans, je viens de découvrir Philip K Dick, Burroughs et Ballard, pour ne citer qu’eux. Je commence tout juste la lecture du Gai Savoir, trouvé dans la bibliothèque maternelle, avec Ainsi parlait Zarathustra. C’est le moment où la culture hippie se voit contre-attaquée par la réaction punk, retour à l’énergie sonique de l’électricité, glam plastique, antinaturalisme, utilisation machinique et militaire de l’électronique. Je tombe sur un album nommé « Electronic Guerrilla », référence directe à Burroughs, le nom du groupe : Heldon, est tiré d’un roman de Norman Spinrad, « Rêve de Fer ». Un des titres est visiblement influencé par « Ubik », de Dick. Au dos de la pochette, des aphorismes d’un certain Klossowski, une phrase d’un certain Gilles Deleuze, et le titre « Le Voyageur » tiré de Nietzsche, lu par ce Deleuze sur fond de mur électro-acoustique. C’est le nexus primordial, où tous les éléments, sans être forcément actualisés, sont cependant co-présents.

1977 : L’Anti-Œdipe.
Lecture cataclysmique. Enfin une authentique « critique » du capital et de la technosphère qui ne doive rien à Guy Debord et sa clique, pas plus au marxisme orthodoxe, ou aux sinistres requiems de l’extrême droite socialiste, ou de l’extrême gauche nationaliste, sans parler de leurs pathétiques hybris. La lecture de l’Anti-Œdipe en cette année plus que singulière, initiée par la découverte de Deleuze à travers l’expérience du rock’n’roll, ne tient pas non plus à je ne sais quel effet de coïncidence liée aux lois de la stochastique. Alors que les concepts mutants de l’inconscient machinique et du corps sans organe font l’effet d’une déflagration dans mon cerveau d’adolescent tardif, la musique initiée par Richard Pinhas prend sa forme définitive au cœur d’un contre-mouvement productif qui décide de plonger le monde de la musique électrique dans sa propre vérité : sidérurgie sonique passée au générateur nucléaire, punk-rock/cold-wave, la déferlante ne vient plus d’un point localisé, San Francisco ou Liverpool, elle est déterritorialisée d’emblée, elle surgit simultanément à New-York, Londres, Paris, Bruxelles, Berlin. En ces années où le nihilisme et son cortège d’absurdités criminelles, et terriblement inesthétiques, semblait avoir englué à jamais les esprits, ces quelques mois de 1977 où la collision eut lieu allaient probablement déterminer tout le reste de mon existence. Une mise en perspective désorbitante de la machine inconscient et de la machine sociale, du corps-cerveau et du monde-organe, la redéfinition des concepts de territoire, de carte, de diagramme, de programme. Une redéfinition de l’homme, comme tension infinie entre Un et Multiple, une redéfinition du capital comme échange non plus « symbolique » mais réel entre les machines de l’inconscient schizoïde et celles de la Technique-Monde, entre les processus des configurations sociales et la définition asilaire du malade mental. Une sorte de scholastique non théiste et pourtant non dialectique, imprégnée de la phénoménologie d’un Husserl, mais aussi, nous le verrons, de concepts fondamentaux remontant à la patristique la plus haute. Quelque chose était en train de se produire.

c5b287f98754ef1fb10126e3fd9d3492.jpgdeleuze




1980-1990:MILLE PLATEAUX,IMAGES MOUVEMENT,différence et répétition...Les années 80 sont les années du Mitterandisme, des idéologies néo-humanistes, de la grande illusion culturelle et de la récupération, plutôt efficiente, des œuvres de Gilles Deleuze pour des « causes » politiques diverses. C’est l’époque où, dans la solitude des vrais penseurs, Deleuze s’oppose violemment à Foucault et Derrida au sujet de la «Palestine», conservant avec le Peuple de l’Ancienne Alliance une complicité intellectuelle et sans doute historique que d’aucuns taxeront très vite de « sionisme », autant dire « fascisme », mais qui me semble quant à moi évidente quand on le lit sans les lunettes des nouvelles orthodoxies : Deleuze, comme Spinoza, est un excommunié potentiel. Ni matérialiste ni idéaliste, on essaiera sans trop de réussite de le caser avec les déconstructionnistes, tout comme avec les constructivistes, alors que sa pensée est perpétuellement en mouvement, et qu’elle échappe de fait à toute prison dogmatique universitaire.À cette époque, Deleuze disparaît par intermittence de mon écran radar. Je continue de le lire mais je suis en train de traverser la première époque du chômage à grande échelle, du rock devenu politiquement correct et subventionné par l’État, de la violence urbaine, des drogues dures, du sida. Après avoir été un prolétaire de la musique, puis de la publicité, la 1ere Guerre du Golfe me précipitera dans les bras de l’oisiveté et de la dépression, c’est à dire dans ceux de la littérature.

1997-2000 : Heldon/Richard Pinhas.
En 1997, un après midi de printemps, je reçois un étrange coup de téléphone. Dans un premier temps, je crois même à une blague. Un certain Richard Pinhas demande à me parler.
Richard Pinhas est l’homme qui a fondé Heldon en 1971. C’est lui qui a travaillé avec Spinrad, Dick, et Gilles Deleuze ! Il vient de lire les Racines du Mal, me dit-il, il pense que nous avons au moins des choses à nous dire. Plus de 20 années ont passé entre mon écoute de son premier album et ce jour particulier.
S’ensuivra une rencontre qui, telle la collision entre deux engins volant à haute altitude, nous conduira, chacun, et ensemble, sur une trajectoire balistique qui nous poussera à redéfinir notre rapport à Gilles Deleuze, à la littérature, à la musique, au concept de machine, d’individu, à la notion même de pensée. L’album d’Heldon, « only chaos is real », auquel je participai avec Norman Spinrad, fut le moment d’ignition de la fusée. Il fut conçu par Richard comme le dernier de ses disques à paraître sous ce nom. Acte terminal, il était surtout un acte refondateur.
Il s’ensuivra un projet singulier qui consistera non pas à « mettre Deleuze (et Nietzsche) en musique », mais de faire de cette musique le « reboot » de leurs théories. Pas même un analogon, mais une REPRISE.

a39ad33b937316526b326fc69c69aa4f.jpg

michel REYES:(1992- hommage à VAN GOGH)81X100cm.Paillettes,huile/s/toile.

