Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25 août 2016

Soumission : quand Lodève se donne des airs de Marrakech...

Les petits amis du festival "Résurgences" vous offraient ce moment délicieux où toute une ville tombait dans un orientalisme excessif. Vu les derniers évènements dramatiques de Nice, il semble le moment mal choisi... Était-ce un vilain rêve ou la méchante réalité?... en tous les cas, Lodève est une ville qui se détourne de la France...pour aller où ?...nul ne le sait...

IMAG0057.jpg

IMAG0058.jpg

IMAG0059.jpg

IMAG0060.jpg

IMAG0062.jpg

 

04 mai 2016

"La nuit,je mens,je prends des trains à travers la plaine..."

phantom of the paradise.jpg

« DRING !...DRONG !...peng !...shiiii ! whii-haaan !»...c’est drôle ce silence qui suit les massacres de masses. Toutes les équipes de secours vous le diront : on entend des sonneries venant de corps dont certains fument encore et que personne ne décroche...La journée, elles pensent encore qu’on s’intéresse à elles, qu’on les racroche, qu’on les renvoie, compile, interroge...ouais, comme quoi, de toutes ces anicroches, c'est toute la vie de nos petites prothèses; elles « rêvent de moutons mécaniques »... elles n’ont pas choisi d’habiter des hôtes refroidis intempestivement. Maintenant qu'elles ne sont plus rien. Juste des machines célibataires...« le téléphone pleure », disait Claude François, pharaon en son temps et dernier diable bondissant dans les matins d'optimisme béat.

Vous êtes resté à l’écart du tempo.

Vous avez eu de la chance.

Une veine de cocus.

Vous aurez pu y « rester ».

Et quand le conte pop vire au cauchemar, ce sont les dernières images du « Phantom of the Paradise » qui se jouent en vous. Brian de Palma en 1974,c'était pas de la p'tite bière. Swan Song. Death records...pfouh ! on ne dira jamais assez comme ce Faust à la sauce Black Sabbath fut prémonitoire. Même le héro romantique en « John Lennon » (forte ressemblance...) y stagne vers la décomposition, et poussant son chemin de Croix en glissant tragiquement sa face sous une presse-à-disques. Ce symbolisme retentissant, c'était d'une violence inouïe.

A l’époque, j’étais scotché.

A l’époque, je n’étais pas surpris du futur. Quand les films sont bons, ils ne peuvent mentir. « L’art, c’est l’homme ajouté à la nature », disait Van Gogh... Nos portables qui êtes aux Cieux, faites que leurs propriétaires soient sanctifiés. Faites le nécessaire. Joignons nos mains. Ces petites boites de bakélite communicantes abandonnées comme des chats de fourrières, au gré de l’instabilité du marché. "Allo ! Allo !"...ouais, voilà bien le cri du cosmos en vente partout.

Mais foin de cynisme, ce n’est pas comme si on ne le savait pas, tout ce tintouin ....comme si on ne l’avait pas prévu, dorloté, choyé dans des univers mentaux, prémonitoires, avec sa côte suffisante d’alerte, psychédélique pour les uns, incongrue pour les autres. Les Eagles Of Death Metal, hors du charnier natal, donnaient un concert au Bataclan ce soir-là. Pour la suite, je ne vous apprends rien... Le death  métal est devenue le matériau du réel, mort et froid, avec quelques glouglous cybernétiques. Et non, ceci n’était pas une pipe!...Les aigles n’ont pas tournoyé dans un zénith pop et glorieux, glam. Les sonneries ont tinté toute la nuit jusqu’au bout de leur batterie. La débâcle. La Bérézina. Stalingrad. Guernica. La Nuit des Longs Couteaux. Massacre de saints innocents... c'est fou ce que l’équarrissage permanent augure en vous des poussées de violence, des crises urticantes, régulières, à ces descendants de l’immigration à CNI (Carte Nationale d’Identité Française). Ils se sont faits sauter, ils ont fait feu, mutiler, estropier, entamer une Saint Barthélémy solitaire, une danse de Saint Guy sur l’autel de l’immigration saupoudré de sacs de riz, nos aides. Gonflés aux zodiacs des sauvetages en mer, le temple de la mise à mort a bien mis les voiles, aboli les transfuges. Le trop plein de services rendu en sévices...d'ailleurs,services secrets algériens, libyens, irakiens, FIS, GIA, OLP, IRIS, DAESH, Frères Musulmans...et si c'était un peu de tout ça à la fois?... Le clavecin est bien tempéré, la France est haïe, poussée en boutes par la Gauche, excusée par la Droite...Foin également des discours de pleutres, de bisounours, plein de poutous à l'univers entier, areuh!areuh!le cœur ouvert et gros comme ça, à prendre une craie en réflexe pour dessiner des p'tits cœurs sur le goudron, cramer  de la bougie, du réchauffe-plat, chanter du Lennon sur des pianos à queue et à roulettes (épatant...).

Nos colons, ils ont pour mission de descendre les populations autochtones?

 
Il n’y aurait que la Gauche, fâchée avec les mathématiques qui ne comprendrait pas le remplacement en cours...
Il n’y aurait que la Gauche qui a encouragé cette lutte incessante contre le «racisme», «l’esclavage», et le plus beau de tous les ectoplasmes: la «colonisation»...

Il n’y aurait que la Gauche ?...

Non...il y a les copains de la Droite, les lapins apeurés qui rentrent les oreilles quand les discours de la gauche se font menaçants, rédhibitoires, prêts à dégainer le 11-49 : ces fameuses « valeurs de la république », celles qui nous ont amené à sceller les cercueils de dessinateurs, de flâneurs, d’écouteurs de Rock, d'incertains (et même de gauchistes!). 

Selon une simple déduction euclidienne, les anciens « colonisés » seraient devenus les bourreaux de la France, «Mère-de-tous-les-vices»?...pour vous dire à quel point il n’y a plus de pilote dans l’Eurocoptère!...

Et Brian De Palma ? qu’a t-il fait mon bon, ce monstre voyant new-yorkais abreuvé de Nouvelle Vague et d’Hitchcock?... Sagouin anamorphique. Trucideur d’optimisme. En abandonnant le navire de la médiation intellectuelle, les gargouillis pénibles des raisonneurs, il a gardé la logique et les inquiétudes de l’oncle Alfred : « filmer un innocent qui se débat dans un monde coupable... »D’un pessimisme noir, la peloche du "fantôme".

La vie,c'est moche et d’une violence inouïe...Oui, mais d’une lucidité totale, morbidenzen! Il faut garder les pinceaux sur terre. Quand les moments s'emballent, les bouddhistes ont conclu un accord : le Nirvana, instinct de mort. Irréfutable, en 1974, le ton cinématographique était aux grincements de dents. Mais on voyait comme d’autres ont su entendre ce futur spectaculaire... Vol au Dessus d'un Nid de Coucous. Délivrance. Les Chiens de Paille, Apocalypse Now, Voyage vers l'Enfer, Rosemary Babie, The Rose, Soldat Bleu,le bilan s'alourdissait...Et combien de gens ont su voir réellement ?...Et à quel prix ?...
Nous sommes embarqués sur le manège du psy-show et des lois de Murphy : le plus terrible finit par nous arriver. En rentrant dans le tunnel, c’est le clown armé qui va foutre la trouille. Les filles vont hurler, les gars vont tomber. Théâtre inquiétant. Après le silence et la poudre, ce fut la Nuit des Sonneries Sans Maîtres.
Swann est revenu.

 coolcoolcool.

