Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23 mai 2008

SYNDROME DE STOCKOLM & IMMIGRATION...: "....Réseau Education Sans Frontière appelle à une immigration massive et l'ouverture TOTALE des frontières du pays..."

79fbad9ef293fb76a0bc692b7b9db8b8.jpg

Je cite Richard NOYON directeur de RESF :

« ...Pour la première fois, des centaines de milliers d´humains vont s'installer ailleurs sans que cela donne nécessairement lieu à des guerres. C´EST EVIDEMMENT UNE CHANCE ENORME. Pas plus que l'empire romain n´a pu contenir la poussée des "Barbares" venus de l´Est, l'Occident riche ne pourra, à terme, contenir la pression du Sud... » .

     ...C'est sidérant de naïveté mystique. Cet angélisme béat s'apparente tout à la fois à un délire messianique de secte et au crétinisme le plus simplet. Nous avons déjà un problème d'intégration gigantesque et pratiquement insoluble mais RESF veut encore surcharger la barque jusqu'à l'absurde, jusqu'à la catastrophe finale, la libanisation complète du pays et le chaos. Cette irresponsabilité abyssale est tout simplement criminelle. Bien sûr que certains cas de sans-papiers sont dramatiques ; mais le pays est déjà dans une situation de saturation gravissime (émeutes, chômage, intégration ratée, violences, échec scolaire etc…). Même un enfant peut comprendre les effets pervers de cette posture totalement angéliste et irréfléchie.RESF veut donc admettre tout le monde sur le territoire français et créer ainsi d'incessants appels d'air, c'est une expérimentation de type secte d'illuminés mais à l'échelle totale de NOTRE PAYS ! De quel droit ? Et ceci, en bafouant totalement les lois de la République ... Où est la légitimité démocratique de cette secte ultra minoritaire mais très agissante? Combien compte-elle d'adhérents ?

dcfae715c263547f6c63f910bb936f36.jpg
L'adulte comprend que toute décision importance est toujours un dilemme. Mais il doit choisir la moins mauvaise solution, souvent avec remords. Ce que je reproche aux angélistes c'est leurs solutions irréalisables de potaches arriérés. Ce pays n'est pas une colonie de vacances idéologique pour soixante-huitards attardés et qui seraient censés se permettre des expériences RADICALES à l'échelle d'un pays tout entier et sans le moindre principe de précaution ! Si, au moins, ils étaient ultra majoritaires ! On pourrait se plier en pleurant devant la démocratie ! Mais là, ils sont 0.001 % à tout casser ! Admettez que leur connerie est effrayante ! On est dans la radicalité maladive des Khmers rouges ! On sait ce que çà a donné !
N'ont-ils pas comprit, vu l'histoire de toutes ces expériences radicales, que l'enfer est pavé de bonnes intentions ? Si, au moins, ils étaient sincères ! Mais çà n'est pas du tout le cas ! Au lieu de traiter systématiquement les autres de racistes et de fascistes, ces angelots devraient donner l'exemple et se précipiter pour aller habiter les cités sensibles et inscrire leurs enfants en ZEP. Ils pourraient donc ENFIN traduire leurs belles idées en actes : vivre vraiment la société multiculturelle qu'ils prônent à longueur de journée mais… pour les autres ! Croyez-moi; ces tartuffes dégoulinants de bonne conscience ne feront jamais une telle chose, ils ne sont pas fous. Ce qu'ils recommandent, c'est pour les pauvres, les « beaufs », le « bas peuple » qu'ils accusent tous les jours de racisme avec le plus grand mépris. Ces tartuffes pratiquent leur antiracisme (traduisez : leur peur maladive de paraitre raciste et leur haine de soi) sur les plateaux télé, dans les éditoriaux et dans le charme discret des diners en ville. Leur posture de grands généreux de salons, soit disant idéalistes, mais surtout parfaitement bien planqués, figure parmi les plus grandes escroqueries intellectuelles et politiques de tous les temps.
554524cbbfb430c0598d4589dc4a0a9b.jpg
La moitié des électeurs d'Hillary prêts à voter républicain
Se posent alors trois questions fondamentales pour le candidat Obama. D'abord, comment faire pour rallier les nombreux partisans – déçus – de Mme Clinton, alors que 47% d'entre eux affirment qu'ils seraient susceptibles de voter pour le candidat républicain en novembre ? En effet, contrairement au vote des jeunes qui lui semble acquis, Obama n'a jamais fait l'unanimité chez les électeurs de plus de 50 ans ou chez les démocrates issus des couches populaires. Malgré ses éfforts – souvent désastreux - pour se rapprocher du peuple ouvrier en buvant des bières dans les troquets de l'Indiana ou en jouant au bowling dans les bleds de Pennsylvanie, Obama est encore perçu comme le candidat des élites et des noirs. La machine Clinton – rodée après une série de campagnes fructueuses remontant aux années 80 – lui serait, plus que jamais, utile dans cette nouvelle phase.
Ensuite, se pose (encore et toujours) la question de l'expérience. Comment persuader une majorité de l'électorat qu'il(OBAMA) a les reins assez solides – et le jugement assez fin - pour guider une Amérique en mal de croissance et en pleine crise d'identité ? On lui reproche déjà des erreurs de parcours comme sa longue association au très controversé pasteur Jeremiah Wright ou encore ses propos un peu désinvoltes sur la religion. Face au héros de guerre McCain qui affirme d'ores et déja que les militants extrémistes d'Hamas se réjouiraient d'une présidence Obama, et au président Bush qui le critique ouvertement en Israël, le sénateur bizuth risque de paraitre un peu léger, alors que l'élection de 2004 a démontré à quel point les menaces terroristes et les problématiques sécuritaires continuent ... En effet, leur vote sera décisif. Les grands états riverains comme New York ou la Californie lui semblent acquis, mais on a du mal à imaginer un Obama triomphant dans l'Ohio (ou en Floride) sans avoir rassuré les électeurs blancs de ces Etats.