...1999-2003: Schizotrope fut l’émergence d’une singularité à la (dis)jonction opérée par Richard et moi. Un mur de boucles électroniques, produites par une guitare passant au travers d’une série de processeurs sonores, créait en quelque sorte le « corps plein », en mutation métastable, du texte que je serais amené à lire. La voix se devait d’être non pas le vecteur rationnel du signifiant, disons pas uniquement, et même : surtout pas avant tout, car comme dans toute véritable aventure de rock’n’roll elle serait considérée comme un instrument parmi les autres, une source sonore intégrée à la machine, comme les autres. La voix, la Parole, créerait l’injection des machines littéraires sur le corps plein du son-cosmos. La musique-corps électrique, la voix-machine humaine, tout était là. Il était hors de question que nous produisions une sorte de pensum scolaire vaguement accompagné de musique techno. Nous avons expérimenté plusieurs formules musicales en trois albums, entre 1999 et 2003. Chaque entreprise n’était animée que par un seul but : non pas « illustrer » d’une manière ou d’une autre les textes de Deleuze qui seraient lus, mais faire de cette « machine de troisième espèce », humano-machinique, cyborg, audiotextuelle, une authentique reprise de ses théories, comme centre pivotal de tout ce qui serait produit.

d94d46d150d850ea45182328952e7022.jpg
2000-2004 : Le Christianisme, la Patristique, Duns Scot, Heidegger/Nietzsche. Je me suis fait baptiser le 16 février 2004 selon le rite apostolique et romain. Cet acte est venu clore un chemin, qui aura duré vingt ans, pour en ouvrir un autre qui pour nous – chrétiens - n’a pas de fin en soi. Étrangement, alors que je plongeais dans l’étude de la haute patristique, Richard redécouvrait de son côté les merveilles de la Kabale juive, qu’il avait probablement rejeté durant un temps, sous l’influence de l’époque post-soixantuitarde dont il est issu. Par contrecoup, je me suis mis moi aussi à approfondir ma connaissance des textes pseudépigraphiques juifs et de son côté Richard a commencé à s’intéresser à Duns Scot. Certes, le fait que Gilles Deleuze, tout comme Heidegger, se soient intéressé à ce scholastique écossais n’est pas pour rien dans ce choix liminaire, mais commencer par Duns Scot n’est pas la plus mauvaise introduction qui soit aux Mystères de l’Incarnation, de la Trinité et donc de la singularité, problématique qui se trouvait précisément au cœur du projet Schizotrope, parce qu’il était au cœur de celui de Gilles Deleuze.

Diagramme synchronique.
Ce plan diachronique permet de passer aussitôt à la forme synchronique qui va aider à comprendre en quoi ma rencontre avec le philosophe ne tenait en rien à une série de coïncidences mais bien à la formation tectonique d’une structure absolue, pour reprendre Abellio, dont la cohérence tenait dans une dynamique sans cesse recommencée entre différents pôles d’un quadrant où Musique, Littérature, Machines, Organes se voyaient répercutés en autant d’échos que de points de vue ontologiques sur ce processus qui voyait le jour. Richard Pinhas fut le premier musicien de rock électronique français pour ne pas dire du monde. Ami et élève de Gilles Deleuze, vers 1970 il est destiné, après son doctorat, à une carrière universitaire d’élite lorsqu’il décide d’empoigner le manche d’une Gibson Les Paul et d’expérimenter les tous premiers synthétiseurs du marché. Cela ne l’empêchera pas de poursuivre sa relation amicale et intellectuelle avec le philosophe jusqu’au décès de celui-ci, comme avec l’écrivain américain Norman Spinrad, par exemple. Tout en Pinhas le connecte à la littérature, son goût de la lecture en premier lieu, ses relations avec les écrivains et les philosophes en second, mais surtout la constante interaction qu’il lui a fait jouer avec sa production musicale. Comme je l’ai indiqué, Heldon est un nom tiré d’un roman de Norman Spinrad. Ses premiers albums comportent des références directes à Philip K. Dick, à Nietzsche, ou Pierre Klossowski. Ainsi, bien sûr, qu’à Gilles Deleuze. Mais il ne s’agit pas ici d’un simple travail de citation référentielle. La facture même de la musique de Richard est empreinte, durant toute cette époque, et jusqu’aux plus récentes de ses productions, des théories deleuziennes sur la différence et la répétition, comme sur les rapports entre schizophrénie et capital, inconscient machinique, corps sans organe, monades de Leibniz, infinité naturelle de Spinoza, surhomme comme momentum actualisé de l’Éternel Retour nietzschéen. C’est pourquoi, là encore, rien n’est dû au hasard lorsque, dès 1971, sur son premier album, Richard Pinhas, avec 30 ans d’avance, fait lire, par Deleuze lui-même, sur accompagnement de rock électronique, un texte de Nietzsche, « Le Voyageur », qui entrera ainsi pour toujours dans le monde de la musique de l’ère post-atomique. En ce qui me concerne, je pourrai affirmer que je suis comme une forme invertie de celle représentée par Richard, je me trouve sur l’autre pôle de la singularité. Mais c’est de notre mise en rapport qu’est né, peut-être, ce troisième cerveau que j’ai évoqué plus haut. Peut-être n’est-il pas surgi de la confrontation directe entre le mien et celui de Deleuze, sans besoin de médiation d’aucune sorte on peut envisager que c’est de la collision entre les deux pôles, entre Richard-Pinhas-le-musicien et Maurice-Dantec-l’écrivain que cette forme a pu jaillir. Et cette forme, cette nature, cette personne, c’était justement la singularité même du philosophe, c’était ce qui le dépassait lui même, ce qui se tenait constamment au-delà de lui, c’était sa propre pensée en mouvement, sa Parole en Acte. Je suis un écrivain et comme je l’ai expliqué c’est à l’âge de 16 ans que je découvre Deleuze par Heldon, donc par Pinhas, et que j’entreprends parallèlement la lecture de Nietzsche. Quelqu’un a prononcé le mot « hasard » ?
6c38991f9927785fc0b9b4b615713588.jpg