26 juillet 2010

...« foupoudave».

ISADORA-DUNCAN02.jpg

         ...«Foutu,pourri d’avance!» est cette expression qu’employait l’armée américaine pour désigner leurs efforts face aux combats acharnés livrés aux SS sur le sol normand.Ca ne marchera jamais,foupoudave !... Ces jeunes et ces moins jeunes mecs de l’Arkansas,du Kentucky,du Maine,savaient les risques qu’ils encouraient, et ceci à n’importe quel moment du conflit que la propagande hollywoodienne avait largement sous estimé.

        A combattre les moustachus déjantés du Tyrol et les taurillons bornés de la botte italienne, c’était là que résidait le vrai danger mâtiné d’une inconscience notoire, il faut le dire...

        Massacre,génocides,fosses communes : Il y a et il y aura des guerres. Jamais nous ne pourrons dire il y avait ...Cette conjugaison colle très bien à ce que nous sommes : imparfaits.

        Et pourtant,entre la petite phrase prononcée dans les rues de Ramelle du «soldat Ryan» et les deux avions de lignes balancées dans les deux tours civiles de Manhattan, on aurait aimé que le temps s’arrête sur une éradication définitive du Mal. A ceci près, qu’un demi-siècle de paix - qui n’aura duré pas plus d’une nanoseconde pour le remettre en question,avait été détruit pour que d’autres hommes de «bonne volonté» le nient avec un aplomb hors du commun,et pas plus tard qu’hier.

        D’une de ces flèches littéraires, j’ai lu - en essayant de contenir un énorme fou rire - dans un torche-cul de salle d’attente archi-bondée..., qu’« il  refusait d’accepter les faits,parce que contraires à ses convictions profondes... ».

        Comme pour Alice aux pays des merveilles, il est passé de l’autre côté du miroir, s’accommodant d’une réalité en harmonie avec ses desiderata...

        Ainsi atteints du syndrome de Lewis CAROLL ,presque tous nos «grands penseurs» de papier glacé courent après le lapin blanc...La carotte vaudra bien le bâton qui s’agite sur nos têtes.

        Dans ces moments de dramaturgie appuyée - délicieusement «foupoudave» !... - ,on subodore qu’en Europe, comme d’un culbuto diabolique,ces mêmes carottes sont encore cuites.

        Depuis que le Seigneur Jésus Christ en Personne s’est fait dépecé vivant, enseveli, puis rebondi au ciel comme une balle de jokari, tout le fruit de la connaissance ne sert qu’à continuer d’éponger la chiasse de cette fuite en avant.

        Maintenant que nous savons (Paul VALERY) que les civilisations sont mortelles, d’autres vous diront que l’Art est encore l’essentiel pour se repérer dans l’océan de mocheté qui nous entoure.

        Dans ce théâtre du Nô où on avance grimé comme des babouins adoubés de clignotants signifiant les moments de rires,de pleurs et d’applaudissements, les quelques ombres rapportées que sont l’Art n’amènent que distraction passagère ; des balises que l’on aurait tort de prendre pour une fin de calvaire.

         Pour s’en convaincre, il suffit de détailler les simagrées de la danse contemporaine pour comprendre le renoncement au plaisir comme ces chaises cassées ou l’on vous somme de vous asseoir. Le concassage de ces êtres elphiques a pour but de vous impressionner... De vous impressionner au-delà d’une  sensibilité à l’art, bien sur. D’exprimer que quoique vous pouvez en penser,cette foutue «danse de st-guy» vous rattrapera et vous lobotomisera - à moins qu’elle ne vous visse une casquette sur le melon afin d’aller faire le khon du côté du Trocadéro ? ....

1502446479_2.jpg
Il se peut également que cette agitation de poulets décapités soit proposée comme un acte de «résistance»...Et c’est en opérant un rapide coup d’œil à 360° que vous vous demandez qui peut bien être le bourreau de ces épileptiques diaphanes  vêtues de sacs poubelles. Et pour rester dans le ton : quel est le méchant despote qui pourrait en vouloir à ces charmantes scies sauteuses, ainsi qu’à leurs sylphides partenaires au regard charbonneux ?...

        Au contraire de  la communions aux masses populaires et de ses spectacles tout aussi festifs que les rassemblements dans des stades gigantesques ayant l’apparat de bouquets d’osiers,de pétales de roses,de girafes,ou que sais-je d’un intérêt symbolique, cymbaliste même...Et dans un fracas d’oreilles de cuivre de l’instrument,le toit s’ouvre,glisse,s’éjecte,se gonfle,se transforme à l’infini,et puis finalement, pour la commodité des joueurs, on finit par le supprimer...  – aussi pour le football,les commentaires sont intarissables sur le talent du pays d’accueil, de l’architecte qui a construit le théâtre, des donations générales,des fédérations généreuses,des personnalités qu’elles abritent,etc,etc...,l’épointement des speaker ne tarissent pas d’éloges du but,de la passe,de la course d’untel,d’une feinte de l’autre,et le sacro-saint hasard du à la barre transversale,à la pluie, à l’empirique statue de commandeur que l’on appelle «monsieur» l’arbitre – à dénoter un léger déplacement du respect comme si le public n’était,alors,que la gélification d’un étron de contemplation à souffler dans une trompe mono-tonale et d’affichages nationaux de leurs équipes préférées  – la nation,la patrie,l’honneur,choses qui s’évaporent au contact de nos danseuses syncopées dans l’unique obsession de rendre une réalité proche d’un Olympe de gens concernés et proches du Graal...la culture universelle.

        Presque une abstraction consentie,réclamée,voulue,plébiscitée ou le mot «plèbe» s’incarne plus dans une calebasse rebondie que sur l’électrocution scénographique d’hannetons hystériques – de l’utérus qui les a vus naître,croasser et multiplier dans les Cieux de l’intersyndicalisme et de la carte à puces. Nous ne sommes pas peu fiers de ces chorégies-là...

       De ce bazar foutraque,il n’y a rien d’élogieux,ni d’humain non plus...

       De Gaulle,dans son appel du 18 Juin 1940, nous avait bien prévenu,«...certes, nous avons été, nous sommes submergés par la force mécanique, terrestre et aérienne, de l’ennemi...».

       C’est ce mécanique-là qui interpelle le plus... En effaçant volontairement le visage de l’ennemi,comme d’une gomme,les attaques peuvent venir de n’importe où,n’importe quand ,et surtout de n’importe qui...Le Général avait dit de se méfier – képi bas... - de la mécanique terrestre,de la mécanique du ciel,etc...,ce qui eut pour finalité de terrasser l’ennemi,mais pas l’homme.

        Du délire mécanique,justement l’homme et la femme ont commencé par fuir le théâtre de ces opérations là,sous les traits de Nijinski et Isadora DUNCAN,dansant quasiment nues sur les plages,pavés,Acropole,etc...tout quoi pour contrecarrer l’équarrissage de 14-18...Il furent déclarés fous et sans ambages,bien avant « les marteaux sans maître»,qui ont gentiment discipliné la danse devenue  « mécanique» comme le cliquetis des chenillettes de Panzer,comme le sifflement des Stuka,et aussi comme un joli plat de morue,froide,balancé en pleine gueule des hédonistes vrais...