SYNDROME DE STOCKOLM OU ALLIANCE AVEC CEUX QUI MENACENT...C'est bête à en pleurer. Pendant ce temps, les patrons véreux et les marchands de sommeil esclavagistes se frottent les mains : main d'œuvre docile à volonté et à très bas prix. En Afrique, incités par RESF (les idiots utiles de l'esclavage moderne), des millions de pauvres bougres s'apprêtent à franchir le pas au lieu de participer dignement au développement de LEUR PAYS. Ils finiront comme de nouveaux esclaves surexploités dans nos cités ghettos où fermente l'acculturation, la violence, le vol, la soumission de la femme et ou règnent des caïds homophobes, antisémites et ultra violents. Désespérés, et en attendant que des mouvements religieux extrémistes n'utilisent leur violence ; les jeunes pourront toujours faire brûler des voitures et tirer à balles réelles sur les flics et les pompiers. Alors la LIBANISATION TOTALE DU PAYS aura été accomplie et ce sera un immense échec pour TOUT LE MONDE. Les demeurés de RESF pourront toujours tenter de se disculper, en disant: on croyait que, on ne savait pas ; on n'avait pas pensé à ; on croyait bien faire etc... Hélas, le mal sera fait.

0f7146ffcc8172273390c3eb1e9d181c.jpg
         Pour le moment, ces illuminés continuent à bafouer la démocratie sans vergogne tout en hurlant au fascisme ... Dans quel camp est le totalitarisme réel ? ...
eeacb7817c638b5bf743357ef4a9588d.jpg

            "Dans leurs bobolands, les membres de RESF paradent en racontant à quel point ils sont de merveilleux résistants, mais ils ne risquent strictement rien malgré le soit disant fascisme qui règne dans ce pays ! Ces belles âmes sont persuadées d'appartenir au camp du bien face à un monde horrible de salauds et de nazis. Ridicule ? Oui, mais surtout extrêmement DANGEREUX POUR TOUT LE MONDE, IMMIGRES COMPRIS..."

. RESF est une secte totalitaire qui n'a que faire des principes démocratiques les plus élémentaires. Cette secte rajoute sans cesse de la misère et du chaos à la misère morale, économique et culturelle des ghettos ; elle achève à grands pas la faillite définitive de notre protection sociale et compromets très dangereusement l'équilibre de notre nation et de notre démocratie. RESF : excellentissimes pyromanes mais pompiers scandaleusement irresponsables et incompétents