À la différence de Richard je n’ai jamais rencontré Deleuze que par ses ouvrages, et grâce à une simple pochette de disque.J’ai abandonné l’université, comme lui, mais au bout de la 1ere année ! Pour me lancer, tout comme lui dans l’aventure du rock électronique, version punk, à partir des années 77-78. Cette aventure était déjà pour moi terminée lorsque Richard entamait sa 15e année de carrière dans la musique.Notre rapport de polarité n’est donc pas une inversion simple, l’inversion est intensifiée et se voit donc soumise à des forces qui l’empêche de rester une simple figure géométrique statique. J’ai été musicien, comme Richard, mais dans des conditions et des époques radicalement différentes. J’ai connu Gilles Deleuze, mais sans l’avoir jamais approché. Richard est docteur en Philosophie, je suis un kamikaze autodidacte. Tout comme Richard l’a fait pour sa musique, j’ai intégré certaines des théories du philosophe comme matériaux actifs de ma narration. Lorsque notre rencontre s’est actualisée, bon nombre de nos convictions originales ont volé en éclat. Nous sommes bien des polarités : ce qui nous rassemble nous disjoint, ce qui nous divise nous réunit.
C’est de ce processus même que put naître un projet comme « Schizotrope »… »

962663facd5fa57456508aa3e9403a54.jpg
medium_img500.jpg
infos spéciales:Le dernier recueil de Lionel Mazari parait ce mois-ci aux éditions Gros Textes. Il est disponible à l'adresse de l'éditeur:  Editions Gros Textes, à Fontfourane, 05380 Chateauroux-les-Alpes. Son prix public est de 10 euros.medium_img492.2.jpg Vous y trouverez: des textes en prose écrits dans les années 90 et rassemblés sous le titre Journal d'un ange, ainsi que ses derniers écrits sous le titre: J-C Cédille. Un tableau de Michel Reyes représentant Venise orne la couverture. Sont toujours disponibles chez ce même éditeur: les deux précédents recueils: Clam et Cohobe, au prix de 6 euros chacun.
3ef66e23311b70808f14f2b4a88b5d28.jpg
medium_images.14.jpg records.2007

CHINE:LA COCO'S-METIQUE DU VAMPIRE...(c'est d'saison!...) : "… cadavres de condamnés à mort chinois recyclés en produits de beauté ..."

TARTINEZ-VOUS la gueule!

medium_1744_lievre_1.2.jpg

  "…Je ne sais pas si on débat de ce genre de «détails» dans les universités d’été du socialo-communisme…,mais une société cosmétique chinoise « utilise la peau prélevée sur les corps des condamnés à mort exécutés pour fabriquer des produits de beauté vendus en Europe."medium_cosmetics.2.jpgThe Guardian livre une enquête stupéfiante en matière d'industrie cosmétique, qui lève le voile sur des pratiques qualifiées de "traditionnelles" par des employés de la compagnie chinoise qu'il a interrogés. Il s'agit de récupérer du collagène, une protéine fibreuse que l'on trouve en abondance dans la peau, les os et les tendons, couramment utilisée en chirurgie esthétique pour gonfler les lèvres et réduire les rides. Toujours de même source, le journal note qu'en Chine, il est d'usage de récolter "la peau des condamnés exécutés et les fœtus avortés, rachetés par des sociétés de 'biotechnologie' situées dans la province septentrionnale de Heilongjiang"et revendu sur le marché zéropéen(pas ou peu de réglementation…). Les produits sont exportés vers  Zéropaland via Hong Kong… Au Royaume-Uni, les autorités sont préoccupées par les questions éthiques comme par les risques d'infection et de transmission de virus. Une enquête commandée par le ministère de la Santé britannique a souligné le besoin d'instaurer de nouvelles réglementations. "Mais le ministère de la Santé veut néanmoins s'en remettre à la Commission Zéropéenne -évidemment,on est pas arrivé...- medium_img475.jpget cela pourrait prendre plusieurs années avant qu'une législation entre en vigueur", note The Guardian. …Les autorités chinoises réfutent pour leur part qu'il soit possible de prélever la peau ou tout autre partie du corps de condamnés à mort "sans que ceux-ci donnent leur consentement...". Mais il y a de sérieux doutes, d'après The Guardian, qui rappelle les révélations faites en juin 2001 devant le Congrès américain par un ancien médecin militaire chinois, Wang Guoqi. Ce dernier a assuré "avoir participé aux prélèvements d'organes de plus de 100 prisonniers exécutés. Les chirurgiens disséquaient les corps dans des camions garés sur les lieux d'exécution."

...