         Accéléré,ce petit film d'isadora DUNCAN,comme élément d'un songe d'une nuit particulière.

         Travelling sur un mythe...Les dieux étaient de proportions humaines.

         Hommage vibrant soit donc rendu à ces images sépias,fondues du fond des âges.

     ... « Pour que tout reste comme avant, il faut que tout change... », disait le prince de Salina du Guépard,de Visconti,en 1963...

IMPORTATION PHOTOS 151.jpg

13 juillet 2010

Le colosse de Maroussi,d’Henry MILLER... : «... tropiques du cosmos... »

img701.jpg

          Le 7 juin 1980, Henry MILLER quittait ce monde sans plus de bruit que l’anonymat dont il incarnait la discrétion malgré les tapages autour d’une grande œuvre lyrique,puissante,et que la censure a maintenue hors des champs populaires jusqu’en 1962....Trente ans qu’aucune commémoration n’interpelle la disparition d’un des écrivains majeurs du XXème siècle. D’ailleurs,MILLER-le-météore,le bonze de Big-Sur, n’y aurait vu aucun intérêt. Lui qui tendait à l’universel pour ne parler que de cela, l’être humain...Et on peut contempler l’abîme qui nous sépare de celui, qui le premier, a inventé le terme «citoyen du monde»(1939)bien avant que les climatistes de la greenpissotière n'en battent le tocsin.

          Après avoir été subjuguer par la trilogie de «la crucifixion en rose» (Plexus,Nexus,Sexus),d'une longue marche d'approche,et qu’il faut décrypter plusieurs fois afin d’en extraire la complexité de personnages ubuesques,d’époques dures et lieux gigantesques,les descriptions hallucinantes d’une Amérique de début du XXème siècle dérapent d’un énorme malentendu de l’Europe intellectuelle,qui ne retiendra qu’une «charge» de plus contre le nouveau monde - grand leitmotiv de paresse qu’embraya la littérature hexagonale dans l’anti-américanisme (primaire) et les dogmes anti-impérialistes (géo-stationnaires).

          Depuis qu’ils s’y sont perdus,si quelqu’un a des nouvelles...

          L’Amérique,les states,les US,les yankees...S’il ne s’agissait que de cela,l’affaire aurait été vite réglée...

          D’après Oscar WILDEon peut résister à tout,sauf à la tentation», alors nos zélotes dorées tombèrent dans le piège à bananes qu’ils écartèrent complètement le phénomène MILLER pour outrages aux «bonnes mœurs» d’un élément particulier de la contre-culture,un «débridage sexuel» transformiste d’entre les cadavres du marxisme et le marivaudage des couches laborieuses. Curieux attelage d’esclaves du plaisir et du plaisir lui-même,le missile MILLER s’éparpilla dans la constellation des hédonistes soigneusement rangée des rayons du «X». L’affaire fut vite entendue et classée comme il se doit en évoquant le puritanisme amerloque et la docte étude de "l'antique",quand il ne fut pas tout simplement tu.          

          Jugement de Salomon contestable,MILLER le pamphlétaire, classieux, sérieux, n’atteint le succès qu’à l’âge de 70 ans( !!!)et l’étiquette de «pornocrate» ne lui convient pas du tout. La littérature ne se nourrissant pas que de bons sentiments, et pourtant c’est ainsi que naîtront les BHL et consort,en douce.     

         Bien,le ridicule n’ayant jamais atteint le fond du tonneau des Danaïdes de nos «nouveaux philosophes», le talent de l’écrivain américain reste entier et son interprétation divine.

1502446479_2.jpg   

      Dans Le Colosse,je note un nombre récurent de phrases portant atteintes à l’abandon des dieux sur l’humanité,et pire même,l’assassinat de Dieu par l’homme ; la conséquence de tous nos malheurs - ce qui ne manque toujours pas de faire grincer les râteliers de nos amis «progressistes» et les crécelles post-communistes de s’agiter dans le vent de l’Histoire. 

         En tirant sur le mince fil d’Ariane des «Tropiques du Cancer-1939,et du Capricornes-1961»,véritables entretoises des crucifixions,on arrive à KEROUAC,FANTE,BURROUGHS,GINSBERG et toute la beat-génération.

         Et si on s’amuse à tirer dans l’autre sens,on ne retiendra que les vagabondages des LONDON,TWAINS,CONRAD,WITHMAN...c'est-à-dire l’implacable «désenchantement-du-monde».Mais,encore une fois,on ne la ramènera pas sur des glossaires typiques et attendus,l’œuvre y paraîtrait,ô combien amoindrie... 

         Et si «le colosse de Maroussi» agit comme un dodécadaire astral équilibrant les énergies et harmonise l'ambiance de la pièce où il se trouve ,il aide surtout à surmonter et vaincre le stress et la tension nerveuse que les scribouillards zactuels de tête de gondoles infligent à leurs victimes, à réduire les angoisses bibliophages, l'anxiété rhétorique de la prostitution de mots fats, l’antidote à l’ennui mortel qu’ils(elles) infligent à leurs lecteurs(trices). Bref,le Colosse facilite la méditation au cosmos de la lecture.

        Toutes les drogues filent sur les pages du Colosse à la vitesse de la lumière,les pulsions les plus ésotériques deviennent aussi palpables que «le visage de Dieu est visible dans le Ciel de Grèce»(dixit MILLER).

        Etant entendues comme closes,d’innombrables pléthores contre l’écrivain-centaure d’une partie allégeant à l’obscénité,ne pouvaient que ricaner bêtement contre la marche triomphale d’un des derniers «satyres» littéraires en liberté.

        Et comme s’il s’agissait d’une Grèce fantasmée jusqu’à l’outrage,on peut chercher désespérément son lot de métreurs,d’anthropologues,d’hellénistes et autres raseurs patentés : "...j'avais marché les yeux bandés, à pas chancelants, hésitants ; j'étais orgueilleux, arrogant, satisfait de mener la vie fausse et restreinte du citadin; la lumière de la Grèce m'a ouvert les yeux, a pénétré mes pores, a fait se dilater mon être tout entier. J'ai retrouvé ma patrie; le monde avec le centre véritable, la signification réelle de la révolution. Aucun conflit guerrier entre les nations de la terre ne saurait troubler cet équilibre...je me suis décerné en silence, debout dans le tombeau d'Agamemnon... (H.MILLER)", les compartiments du Colosse en seraient muets d’étanchéité sans cette forme propre à mélanger les périples du récit en roman,pêle-mêle au dialogue,à la réalité, comme le ferait un jongleur d’assiettes chinoises,en équilibre instable rajoutant sans cesse baguettes et plats à l’infini. Cette veine picaresque - sous l’emprise d’euphorie contemplative tourne vite parfois à une poésie baroque des plus débridées.

         C’est par delà le coup de hachoir terrible du canal de Corinthe séparant la vieille Europe des moments extatiques de l’écrivain de Brooklyn qu’un summum de grâce et une très haute lucidité rédigent cette nouvelle ordonnance de priorités.

         Peu de littérateurs amène son lecteur à tutoyer les étoiles,l’atome et la profondeur du sens...Il faut un courage herculéen autant qu’un abandon total à cette force subjective pour que les verrous sautent l’un après l’autre.        

