Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25 janvier 2008

..Fadéla "DEGUEULASSE" AMARA... : "...il est temps de mettre un clapet à l'ouverture..."

medium_fadela_amara.jpg

« COCO-GIRL ! » :

…NPNS (Ni putes,Ni Soumises), connue "mondialement" ?... qui "lutte pour le droit des femmes ?"… qui est "efficace" ?... Quel coup-de-bambou!

Que ceux qui souhaitent connaître la vérité sur le mouvement NPNS, comment et pourquoi il est né, l'idéologie réelle qui le sous-tend et la manière dont il fonctionne se dépêchent de lire ce lien

http://www.mouvements.info/spip.php?article128

Où l'on apprend, entre autres, que : "De 1994 à 1997, Mohamed Abdi –le mentor de la sus-nommée est accusé par la justice d’avoir détourné des fonds publics. Membre du bureau de la «maison des potes» comme Fadela Amara, ce proche de Michel Charasse avait monté une société censée assurer des formations aux employés d’une entreprise de gardiennage, dont il était aussi salarié. Mais Abdi empoche les crédits formation… sans donner de formation. C’est Alia Zioni, responsable syndicale CFDT qui, en 1997, signale les faits. Son zèle va lui coûter cher. « Cette affaire n’a rien à voir avec Ni Putes Ni Soumises, soutient Fadela Amara. On l’a sortie de l’ombre pour casser notre mouvement. C’est la rançon du succès!". Pour sauver le soldat Abdi, Julien Dray le fait venir dans la région parisienne, deux mois après sa garde à vue, en 2000..."

Autre extrait : "La réussite de cette petite bande est le fruit d’une stratégie politique qui consiste à afficher son attachement aux valeurs républicaines sans jamais sortir du rang. Quand Fadela se dit musulmane, elle précise qu’elle est laïque, lorsqu’elle se présente comme arabe, elle ajoute « citoyenne ». Une posture qui rassure la France d’en haut (...) Pour ces militantes issues des quartiers populaires, les galères ne sont plus que de mauvais souvenirs. Un problème de logement ? Désormais, on s’arrange entre « happy few ». Ainsi la marraine du mouvement, Samira Bellil, a-t-elle cru pouvoir compter sur une élue socialiste à la mairie de Paris pour obtenir un appartement et éviter ainsi de faire la queue avec les cent trois mille autres Parisiens qui attendent un logement social… « Un jour, Mireille Dumas m’a appelée pour que je trouve un appartement à Samira Bellil, raconte l’élue, à l’époque très proche de NPNS. Nous venions de reprendre la mairie, et nous voulions sortir du système Tiberi. J’ai donc lancé une procédure en urgence, certes, mais dans le respect de la loi, ce qui prend forcément un peu de temps..." Trop, manifestement, pour la jeune femme qui préfère s’adresser directement au ministre de la Cohésion sociale. Celui-ci lui remet les clés d’un logement en un temps record. « J’ai appris que Samira disait que la gauche n’avait rien fait pour elle, alors que BORLOO lui avait donné un logement, lui ! se souvient l’élue parisienne. J’étais très choquée. Qui sont ces gens qui n’ont que le mot République à la bouche, mais qui entendent jouir de passe-droits!"

Vous saurez aussi tout (ou presque) sur la gestion opaque des généreuses subventions accordées à l'association et bien d'autres choses encore...

medium_paix.4.gif
Pour des raisons d’imbécillités opiniâtres,d’acoquinements fugaces et prévisibles,j’ai décidé d'évacuer,en tirant la chasse, TOUS les commentaires de  quelques nauséabondes diarrhées gymnopédiques épistolaires avariées...De les re-nommer serait de l'ordre du comique à répétitions...Merci,j’ai fait le plein,et ZE BLOG n'est pas une décharge…Tous ces célèbres anonymes,vous pourrez les rencontrer sur leurs BLOGS PERSO (si vous les trouvez,bien sur…).Bienvenue aux hommes et aux femmes de bonne volonté sur ZE BLOG !…So long.
medium_images.14.jpg 
RECORDS 2007