…Wang a avoué avoir procédé au prélèvement de la peau d'un condamné exécuté mais dont le cœur battait encore...

medium_1242DCSoviet.jpg

medium_img500.jpg
infos spéciales:Le dernier recueil de Lionel Mazari parait ce mois-ci aux éditions Gros Textes. Il est disponible à l'adresse de l'éditeur:  Editions Gros Textes, à Fontfourane, 05380 Chateauroux-les-Alpes. Son prix public est de 10 euros.medium_img492.2.jpg Vous y trouverez: des textes en prose écrits dans les années 90 et rassemblés sous le titre Journal d'un ange, ainsi que ses derniers écrits sous le titre: J-C Cédille. Un tableau de Michel Reyes représentant Venise orne la couverture. Sont toujours disponibles chez ce même éditeur: les deux précédents recueils: Clam et Cohobe, au prix de 6 euros chacun.
3ef66e23311b70808f14f2b4a88b5d28.jpg
medium_images.14.jpg records.2007
MISE EN GARDES :…seront poursuivis IMPITOYABLEMENT en justice,les commentaires à caractères racistes, homophobes et discriminatoires en atteintes à la vie privée…vous n’êtes pas obligés de me lire,de même que je ne suis pas OBLIGE de VOUS lire…Donc,modérez vos propos,ou vos traces d’IP nous amèneront devant les tribunaux…Sachez que,dorénavant,la liberté d’expressions se déroulera conformément à la loi sur informatiques et libertés 1978,réf:2004…Michel REYES

JAURESSIC-PARK : Les Staliniens flippent,c'est là qu'ils deviennent dangereux...Tenir bon...

"...Puis-ce que tout est "social",à perte de vue,...de quoi ont-ils peur ?..."

   « …Et ce qu’il y a de plus grave,dans cette crispation néo-féodale,c’est sa façon post-psychédélique à nier l’évidence : il n’y a plus de Moscou…Le discours devient archéo-sidérant au sein de ses métaformes.Les formules,qui en d’autres temps sonneraient plus que le creux ;  «d’autres mondes sont possibles» et «le monde n’est pas une marchandise»,ainsi que «la terre appartient à ceux qui la travaillent»auraient laissé MONTAIGNE  et ses essais au fond d’un puit inondé de sarcasmes – railleries même…mais comme l’étude de l’Honorable est une «aliénation» évidente,puis-ce qu’elle ne vient pas de la «base» où des mollahs de cellules à BUFFET,HOLLAND and Co,medium_img482.5.jpgla suspicion de la contradiction reste une simple rhétorique de « méchants » désignés…L’aristocratie de la gouvernance «démocratique» consiste à exhiber le  «mal» dans ce qu’il a de plus vindicatif :la vilenie du commerce et l’argent,bien sur,à part se nourrir,s’habiller et se soigner,ne sert strictement à rien…Au mieux,il est « souhaitable » de l’abolir…Au pire,il devient suspect – en dehors des cadres de la cellule et du «parti»…- d’en produire…Les coopératives agricoles,comme tout le monde le sait,marchent au sirop de fraises…medium_bovestalin-b9626.2.jpgPas loin de chez moi,sur le Larzac,ils ont même inventés un système – que même le MEDEF n’oserait évoquer,et même dans son extrême démence,en soupçonner l’existence…- Je m’explique : le temps de travail « mécanique » et son équivalence,le temps de travail « humain » :une heure de tracteur égale huit heures de  décaillassage de champs,à la main… « Humanistes-penseurs »,mathématiques de bêtes de somme,la corrélation reste définitivement étroite a ces félonies de «kolkhoze»…Quand aux tracteurs MASSEY-FERGUSSON ,la provenance «américaine» de ces engins  attire moins leur foudre que les Mac DO - pas folles les guêpes…L’impérialisme au piloris néo- réac reste sélectif,nous avançons dans la constance du progrès et l’élévation spirituelle…Les rémanences du Capital ne s’inscriront pas dans la social-partition aux « Lendemains qui Chantent »,… - Tu peux toujours courir,camarades,on t’accrochera une dynamo dans l’dos !…Donc,dans cette exemplarité- paradigme -,jamais l’image et la noblesse de la paysannerie n’ont été roulées à ce point dans la farine,le zéro national de la «confédération» aux relents de poujadisme ahane sur les coursives d’un Titanic idéologique que plus personne semble mettre en doute.« Courtisé » par les gros appareils mégalo-politiques soucieux de la récolte de points de sondage et d’audimat franchouillé par autant de bêtises accumulées….D’ailleurs,comme une prostitution élevée au rang d’institution,les tenanciers du divertissement restent de marbre sur la provenance - En aparté,rappelons la valeur principale du cynique : le prix de tout,et la valeur de rien…On ne touche pas à JAURES,des deux bords,et pourquoi cette subite «union sacrée»?..Parce que les «frères ennemis» ont besoin d’images positives pour asseoir leurs saloperies  réciproques d’oligarches séniles…medium_img497.jpgEt quant à ce positivisme  de faits,il est plus aisé de faire croire que le début de la 1ère guerre mondiale était du à l’assassinat du tribun,plutôt qu’à ces discours – la merdiocratie en ressort indemne…JAURESSIC-PARK,en somme…»
medium_Nicolas_sarkozy.2.jpg …ouaiiis,vous n’aimez pas ce «problème»…
...
medium_IRAN-1.jpg …mais ,peut-être que vous en préférez un  «autre» ?...

Vous pouvez également voir mes toiles en pages archivées 2006-2007

medium_img475.7.jpg
infos spéciales:Le dernier recueil de Lionel Mazari parait ce mois-ci aux éditions Gros Textes. Il est disponible à l'adresse de l'éditeur:  Editions Gros Textes, à Fontfourane, 05380 Chateauroux-les-Alpes. Son prix public est de 10 euros.medium_img492.2.jpg Vous y trouverez: des textes en prose écrits dans les années 90 et rassemblés sous le titre Journal d'un ange, ainsi que ses derniers écrits sous le titre: J-C Cédille. Un tableau de Michel Reyes représentant Venise orne la couverture. Sont toujours disponibles chez ce même éditeur: les deux précédents recueils: Clam et Cohobe, au prix de 6 euros chacun.
medium_images.14.jpg records.2007

24 mars 2008

...GARDIENS DES MONDES SOUTERRAINS..."