         VULCAIN en personne n’aurait pu forgé une égale pelote de nerfs frisant les battements du Monde – comme d’entendre la graisse chuintée de l’axe métallique de l’Univers tournant sur lui-même. Mécanique cantique complète,l’irridescence de la surface du Colosse de Maroussi est aussi transparente que la cartographie d’un moule d’écriture cunéiforme trempé d’un argile qui risque de vous construire pour de longues années sabbatiques et de ruptures de banc.

        Ce qui vaut pour l’argile vaut pour l’airain du Colosse à sa plus haute et humble stature de prose onirique rehaussée en une fidèle transcription quasi-tantrique - si telle en est la cause, aux frontons de Lhassa jusqu’aux fosses de l’Atlantide,la traduction de George BELMONT (annoté spécialement par l’auteur dans la préface de chez Stock...)y va de son excellence...,comme de tous les charpentiers du texte,du typographe à l’encre baveuse en passant par la pochette rose à filets rouges-sang, et de sa re-diffusion datant de 1974 dans un format broché très agréable en mains - la sympathie que j’ai eu à le recevoir,absolument intact et bien emballé dans ma boite à lettres fit que je flairais le chef d’œuvre sans l’avoir ouvert !...Ces choses-là se reniflent...Seule,La Poste,malgré l’emballage à bulles,a trouvé le moyen de poser sa morsure sur le côté inférieur gauche. On ne se refait pas impunément...Pas grave.

1502446479_2.jpg

        Evidemment,la lecture du Colosse se boit d’un seul trait,et les pérégrinations de Katsimbalis-le-poête,le fou,le prophète,ou bien les trois à la fois vous recrachent sur le bord de la route, ivre et le sourire de l’idiot du village au coin des lèvres. Comme d’un bon Pommard,vous suppliez la dernière lichette...Mais que nenni mon bon,il va vous falloir continuer le chemin tout seul,le gosier à sec et la tripe nouée au sel de la Terre,ce bon vieux caillou flashé à plus de 130 par les argonautes rigolards du Colosse...

         Henry MILLER,l’égal des poètes et peintres de Montparnasse de 1920, restera jusqu’au bout d’une honnêteté scrupuleuse et fidèle au torrent et déluge qui tombe du bout de ses mains en d’énormes cahiers que forme son écriture massive de passion,d’ironie et d’insolence...

         De l’honnêteté,il ne s’agit pas de la petite vertu en fer-blanc clinquante et conformiste qu’endossent les défenseurs de la Paix,les petits boutiquiers,les sauveurs de baleines et les dévagineurs de thons....non,non,non ; plutôt l’idée fixe et utopique qu’il se fige de lui-même à ses hautes expériences comme d’un haut fourneau,de ses richissimes fréquentations de bohême aussi à la recherche d’un Eden de peintres et de poètes,très très justement,alors que peu de personnalités peuvent s’en donner les moyens sans tomber dans le grotesque et la caricature...Et dans cette Grèce d’avant la seconde guerre mondiale,il y trouve terre de prédilection,même mieux – un état d’esprit :

        «...la Grèce est la patrie des dieux ; ils ont eu beau mourir, leur expérience se fait toujours sentir. Les dieux étaient de proportions humaines (...) Il faut que le monde redevienne petit, comme l'était le monde grec, autrefois. Assez petit pour inclure chacun de nous. Tant que les hommes, jusqu'au dernier, n'y seront pas inclus, il n'y aura pas de véritable société humaine...»

1502446479_2.jpg

         Né en  1891 et fils d’un modeste tailleur de Brooklyn,Henry MILLER n’aura pas connu l’embrasement dernier de la Grèce,mais confirmera cette particularité tant décrite au Colosse ; une falaise inique que pas la moindre bacchanale rédactionnelle,filmée ou beuglée sur les devants de la scène internationale n’entame.

         D’un accord atonal - où je ne sais quel miracle de manies adoubées à l’électronique prenant racines sur le sol grec stérile à la modernité parce que bien au-delà,une belle démonstration qu’il n’y aurait qu’au-dessus de la balafre Corinthienne que les livres s’entasseraient comme de la nourriture et la nourriture comme des livres,d’une façon similaire dont on gave les oies.

         Là où les idées de la philosophie s’amoncellent comme criardes, le bleu de l’Adriatique les peinturlure en boucanières mobiles de cancrelates atteintes de folie intégrale; elles retombent sur le sable bouillant dans le fond de la matrice où peu de voyageurs relient la sarabande infernale.

         Anthony QUIN ,dans «Zorba-le-grec», a su parfaitement transcender le ballet aérien de cette dinguerie panoramique sur les sols arides d’une Crète gorgée d’azur et de révélations oubliées.

         Qu’elles nous soumettent d’une longue et chaleureuse nuit étoilée,

         sillage éblouissant...

         Kolossal,ce «Colosse de Maroussi» !... 

                                    ( - Michel REYES,en l’an 09 après Ground Zéro - )

ZEA BLOG.jpg

01 juillet 2009

...ATTALI VEUT BUTTER LES VIEUX... : "... morceaux choisis de son bouquin..."

img672.jpg

• Dès qu’il dépasse 60/65 ans, l’homme vit plus longtemps qu’il ne produit et il coûte alors cher à la société ; il est bien préférable que la machine humaine s’arrête brutalement, plutôt qu’elle ne se détériore progressivement.

 

• On pourrait accepter l’idée d’allongement de l’espérance de vie à condition de rendre les vieux solvables et de créer ainsi un marché.

 

• Je crois que dans la logique même du système industriel dans lequel nous nous trouvons, l’allongement de la durée de la vie n’est plus un objectif souhaité par la logique du pouvoir.

 

• L’euthanasie sera un des instruments essentiels de nos sociétés futures dans tous les cas de figure. Dans une logique socialiste, pour commencer, le problème se pose comme suit : la logique socialiste c’est la liberté, et la liberté fondamentale c’est le suicide ; en conséquence, le droit au suicide direct ou indirect est donc une valeur absolue dans ce type de société.

 

• L’euthanasie deviendra un instrument essentiel de gouvernement.

 

Extraits de "L’homme nomade" , Ed. Le Livre de Poche, 2005

22 juin 2009

...EMBROUILLES A KARACHI... : "...14 morts sur ordonnances..."

img669.jpg

UN SUJET QUI FAIT BOUM...: Souvenez-vous. Nous sommes en 1994. La France vient de vendre un sous-marin classique au Pakistan. En 2002, des ingénieurs de la DCN (chantiers navals) partent à Karachi pour finaliser la livraison et effectuer, je suppose, les mises au point. Un attentat tue 11 ingénieurs et 3 Pakistanais. Récemment,une commission d’enquête est constituée dont les avocats des familles viennent de prendre connaissance.S’agirait-il de la réponse du berger à la bergère pour des retro-commissions non versées?...Une manière un peu brutale de la part des Pakistanais de se rappeler au bon souvenir des autorités françaises. 

