Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02 novembre 2008

...L'ONU... : "...une maréchaussée arpentant les couloirs des génocides..."

...Pendant que le Congo entame son long périple vers l'enfer,l'Organisation des Nations Unies demeurerait-elle le seul veritable espoir de l'Humanité ?... 

img611.jpg

 

L’Organisation des Nations Unies promeut officiellement la paix mondiale, la protection des droits de l’homme et l’amélioration du bien-être de toute l’humanité. Cependant, derrière la façade resplendissante de cette déclaration d’intentions se cache une réalité très différente. Les Nations Unies n’ont jamais tant unifié les nations que les États, avec pour conséquence une mise sur un pied d’égalité morale, au nom de la souveraineté, de tous les régimes gouvernementaux, y compris les pires dictatures et tyrannies criminelles. Ce relativisme moral s’est naturellement retrouvé dans la Commission des droits de l’homme et le Conseil des droits de l’homme qui lui a succédé.La vision des droits de l’homme de l’ONU souffre par ailleurs de son parti pris socialiste. En plus d’énumérer de véritables et essentiels droits individuels tels que le droit de propriété ou la liberté d’expression, la Déclaration des droits de l’homme inclut en effet une série d’articles impliquant des violations de ces mêmes droits. Cette même tendance socialiste se retrouve dans les visées de centralisation fiscale de l’ONU, dans ses appels à toujours davantage d’aide au développement, ainsi que dans ses attaques contre la libre entreprise.Quant au maintien de la paix, autre grand but de l’ONU, le bilan en la matière a été exclusivement négatif. Face à la nuisibilité de l’ONU et de ses programmes, lever les entraves étatiques au commerce et reconnaître et respecter universellement les droits de propriété individuels en tant que droits de l’homme authentiques sont de bien meilleures garanties pour une paix mondiale…Une dernière loi,proposée par Hubert VEDRINE Onucrate vendu de longue date à la manne pétrolière(trés,trés grande erreur du gouvernement actuel...),tenterait à minimiser les exactions menées par les pays islamo-fascistes,d’où une interprétation des lois de « dhimmitude » qui stipule l’interdiction absolue de critiquer,voire d’énoncer les religions extrémistes sous peine d’heurter "les sensibilités"(!) communes à ses pratiquants …Donc BLACK-OUT TOTAL SUR LES CRIMES DE DROITS COMMUNS,DE GUERRE,LES EXECUTIONS SOMMAIRES ET LA PEINE DE MORT BANALISEE sous peine de poursuites !...Liberté d’expressions menacées des pays d'Europe du Nord,cela ne fait aucun doute …Les «chocs de civilisations» se précisent.

medium_img475.7.jpg