Avant propos :…je tiens à rendre hommage à ceux et à celles qui ont refusé de se rendre complices de la parodie d’élections municipales qui se sont déroulées à Lodève sous le chantage du Président de Région :  «…pas de votes socialistes, pas de subventions…»…Ce slogan n’a plus rien à voir avec la République et de son débat d’idées,celà s’appelle du «TRAFIC D’INFLUENCES».Et je tiens à vous signaler que beaucoup de lodévois et de lodévoises(41%) ne se soumettront à cette forme de blocus économique…
2a45797a102663b5b3acb3b16b1c520b.jpg

 …Ce que vous ne voyez pas sur ces images, c’est que j’écoute THE END à donf’ des DOORS…

a1f69da31d7f97ca98d9da093d8f7b93.jpg

…Incroyable que la France soit ce pays manipulée par les journalopes(contraction de journalistes et de salopes…) !
f2fb5be060e5583af9c3ce92b3046a94.jpg

… ce ramassis de mensonges dégueulasses a influencé les dernières élections locales…

44409a238367ced15c27d26df02c5daa.jpg

…beaucoup de bons maires se sont retrouvés à la porte…

6834b95b98f35430399b3499c51ea546.jpg
…alors pourquoi ont-ils voté SARKOZY si c’est pour foutre la gauche aujourd’hui ?
6dc2575cfb8855f6b1bfbebc78bd3e67.jpg
…Y a quelques choses qui tournent pas rond chez mes compatriotes !
bf5c65872eafd30a5d62953f3c282bd5.jpg
…Nous sommes les gardiens des Mondes Souterrains…D’après le calendrier maya, en 2012 , grosse chaleur !...  

medium_images.14.jpg 

records.2008
f665c9a9d6d9263122e0d814c5b7afeb.jpg

...ET MAINTENANT,DES PRESSIONS ET DES MENACES AU TELEPHONE... : "...SCOOP:Marie-Christine BOUSQUET vient de m'appeler,hier après-midi,vers 15H45..."

… POUR REPONDRE A BRUNO,UN INTERNAUTE…
ea6ca1cab87598e0cc1597f5b9a83302.jpg

« ...Bruno,tu as raison.Je suis trés attaché à la LIBERTE,à ma LIBERTE,et à la LIBERTE de tous les citoyen(es)s de ce pays.Et puis LODEVE restera indépendante du croquemitaine montpelliérain...Cette après-midi,mon téléphone a sonné,et c'était Marie-Christine BOUSQUET au bout du fil (!!!), trés en colère sur ma note,et pourquoi?...Parce que je n'ai fait que défendre ma famille sur cette histoire de refus de permis de construire qui a vu ma famille partir de ST ETIENNE DE GOURGAS(aux dernières nouvelles,un Plan d'Occupation des Sols aurait été décidé,mais la demande avait été antèrieure...)...Je viens de subir des pressions et des injures :"...que je donnais de la pâté pour chats à Monsieur LECOU..."(sic),et d'autres phrases insidieuses et plutôt culottées sur mon intégrité sociale : "...Que diriez-vous si on vous accusez de traffics quelconque dans la REGION?...".vous voyez le genre...Je pose une question à vous tous et à vous toutes : Est-ce bien normal,en politique et en démocratie que des pressions directes s'opèrent sur ceux et celles qui ne sont pas d'accord sur le mode opératoire des socialistes?...D'ailleurs,comment peut-on encore parler de "socialisme"?...nous sommes face à des gens qui se comportent comme de petits minables seigneurs de guerre et de territoires,abusants de leurs petits,petits,pouvoirs politiques et de leurs petits,petits traffics d'influences sur une population contrite à marcher à la carotte et au baton...En d'autres temps,nos parents et grands parents se sont levés pour combattre cette infamie...74f2d32bca221a57e754eb3b5d82c94d.jpgSupporterions-nous longtemps la présence d'une STALINETTE en jupon à la mairie ?... Lodève et Montpellier(pourquoi pas?...) résisteront à ce genre de pratiques ridicules,grotesques et dangereuses qui déshonorent ceux qui les emploient, dignes des dictatures à caractères totalitaires...Et c'est avec fierté et dignité que j'ai défendu l'honneur de ma famille.Je n'ai RIEN à regretter!...Je considère cette conversation téléphonique comme une véritable pression supplémentaire exercée MAINTENANT sur les artistes du lodévois,et que mes activités,en ce domaine ne sont plus à prouver,alors je dis...VIVE LA REPUBLIQUE DES ARTISTES LIBRES!... »

...ET AVANT D'ALLER VOTER,AUJOURD'HUI,REFLECHISSEZ A CE QUE JE VIENS DE VOUS DIRE!

9688bef7dad40d823ad82882dfb4b211.jpg

medium_img475.7.jpg 

medium_images.14.jpg 

records.2008 
 … évidemment, et en aucun cas Pierre GUIRAUD, posant pour son portrait, n’est contractuel de mes propos hors-champs de la liste « AUX URNES,CITOYENS ! »…Alors ,arrêtez de lui casser les bonbons !...
397fb87e866a4fef146e2db2e77bd46b.jpg
6f10f051170210acbe6698883c6effe0.jpg
3b15fc04490fe5658a85d109de7cc2be.jpg
3275a1c733bce146deaaec2dcaf4836d.jpg
066b79bfce377f5513782b937f717b2c.jpg
6d93b574d0c18cbcf1fa003e3dbcbfca.jpg
384617bef7a53ecdaa39da3f7cd5a66f.jpg
0dc5f6c03b67edd470b863e9f0ef1202.jpg
…AVEC LE VOTE,PROTEGEONS MARIANNE !