ZEA BLOG.jpg

20 juin 2009

...BURQAS:PEUT-ON MODERNISER L'ISLAM?...

img666.jpg

10 juin 2009

Dans le pré carré tricolore,L’Europe est devenu un «Altamont» pourvu d’une happy end… : « …contresens historique… »

2108748715.jpg

« …Dans la version stonienne de 69,le festival rock le plus venimeux de la terre( Altamont*)finissait par le massacre d’un black commis par un hell’s angel sous l’emprise de  psychotropes divers et variés.Bonne nuit les petits,rideau…On était loin du tout-humanitaire,vous en conviendrez...L’anti-Woodstock était né...A ces années-lumières,le jouflu Conh-Bendit têtait surement le rock’n roll jaggerien avec d’arrière-prensées de présidence de quelques choses… «…Dans l’horreur,toutes les idées se valent…»,disait Bardamu-de-Meudon. Dany-le-Rouge enfilait les mouches et ses potes anarchistes, prêt à leur coller un poignard dans le dos une fois les rideaux baissés. Horreur encore,il n’a pas «transposté» les squats de Berlin et se pêtait la décadence avec les autres,pourquoi?...Les pisse-copies à deux balles vous gratifieront «qu’un plus grand destin l’habitait (en un seul mot)…».Brèfle, on a tous eu un traître dans son entourage, et ceux qui tombent se sont faits racler la carcasse par les vautours…Certains de ces volatiles se sont transformés en requins et furent sanctifiés dans les années 80 comme un must en matière de réussite perso… On a les Munich que l’on peut...

Pourquoi,disais-je,entre un enflé et une baudruche les routes se séparent?...Question de chromosomes où de trajectoires …L’un va beaucoup moins vite que l’autre selon qu’il soit gonflé à la pisse ou au Balantines... Tous ces chom’dus de l’arnaque et de la tchatche ont trouvé refuge au «Parliament»(comme le goupe de funk psychédélique!..),et beaucoup vous diront qu’ils ont ENFIN trouvé un job. Jusque là tout va bien et tente à nous le faire croire.Mais c’était sans compter la naissance des «pourris»,des  «no future»,des punks  de 70…Dany-le-Pourri y aurait trouvé sa place et l’époque lui fut inventer sur mesure,sauf que le VRP de l’écologie était le sucre d’orge préféré des gauchos de la Sorbonne,et il a su utiliser leurs réseaux pour se hisser au sommet des hiérarchies du terrorisme intellectuel in situ(ancêtre de la bien-pensance).Ce qui n’amène nullement Judas à se remettre en question,puis-ce qu’à l’époque,si on ne faisait pas systématiquement une remise en question par semaine,on n’existait pas...Sous l’œil sartrien,la messe était dite .

Quelques spécimens tirés de la cave avaient droit à une existence sanctifiée au borgne,et qu’importe ses origines. Des quotas,certainement,l’ont emporté dans l’ersatz gauchien…Du marigot politique actuel,BAYROU fait machine-à-écrire arrière et «regrette» de s’être laisser emporter sur le teuton et ses pédo-prescriptions pour «effrayer le bourgeois»(dixit. Cohn).En odeur de grâce et de sainteté,le goujat rubicond(qui tutoie tout-le-monde sur un plateau télé) fait partie de la caste des intouchables. Et le chef des centristes a failli le payer cher…Mais pour enterrer le vieux croco béarnais,il faudrait plus d’une pelletée électorale. Souvent,d’autres s’y sont essayés,avant de prendre sa place au fond du trou. Hé,hé,le leader du MODEM trouvera de quoi rebondir,n’en doutons pas… Donc,nous allons nous retrouver avec les Verts de terre pour représenter la Vrounze auprés de la Guilde. Le charme de l’amateurisme que ne tardera pas à souligner Paris-Match dans son prochain torche-fesses…Ces nouveaux députés qui font du vélo!Quel scoop!...Altamont 69/Strasbourg 09…50 ans tout rond les sépare…

Hystériquement,Woodstock-est  se voulut la réplique d’Altamont-ouest(4 morts,4 naissances,équilibre parfait…)…,des fleurs,du soja et du napalm… Altamont,du fait de la violence qui l’a entaché,est souvent cité comme le coup d’arrêt au mouvement «bab’s»…mais il fallait bien que tout ce militantisme béat ressorte quelques parts. D’ores et déjà,on peut dire que Strasbourg 09 est le réplicant de Berlin 89 (le mur explosé…)…20 ans de pérestroïka et nous y voilà, l’Oldsmobile de l’éolien fait son entrée par la Belgique…Vachement glorieux,l’évènement…A l’heure ou les pays les plus développés renoncent à leurs industries, le concile européen adopte les néos-hippies en fanfare. Eux préconisent l’arrêt du nucléaire,l’achèvement de l’automobile,le coup de grâce à la sidérurgie et une 4ème Internationale des travailleurs pauvres(vers la perspective qu’ils ne s’enrichiront plus…).Sur qu’il y a de l’inquiétude dans l’air…Heureusement que cette Europe-là(celle des 60% d’abstention)est foutue,morte,crevée avant de naître. Le moindre conflit indo-eurasien la ratatinera jusque dans de plus plates excuses. Les pros du pacifisme veillent et «sont dans la place»..

... «just a private joke!»,comme dirait Batman…Pas loin de chez nous,dans «voyage au bout de l’enfer»,on voyait un De Niro immigrant polack se battre pour sauver ses potes et,accessoirement,son pays d’adoption. Pendant que les bouffeurs de salades macéraient sur place,le film a fait le tour du monde…On a l’impression désagréable que personne ne l’ait vu - à croire, comme le nuage de Tcherno,il a du s’arrêter à la ligne du Rhin!…Des lustres se sont écoulés  avant qu’un autre western-spaghetti à base d’euro-spasmes(samedi dernier),un killer désigné des Pays-Bas,Geert WILDER,ennemi juré de l’islam,tartine le clou du crédo-dada de l’antiracisme  au poteau.L’oxy-maure récolte 17% dans son pays d’origine.Y autait-il un blème au pays des moulins?….Sur que L’Uburope ne s’en laissera pas compter sur ces néo-fascisants ET CONDAMNE FERMEMENT toutes tentatives d’  «islamophobie»!...Boys and girls,vous voilà prévenues,le débat sur la Turquie sera vite évacué!...Sinon,quoi de plus normal qu’un mastodonte sans projet géopolitique accouche d'énergumènes qui ont le même,de projet…Nada…Foutue,morte et presque en terre,les Verts la boufferont,l’Europe continuera à mesurer ses sardines et ses bananes comme si de rien n’était,...les connivences veillent à ce que le ronron soit uniformisé d’un bout à l’autre. Mesurons,mesurons…(Michel REYES,an 08 après Ground Zéro)»

ZEA BLOG.jpg

08 juin 2009

…Voici venir le temps des «cerveaux disponibles»!...Hold-up sur une élection… : «…escamotage et manipulation…»