18 mars 2008

...LE CHIFFRE DU RMI A BAISSE DE 8%?...OUI,BEAUCOUP SONT MORTS DEPUIS......

b5ff6fc1e65e9ab97725f55867ee177d.jpg

medium_img475.7.jpg 

medium_images.14.jpg 

records.2008

14 mars 2008

... UNE APRES-MIDI DE PEINTURE... : "...le portrait de Pierre GUIRAUD en docteur GACHET..."

9992f350d4410873038d061cdee1fc89.jpg

- salut Pierre,on est prêt ?...

- je m'habille et on y retourne...

b9446928f774f857bd58714ba6a54e48.jpg

- …pointilliste, mais sans être pointilleux…

ce1a7166a10e454caa59ac2f0b0a81fc.jpg
-..et puis, faudra compter sur de larges bandes…
4d8ad952a79b22f5f7ec61fc913a9d4e.jpg

-…bosser un peu plus sur les mains…

6f0541819ec0eba4cf583878fccfff0e.jpg

-…et le visage…

7edb567f1450ba19f7b242fb1d36f84f.jpg
- Pierrot reste concentré,et ce n’est pas évident…
ae5bb494b6013d70b7bd5f13f0293ec1.jpg

- …et la journée s'achève...

003ccafd3ca5184115a1f109a9b1deff.jpg

medium_img475.7.jpg 

medium_images.14.jpg 

records.2008 

10 mars 2008

...MAINTENANT,VOUS ETES PRETS POUR LA STATUE DE LENINE... : "...coluchistes:8.2% de matière grise..."

Vous la voulez place de la Comédie…1d3bbb1bb890a5b974e003e0bc8e5e9d.jpg
Ou au Mandaroux ?...

medium_img475.7.jpg 

« AUX URNES,CITOYENS ! »…
medium_images.14.jpg 
records.2008  

09 mars 2008

...dans la matinée... : "...A VOTER!..."

8936c35035491c579ab3270185a59b88.jpg

Pour les municipales…

7a7e90917e182b4ee262fc464924c879.jpg

Et,n’oubliez pas, les cantonales !...
5f1da967c217619095fad2e419ef42c8.jpg
…maintenant ,le sort en est jeté pour
cb1956b04a51e08f69ed14babe2612df.jpg
…l’objet de tous les désirs !

 

medium_img475.7.jpg 
records.2008

07 mars 2008

...MON DOUBLE SE DEDOUBLE... : "...sur la ligne de front..."

557bc5f06af57f4e7cc85d087de3f370.jpg
       

6 -  Mon double se dédouble…17/08/2006

Texte :Michel REYES ;Musique :I-CUBE………6’44’’ (photo GENESIS) 
                           Mon double se dédouble, sur la ligne de front,…
  Je crois que j’ai des troubles, des hallucinations…
Je vois comme des vaches, et des colimaçons
    Montés sur ma terrasse,s'accrochés au plafond….
Refrain :je pense que j’ai des chutes de sommeil !
Ca m’fait comme des crampes au réveil !...
J’ai la cervelle  et l’imagination,
La phrase, le verbe en  décomposition…
     Mon double la ramène,… je cois qu’il fait des siennes…
Ca fait comme du tangage, des couacs et du brouillage
Toute une sinécure, au bord de la faillite,
La ruine et des visions, qui la nuit, me malmènent…
Refrain 
Mon double se démène sur mes fréquentations,
Etranges phénomènes qui attirent la passion
De marchands de divan, et puis de frénétiques,
Des purs, des prophétiques du pêtage de plombs…
Refrain 
Je suis le funambule aux douze coups de pendule,
…sous l’effet de la lune, à minuit se réveille…
Debout dans la  lumière, sans les conversations,
Loin de mes congénères, de leurs protestations…
Refrain 
     Sous une porte cochère, avec un réverbère…
Je tiens des discussions en forme de réunion
Sur les aberrations, la mise en quarantaine
   De ce jumeau débile, de cet esprit malin…
Refrain 
A ses heures perdues, mon double est agent double,
Au service d’ la nation, il vend de l’armement,
Espionne la présidente, se déguise en feux rouges,
Au milieu de postiches, entouré de cartouches…
Refrain 
De cette vie compliquée, j’en avais plus qu’assez,
Pour rejoindre st.Pierre, J’ai cessé de respirer,…
Le barbu débonnaire accoudé au guichet…
Longtemps dans sa crinière, d’un air très agacé :
- « Désolé pour la place, elle est déjà louée !..hin!hin!hin!hin !.. »
Refrain
De retour sur la terre, je me soigne le citron,
Et puis la fondrière que j’ai dans le melon…
Je prends du caractère, et puis des infusions,
, J’ai trouvé une place qui ne prend pas de place,
…Veilleur de nuit au musée Grevin,
…quand vint le soir, de guerre lasse,
J ’écoute ses tristes cires, affublés de leurs masques
..tirer comme des crampes sur l’orgueil …
Rêver de fondre comme neige au soleil…etc.
  peut-être qu’ils avaient raté la station?!
   la feuille d’impôts et sa declaration…
 le rouge à lèvres et sa carminasssion,…
 le bleu d’auvergne et sa poutrevaczionne !
  la république et  »sa «déclamazionnne ! 
Les droits de l’homme  e t ses gonzertazionnes !
Le stade de France et puis d’sa concepzionne !
la feurrrari et sa limitazionne…le parlement et sa proztituzionne !
L’environn’ment et sa préservazionne !
Les arts premiers et sa bananazionnne !
la coupe du monde et son coup de boul’on !
pépère bachelet … au nord c’était les coronnes…
      miss univers et ses deux silicones…etc… 
   
podcast
…extrait de l’album « PARADE »,voulez-vous cet album ?
79673ef2fe2477c2a59eafa66c0e062c.jpg 
Envoyez-moi un mail !(michelreyes@orange.fr)
medium_img475.7.jpg 
medium_images.14.jpg 
records.2008  

06 mars 2008

...DOCTEUR GACHET & MISTER PIERROT... : "...l'histoire d'une toile sur la toile..."