img661.jpg
CHIOTTES SECS…

«…Beaucoup ne feront pas de triomphalisme sur la soirée minable d’hier soir.TOUT  a été fait pour que l’abstentionnisme triomphe et DOUBLE les sièges de l’UMP au parlement européen.C’est ainsi,voulu et calculé…Après de longues semaines anti-électorales acharnées,le cauchemard est visible.La parole en revient à un Philippe DE VILLIERS amer,lucide,sur un hold-up du pack électoral :  «…41 ans après et nous voilà avec les lanceurs de pavé de 68 au pouvoir…Pourtant,41 ans,c’est l’âge de la retraite !... On a tué le sens du mot «politique» et de ce qu'il voulait dire.Actuellement,ce n'est plus de la démocratie,c'est autre chose...».BOVE,le gourou du larzac,ne cachait pas sa joie,ainsi que l'anarchiste de salon Cohn-Bendit…Il n'y a pas si longtemps que le stalinien de l'Aveyron bousillait les mac-Do et jurait la peau de l'Europe à ses amis agriculteurs-éléveurs qui l'ont suivi dans la ruine et la déception...Couple de beaux parleurs,ils jubilent de leurs retournements de veste en ayant trompé,blousé,leurs électeurs bobos suffisamment assez neuh-neuhs pour s'être laisser embarquer à bord du titanic - pour l'instant,la croisière s'amuse...Ecolos,anarchistes,gauchistes,européistes,qu’importe le flacon…Faux représentant de la paysannerie et alter au rabais pavoisent de concert sur cette mort clinique du débat européen…Populistes?Ils le sont tous...Les UMPistes en ressortent grands vainqueurs,malgré l’abstention,ils DOUBLENT leur siège au parlement.Eux et leurs lois stupides adoubés d’une errance économique ont gagné comme le coureur de Marathon.Morts,ils ont franchis la ligne d’arrivée…Et c’est ce qui compte,me direz-vous…Sous les sourires attendris des «journalisses» en grandes formes(cette bande d’idiots ont franchi des «tabous» qu’ils ne pensaient plus atteindre…),l’Europe est sous tutelle de son propre anéantissement «bio-dégradable».Il y a des victoires dont on ferait mieux de taire les origines…Décadants et stériles,nous avons les «black-blocks» comme mentors se félicitant d’une belle campagne.L’empereur-à-talonnettes laisse filer,comme à la pêche...Il voulait une Présidence,il l’a.Sa participation s’arrête la,ainsi que ses connivences d’hier avec les destructeurs de l’industrie,du patrimoine et du savoir-faire…  « Ils sont sympathiques,ces gauchistes!Pas vrai,Carla ?...».Il est le roi des Français.Il est le roi des Cons…  « Ad gloria ,é missae!... »,lui chantent les anges à ses oreilles de Spock du cacao éthique…Nous allons bien rire dans les années qui viennent.Mougeotte a fait son boulot.Il a bien vendu cette élection au «temps de cerveau disponible»,entre ses pubs offertes par le Président de la République Bananière de France…De ces longs couloirs circulaires,un nettoyage éthique serait le bienvenu…Si hier soir,les politiciens traditionnels(pour sauver votre petit cul d’enfoiré de la ruine et du chômage…)ont bus la ciguë de la bien-pensance,ils ne peuvent en assumer seuls l’entière responsabilité.On est bien d’accord.Et je suis le premier à le reconnaître…

viol_foule.jpg

     ...Nul ne peut ignorer les  forces de propagande et la violence du pamphlet «home» diffusé à travers 134 PAYS et plus de 250 chaines de télé simultanées!!!Sa déprogrammation aurait été souhaitable,vu les circonstances...Cette «lucbessonerie» infâme,raccolante et mielleuse a supporté avantageusement l’avènement des bobos au Parlement.C’est indéniable et de quoi saisir une plainte auprès du Conseil Constitutionnel pour trafic d’influences…Les forfaitures avancent à visages découverts,le show-biz gagne et je comprends bien que les abstentionnistes – autres vainqueurs de la soirée(60%...),un escamotage massif de la souveraineté des peuples vers les pipole – ont encore signifiés leur négationnisme à l’Europe.Et c’est tout l’effet contraire produit.Les élites «oui-ouistes» doublent leurs sièges,c’est clair…Nous avions connaissance des encéphalogrammes plats du faux-jeune Besson et du barde esthétisant adopâtre de la nature,Arthus Bertrand-EDF…Leur mulot filmé a ciblé les consciences,à défaut de les violer…Même LEPAGE,écolo de la liste «cap21» a reconnu une possible «arrière pensée» sur sa méga-diffusion.Et Woerth se félicite du très bon score de la liste «Europe-écologie».Etonnant pour un ministre d’un Budget en faillite,non?…D’autres signes distinctifs ont amené le troupeau dans le bon sens de la draille.La venue d’OBAMA,des hélicos et de la fête à Colleville…Le Dieu vivant métissé a amené le cœur de la France pygmentée au pinacle. Même si ses racontars hasardeux(5 000 000 de musulmans aux USA,alors qu’il y en aurait tout juste 300 000…)et ces choix pénibles d’Eglises luthériennes n’amènent pas forcément le bouffeur de curé dans le droit chemin…Mais ce dernier apatride,désormais,va pouvoir s’offrir  caviar et champagne au frais du contribuable dans le siège du Parlement.Les lobbyistes n’ont qu’à bien s’tenir !(humour,bien sur…).Deux éléments majeurs,deux,qui ont vidé les burnes et les isoloirs d’une élection digne de ce nom,et l’a transformé en karaoké plan-plan…D’un projet sociétal de l’Europe,il ne fut point question.Moyens de production,chômage,santé?...Quelle belle leçon des «anticapitalistes» autoproclamée émergents!...C’est avec la «bio-diversité» qu’il faudra se caller les dents creuses de demain.Y a du régime sec dans l’air!...Ceux qui vont dévaller les pentes de l’Europe,une plûme de paon carrée dans l’oignon,ne nous expliquent toujours pas COMMENT ils vont organiser la défense du continent(TOUT est pacifiste à perte de vue,ne l'oublions pas…).Avec des lances-pierres?...COMMENT,également,vont-ils  tarir la pompe à chômage(25 000 000 d’euro-chômistes)?…Oui,la disparition du communisme fait place à l’hypra-discrimination positive quémandée.C’est de la Haute Trahison communautaire à l'identité défunte.Les futures gouvernances se feront au spectromètre chromatique,qu'on se le dise…De diplômes achetés par les étudiants chinois,la risible et aléatoire farce de l’Education Nationale fait place à Winie-l’Ourson comme Commandeur des Nouveaux Panthéistes(...admirez comme BERTRAND,grand fossoyeur de la nation,se gargarise du «système-pâquerettes»...).Le patriotisme diabolisé,le fracas des frontières encensé : nous sommes bien dans un système de valeurs inversées....Les médias nationaux ont déclaré la guerre à l'intelligence(et à la démocratie),c’est une grande victoire sur l’illettrisme et l’analphabétise revendiquées,merci beaucoup!...Demain,nous aurons des pointures dans le domaine de la météo et de la culture du soja…A force de nous avoir trimballer toute la semaine sur des histoires d’avion mouillée,ce fut une grande victoire du chiotte sec…Ah!Ah!Ah!..Leçons de morale après leçons de morale,si les régionales sont du même calibre,le plus beau reste à venir…A l'aune de 2012,l'accélérateur de troubles sociaux et d'évènements graves devraient apparaître.Il ne pourrait en être autrement.D'autres pays de l'Union ont manifesté clairement leur hostilité à la Guilde.On change d'époque.(écrit par Michel REYES,an 08 après GROUND ZERO)»

jpg_sncf-air-france-couleur.jpg

07 juin 2009

…les européennes,abstention en masse... : "...l'avion qui tombe à pic..."