9959d2aa342b860b832ad74d5055e9c3.jpg

- Demain,je m’y remets…

7966750c174fa40bf4b52b860e7c2d0f.jpg
 - " …une touche à l’endroit,une touche à l’envers…
67ad699658fd93e3bdd6a729ae5c43be.jpg
- sacré Pierrot!…(pensée profonde)
b2385f3cc1da680637bb41cc42fdf9bb.jpg
- on en fait plus des comme lui,...le moule est cassé!...166fd19b9d904ac78cde884b9ac6e36b.jpg

- ...les effets de manche,cest pas son truc...

58c294a39d09d3e68a91365a36a855f4.jpg
- heu,...je ne fais qu’passer !..
9fecf8706823dc253932378f95962c5c.jpg 
- et ben on s’arrête ,il faut que çà sèche….( t’en fais une tête ?...)
b37d41bc934d6c67f77e946e2de977cc.jpg

- NON,TOUT VA BIEN !...A BIENTOT."

medium_images.14.jpg 
records.2008 
PS: ...si vous êtes sur MARSEILLE...en spectacle le Jeudi 13 Mars 2008 au Courant d'air Café, à partir de 20h30, 
45 rue Coutellerie à Marseille - Métro Vieux-Port - entrée libre

"Poèmes en douce"  dits et chantés par Lionel Mazari et  Véronique Conti.
  
Ce même soir vous pourrez entendre les textes de Sophie Monnier "En plein coeur"
dits par elle et accompagnée par le musicien Robert Collado

05 mars 2008

...Pierre GUIRAUD,"coluchiste",bouscule les règles... : "...autrement politique à Lodève..."

a4ecd981d81cc435dc4ee010662d45f9.jpg

«… je suis fier de mener cette liste avec vous !... »,lance Pierre GUIRAUD à travers la salle des conférences lodévoises.Ses ami(e)s étaient venus le soutenir sur le challenge qu’il s’est donné sur la ville…Avant de rajouter, hilare : « …même si nos adversaires prétendent que notre liste comporte des «CAS SOCIAUX» !…ET ALORS ?... »…Le ton était donné sur cette soirée du 3 MARS 2008... 

(en complèment lire le midi-libre du jour.)
582b21b914b950626d78ae7d17b00b80.jpg
d264f77fcc44738440cd2d64fb3fa292.jpg
ee9645dfbfd757e693a8008acdfdfb20.jpg

« …il est essentiel que les personnes âgées puissent rester chez elles, pour y être accompagner et soigner dans la dignité…Il y a assez de chômeurs pour créer des emplois dans ce domaine,…si je suis élu à la mairie de Lodève, nous appuierons  ces nouveaux emplois de proximité… »

02959499f1b62db6546cba97ae7ce9bb.jpg

« …TOUT RESTE A FAIRE !... »

6fbb0051a9817d29c66bad6f173a59b4.jpg
 …le pôle gérontologique,deux jours plus tard…LES DUETTISTES:La gauche et la droite,une «tuerie» célèbre...(le podcast...)
podcast
medium_images.14.jpg 
records.2008 

29 février 2008

... PORTRAIT DE PIERRE GUIRAUD EN DOCTEUR GACHET... : "...on avance..."

8a1d050a223cefd0bb2b193423d79a81.jpg
       - ... Pierre, je crois qu’on nous observe…
- ... Ah oui, effectivement !
eca9f340a5574effebfdba3bce9b8b47.jpg

-        … on se refait une pause ?...

ee1fc49c6bcf49c7fa60d83d87f9a1d6.jpg

-        …250 cafés plus tard…

2a70f1ca0805ef7413cfc8466a936ac7.jpg

-        …la peinture commence à tenir …(détails)

7df9533ced693074b7946346829194a2.jpg

…salut,à bientôt!
medium_images.14.jpg 
records.2008 

 

27 février 2008

SARKOZY,ECART DE LANGAGES....

7bcf21fed910683b87d100fa2243bd3a.jpg « …avec la machine à serrer les mains, on a pas ce problème… »

25 février 2008

...ZYGOMATIQUES?...YES,OF COURSE!... : "...Midi-Libre,l'article..."

6c09169b087dc65a779b81b39e8efd56.jpg
Portrait:Pierre Guiraud choisit la farce comme recette politique ...
 

« Petit, j’étais un gamin timide et très pudique. A la plage, je ne voulais même pas enlever mon tee-shirt. » Cela n’empêchera pas Pierre Guiraud ,quelques décennies plus tard de poser à poil sur son affiche de candidat aux élections cantonales en 2002.Comme quoi, tout se soigne ! Pudique où pas, Pierre Guiraud a aussi été un fêlé de football.  « A 16 ans, se souvient-il, j’ai joué mon premier match en équipe première. J’ai joué 20 ans dans l’équipe de Lodève. » Pince sans rire, on imagine sans peine qu’il a du être le clown de la classe.  « A l’école ,j’étais un perturbateur. Je faisais rire tout le monde. » Aussi, après la 3ème, il ira à Mende pour passer un BEP Electrotechnique. « Dans l’Hérault, j’étais grillé.Personne ne voulait de moi. » Son BEP,qu’il réussira à l’aise au grand dam de ses professeurs, il ne s’en servira jamais. Il ouvrira une salle de musculation qu’il tiendra pendant 13 ans, avant de se lancer dans la menuiserie à la suite de son père. Mais d’où lui viennent toutes ses idées loufoques ? Et surtout le culot de les mettre en scène ? « Le déclic,je l’ai eu en 1998,au décès de mon frère Dominique.Il est mort à 39 ans.C’aurait pu être moi.Alors,autant dire et faire ce que j’avais envie de dire et de faire.C’est mon frère qui me donne la pêche. » Le plus fort,c’est que Pierre Guiraud trouve toujours des comparses pour l’accompagner dans ses délires.  « Quand je fais une action,çà me coute pratiquement rien,reconnait-il.Tout m’est donné ou prêté par des gens qui adhèrent à ma façon de faire.Mais ,j’ajoute que souvent mes actions,je les faits pour faire bouger les choses.Comme le paquet-cadeau sur l’éboulement de rochers,ou Boul’Art qui m’a permis de distribuer 300 jeux de pétanque aux gamins. »