charlot.jpg

…Sarkozy a une bien curieuse façon de célébrer les victimes. Par ordre d’importance. Il y a celles que lui sert l’opportunisme de l’info, les avions tombent, les locos déraillent et c’est ce qui fait la part obscure de notre quotidien surpeuplé et insondable. Puis les autres,victimes d’«accidents-de-la-vie»,chômage, revenus insuffisants, gardes parentales extradées, pertes d’emplois, de logements, de santé,etc…A des lieux de la «pipolisation» revendiquée, la parole se tint coîte…La multitude du regard cunéiforme sur un monde,qui décidément,se retrécie,lorsqu’il s’agit d’un même dessein. Ce qui tombe du ciel est béni, féraille comprise…A point nommé, les espaces d’observations ne peuvent se contredire autant pour n’en choisir qu’un,obssesionnel,doté d’un angle supèrieur comme la raison d’Etat…Remugle et voyeurisme de la douleur des familles prise dans leur intimité. Une forme d'obscénité populaire, aussi. Le culte de la victimisation en son curseur détraqué donne la part belle aux non-dits d’une autre forme de crash:l’Europe de l’indifférence aux petites gens et malheur du quotidien. L’amoncellement des misères, petites et grandes, n'inspirent pas les porte-voix du gouvernement, qui préfèrent s'en remettre à occuper les malades chez eux!…Au lieu de respecter la distance déontologique inhérente à leur métier, les médias - comme un seul homme- emboîtent le pas sur ces hypothétiques priorités. Etrange, comme les connivences s’étalent au grand jour…Les victimes, pas toutes, endossent les costards de la respectabilité selon les ordres d’apparence à l’écran…Jamais la presse ne fut autant à la botte du «mieux-disant sociétal»…

rsf.jpg

C'est d'actualité, voici quatre ans aujourd'hui que le peuple Français refusait clairement de donner carte blanche à cette Union européenne totalitaire qui petit à petit transforme notre continent en un ersatz de ce que fut durant plusieurs décennies le sort de nos voisins de l'Est de l'Europe dont, ironie du sort, ils sont ceux qui sont le plus demandeur de cette UE cadenassée par les technocrates bruxellois, ça leur manquait peut-être ce dirigisme à la soviétique…Une poignée de jours nous sépare de supporter, à nouveau, le rejet de 2005,comme rats de laboratoire d'une Europe fédérale, puis comme numéros anonymes de nations empilées par un gangs d'apatrides. La constance têtue que le «plus gros» ait  été fait, plus de 15 000 lobbyistes envahissent Bruxelles, non pas pour se plier aux règlements du Parlement,mais pour fléchir cette dernière à leurs propres lois. Dans ce temple de marchands high-tech, curieuse façon de concevoir le droit et la légitimité; ce qui est pire que tout ce qu’aurait pu imaginer l’esprit déviant d’un «nonniste» acharné…MAIN SUR LE CŒUR et rétribué assez fortement par les citoyens, aucun député jure ses grands dieux qu’il en croque…Larmes de crocodiles et foi de charbonnier,nous sommes loin des propos «humanistes» du père-fondateur MONNET, qui doit se retourner dans sa tombe fédérale…Pendant ce temps, les agriculteurs et travailleurs délocalisés immolés sur l’autel de la mondialisation attendent des réponses qui ne viennent pas. Ceux-là - pour le Président- seraient les victimes indésirables d’un système qu’ils comprennent «mal».Autiste jusqu’au bout,on ne voit pas bien les sorties de crise sacrifiant 25 000 000 européens-chômistes. C’est ce qui s’appelle cultiver le paradoxe, cher à nos zélotes jansénistes du «tout-est-possible»…Expansionniste à l’extérieur, protectionniste à l’intérieur, une fois passée la frontière belge le discours des ministres change…Ce qui présage, en dehors de la confusion mentale, d’autres victimes du mix européen. Les ilots émergents sont  ces  « îles Caïman» autoproclamées de la nouvelle finance loin de leurs commanditaires. Sans constitution préalable, le bazar tourne entre gens concernés. Du fait qu’elle n’en eut point besoin, de constitution…Et pour se remettre en mémoire ce fameux dimanche où le ciel est tombé sur la tête de plusieurs milliers d'euro-béats qui s'attendaient à un raz-de-marée en faveur de leur constitution bidonnée, les Français ont dit NON, ce qui, hélas, n'aura pas empêché par un coup d'État institutionnel passé comme une lettre à la poste, le président Sarkozy de dire OUI et surtout d'imposer à l'ensemble de nos parlementaires ou presque de le suivre quasi religieusement.
Dans le camp du NON,nous avions été nombreux(70%)à la pointe du refus de cette abomination et alors que dans moins d’une semaine mes compatriotes sont appelés aux urnes, il me semble opportun de dire qu'il fasse sans hésiter voter pour les listes présentées par des non-parlementaires à l’Europe(il y en a…,)la législation et la mémoire ne peuvent être étouffer à si bon compte;le président de la Tchéquie a présenté ses vœux mortifères à la Guilde.Les médias ne s’en sont pas vantés…L’empereur à talonnettes nous a laissé son cynisme et un dégoût, voir une stratégie abstentionniste et une propagation à l’abstinence à ses propres dérives...Chacun prendra ses responsabilités…Des oui-ouistes,leur plus mauvais avocat fut la presse télé...De-ci,de-là,quelques tentatives de réhabiliter le mariage de Superman et de Pétrouchka,nées à l’intèrieur de l’espace Shengen...Difficile de planquer le reste : magouilles,escroqueries,violences,spolliations,censures ; l’«euro-béotien» possède son propre comptoir de réflexions...Il y a des limites ou au-delà on vous prend pour un demeuré.Sceptique,certes,mais méfiant,encore plus…Pour le reste,souvenirs de 2005.Flash-back historique:  «… Et bien voila, les Français ont voté, ils l'ont fait en masse, remplissant les urnes d'une façon admirable, avec un enthousiasme certain et une forte participation, 70 % : il faut dire que l'enjeu était important. Ils ont votés en connaissance de cause, puisque depuis quelques semaines, outre le fait d'avoir réceptionné dans leur boite au lettres un exemplaire du projet constitutionnel parfaitement illisible et son explication engagée, ils ont été abreuvés à longueur de temps par les appels du OUI( forcément les meilleurs puisque le vote positif était obligatoire)et ceux du NON( de dangereux souverainistes,royalistes,voir des post-fascistes! ).Heureusement, ils ont écoutés les derniers nommés, ils ont compris tout ce qu'il leur aura été dit sur les dangers que cette Constitution allait apporter à notre pays (délocalisation accentuée,paupérisme urbain,perte d'identité et de souveraineté,entrée de la Turquie dans l'Union, etc). Une majorité de nos concitoyens(87 % ) s'est donc exprimée, renvoyant Chirac, le gouvernement Raffarin, 90 % des parlementaires Français, Hollande et ses alliés dans les cordes en rejetant avec force ce projet de Constitution Européenne.Puis se sont les Néerlandais qui ont balayés à leur tour ce projet en votant négativement à 61 % rejoignant ainsi le peuple français, demain ce sera le Luxembourg et le Danemark et la Pologne qui devront choisir. De toute manière, le dernier gros morceau que Bruxelles devra digérer avant de pouvoir engager le processus de destruction de notre civilisation en hébergeant des doctrines et des obédiences louches(car ne nous y trompons pas les eurobéats le sont toujours autant!)sera le Royaume-Uni dont les sujets doivent s'exprimer en 2006. Mais connaissant la roublardise,la malice et le flegme éternel de nos voisins(perfide Albion !),d'outre-Manche, même s'il est probable que le projet soit rejeté,ils obtiendront une dérogation pour demeurer dans le groupe sans avoir à supporter l'application de tel ou tel traité comme ils l'ont fait pour Schengen et pour la monnaie unique, ils l'auront pour celui-ci!L'Angleterre aura son statut particulier:l’éternel sauf-conduit..Sur le plan intérieur, Jacques Chirac a réagi immédiatement au résultat du référendum, il a viré son Premier ministre de 3 ans, Jean-Pierre Raffarin pour le remplacer par le tandem de choc Villepin-Sarkozy, il y a pas à dire, ça va changer ! Les Français attendaient autre chose, mais Chirac n'est pas le clone du de Gaulle «résistant»,mais de celui «abdicard» de l’Algérie...Devant la Palestine,il en embrasse le sol, s’excuse et se répand sous la forme pacifique de la marionnette VILLEPIN à l’ONU (la honte nous en reste gravée,à jamais…).Il a placé à Matignon un homme du sérail, une créature chiraquienne couplé,par cooptation, à un ambitieux qui n'a d'autres objectifs avoués – « ,et pas que seulement devant la glace… » - que de le remplacer à la présidence de la République. Les citoyens ont eu tout le loisir,depuis deux longues années, de juger,...sur pièce.".Fermons le banc...