5e8fb0074c363519ef3be50da5167b0c.jpg
A ses côtés :un photographe,un sculpteur,un peintre et un dessinateur Les artistes sont sont ses compagnons de route favoris.  « j’aime bien le milieu artistique.L’art,c’est comme l’humour,un excellent moyen de communiquer. » et pour cette campagne électorale,les artistes sont bien présents.A commencer par le sculpteur sur métaux Nicolas Jouas,qui a réalisé sa machine à serrer les mains,dont tous les médias ont parlé.Mais il n’est pas le seul.Le Perpignanais Jean-Luc Bobin lui a fait gratuitement les photos de ses affiches. Le groupe Bistek – qui avait réalisé la chanson de José Bové pour les présidentielles – a réalisé un single qui devrait être présenter dans les jours qui viennent. « ils ont absolument tenu à ce que je chante sur ce disque.Ce n’est pas ce que je sais faire de mieux. »,rigole Pierre Guiraud. Cédric Angladon,autre artiste lodévois,réalise une BD qui sortira en fin d’années. Pierre Guiraud en est l’ un des personnages,avec d’autres Lodévois.

Enfin,l’artiste-peintre, Michel Reyes veut faire le portrait du candidat dans la position du Docteur Gachet sur la toile de Van Gogh !.

(EDITIONS midi libre montpelliers-Monique.R)

medium_img475.7.jpg 

medium_images.14.jpg 
records.2008

23 février 2008

...ET SI ON CONTINUAIT LE PORTRAIT DE PIERRE GUIRAUD EN DOCTEUR GACHET ?... : "...art et politique..."

284405f8f4f75508cf2b4cf8962e2c6c.jpg
« …Shalut tout le monde, on y retourne ?... »
ceb7b5ca7b88aed679d2f323e51f5ad5.jpg

«… mouais,…faut voir … »

da6ab7bf385014f27e8c29690d36fbd2.jpg
« …Ca s’construit  fastoche, mais faut pas lâcher la pression… »

daf0a095f2f2dbe0941e303897e7c9f1.jpg 

« …allez,on arrête le crayon,...et la prochaine fois, on attaque la mise en couleurs…CA VA SE CORSER !... »

...Bye,à la prochaine séance !

medium_img475.7.jpg 

medium_images.14.jpg 
records.

21 février 2008

...HIER SOIR,A LA SALLE DU PEUPLE ... : "... le coluchisme en action,Pierre GUIRAUD et l'alternative ..."

 

843c27fc38cdb88b535ddea25507bf87.jpg

…,Robert LECOU s'ait pris un ENORME carton jaune...

medium_img475.7.jpg 

medium_images.14.jpg 
records.2008

...La baudruche TALVAT est tombée... : "...reste le pachyderme et la Mandrouste..."

ec17878536159abc69482be29fb1cf5a.jpg
… J’ai encore le souvenir vibrant de cette baudruche pseudo-culturelle et de son acolyte instable, potentat de région et de mairie, ajoutée à la morgue d’expositions bâclées parce qu’on n’y montrait pas leurs gueules …Debout, devant les buffets froids, nous attendions leurs venues, quand un androgyne porte-parole de la mission Montpellier annonçait qu’ils ne viendraient pas ,et que si nous n’étions pas contents de cette décision, nous pouvions remballer nos toiles et aller nous faire voir ailleurs …Le pachyderme éructomane pouffait dans ses barbituriques, et la Mandrouste gobait déjà les œufs de la région avant de se faire élire Reine-de-Palavas et de son train de plaisir …Les dernières éructations de l'autruche külturophobe bavait sa dernière sentence :
926529e0626e5e4a9de913440110cc6f.jpg

…sur ce, le palais présidentiel n’a pas été encore bombardé…Avant de se lâcher dans les colonnes à papier recyclée, membre d’une vivacité pompéienne, nous n’aurons pas la statue d’un des rois du « far-est »,en bronze coulée, pour rendre encore plus ridicule les doberman qui squattent MA région : TALVAT n’était qu’en visite …

723d115976f39b57a4874143df56ddec.jpg
 …Montpelliérains(es),encore un effort pour devenir révolutionnaire…

VIREZ-LES !

127bc4f2cdaed21a91c7ddc6f2f74cbd.jpg

medium_img475.7.jpg 

"LES PARADIGMES ARTIFICIELS ",essai pamphlétaire du hasard et des raisons contrôlés,écrit  par Michel REYES sur la période 2006-2007,cherchent toujours un éditeur...Beauoup (GALLIMARD,ALBIN  MICHEL,etc...)l'ont reffusé...ALORS,QUI VA SE MOUILLER?...ZE BLOG se situe à 3840 lecteurs par mois,en moyenne,et depuis septembre2007...pas d'expos,pas de bouquin,il ne me reste plus que le web,mes chers HONECKER!...
medium_images.14.jpg 
records.2008