rsf.jpg

UN PLAN B…

…Que va-t-il se passer maintenant en Europe ? Y aura-t-il un plan B ? Un plan qui consiste tout simplement à refaire voter les Français ? On l'a vu en 1992, les quelques nations qui avaient osées résister au vote obligatoire du traité de Maastricht se sont vues opposer de voter de nouveau et ce, tant que le résultat escompté par Bruxelles n'a pas été majoritaire. Le plan B est donc possible, voir certain quoiqu'en ait dit les oui-ouistes durant la campagne, à moins que les autres pays qui ont déjà ratifiés le texte (Espagne, Italie, Allemagne, Estonie, Autriche...)décident de mettre la France et la Hollande de côté, de faire leur Europe et de voir courir. Ce qui serait une erreur!...Car contrairement à ce qu'à dit Jacques Chirac avec mépris, un Chirac qui a apparemment renié jusqu'à la dernière virgule son célèbre appel de Cochin de 1977 : «…, nous, opposants à la Constitution, ne sommes pas des anti-européens. Nous ne sommes que des opposants de la construction actuelle de l'Europe…Nous voulons voir les pays d' Europe réunis au sein d'une confédération des nations européennes,qui prenne en compte la souveraineté des peuples et des Etats, une Europe européenne, fière de sa civilisation, retrouvant et reconnaissant ses valeurs et son héritage historique catholique, tout en demeurant une société laïque(de loi 1905). La confédération européenne est possible, si les technocrates bruxellois, les eurodéputés et les " maîtres" de l'Europe acceptent de se remettre en cause, de revoir les fondations de l'Europe.D'accord pour que les nations mettent des moyens en commun dans certains domaines, et il y en a beaucoup, mais NON à la disparition des nations souveraines au profit d'un Etat supranational à tête multiple!...»…Ce début de semaine 2009 aura été chaude dans les états-majors des partis politiques dit de gouvernement, la valse des sièges ne fait que commencer. Journées sombres également aussi bien à l'Elysée(à Matignon où Raffarin  faisait ses cartons, bientôt remplacés par ceux de Dominique de Villepin,Sarkozy ministre de l’intérieur à vie,etc…,)et l’occasion de se débarrasser d’un FILLON trop gênant,populaire dans les sondages…Journées d'enfer aussi dans les rédactions de la presse écrite, des stations de radio et de télévisions qui se sont pratiquement toutes engagées, et bien souvent avec une arrogance scandaleuse, en faveur du traité 2005.Le fameux droit à l’objectivité de la presse?…Le «droit-de-réserve» du Grand Cirque ne faisait que commencer!...2007-2009,une parjure et un déni du peuple français et de ses choix se sont répercutées dans l’ombre de cette presse aux ordres pour déboucher("Sarkozy,je te vois!"),finalement,sur un avenir Orwellien et ses tentatives de museler(HADOPI,LOPSSI)un des derniers espaces de liberté,le Net.Mais n’est pas Machiavel, ni Talleyrand qui veut, l’onde de choc peut encore traverser les résultats de dimanche prochain…D’un vote-sanction,d’où notre Président tirera quelques victoires - il nous en donne l’habitude- ,on pourra dire que l’Europe se sera construite,tout d'abord CONTRE les citoyens et leurs voeux,puis sur le terreau d'une paresse intellectuelle - issue de la dictature éponyme - qui consiste à dire "amen" à toute idéologie mondialiste sans en observer les faits ni les répercussions immédiates.Les incantations des «immigrationniste » détonnent de la réalité de terrain,(quartiers infiltrés de narcos-traffiquants,pègres et violences:la «babel-langue» d’un foutoir commun…).Sur l’immédiat et même si l’on a saccagé honteusement la douleur et la vie privé des familles des supplicié(e)s du crash d’avion dernier,la gomme médiatique,dans les semaines qui viennent,va se surpasser…(Michel REYES,an 08 après Ground Zéro

25 avril 2009

AGRESSION DANS LE NOCTILIEN…LE VOYAGE A BORD DU NOCTILUS… : « …20 000 lieues sous les emmerdes… »

4dntvuhh2yeo4npyb3igdet73odaolf$lozz4q3vam48h9gkfl52bwqnbo6wrbg.jpg

(1) La victime agressée dans le bus témoigne (source : Figaro.fr)le 10/04/2009…

         ...C’est un policier écœuré de faire son métier qui a mis cette vidéo en ligne.Il sera sanctionné par sa hiérarchie.Les images compromettent la «bonne avance» de l’enquête.Ce qui est montré n’est PAS ce que l’on DOIT montrer…Sur cette bande,ce qui est démontré n’existe pas…Sur cette bande,comme dans «x-files »,la vérité est ailleurs…Sur cette bande,ce que nous avons vu,nous nous DEVONS de l’oublier…Sur cette bande,les images sont tendancieuses, pernicieuses à souhait…Sur cette bande,la victime ne croit pas ce qu’elle a vu…Sur cette bande,un fantôme se fait tabasser par quatre acteurs sociaux en difficulté…Sur cette bande,vous avez rêvé…Alors le jeune homme tabassé revient sur son agression,et curieusement,il parle de lui comme s’il s’agissait d’un autre.Avec la même distance.A moins que le carafon ait été touché – ou d’ordres extèrieurs(sécurité nationale,RG,choc post-traumatique,etc) ? - ,on n'assiste plus aux mêmes scènes…Et si demain,dans le cadre de la République à laquelle nous sommes tous rattachés,des milliers de vidéos venaient corroborer la désignation du "mal" comme débusquer des ornières du débat sécuritaire,alors les visions plénipotentaires du dit-mal ne seraient plus l'apanage d'un pouvoir,d'une élite médiatique:nous serions TOUS concernés...La caricature actuelle voudrait qu'un contre-pouvoir maléfique s'empare de ces images.Et ce ne serait pas conforme à l’idée que nous nous faisons de ce jeune homme de 19 ans...Réflexe et peur-panique de ce dernier,une leçon psychiatrique apprise par cœur le fait s’accuser de «bourgeois» par provocation vestimentaire(sic.)...Total zébulon malchanceux,d’un suppôt du «modem» qui commente son agression comme s’il s’agissait d’une prise en flagrant délire d’un tournage de scènes «hot» au château de la «starac’»,le rêve des djeun’s formatés à la vie en boites...Sa mémoire meurtrie bourdonne encore d’une sourde repentance: il a provoqué une situation qui l’a mis à mal…Jamais,ô grand jamais,une entreprise de décervelage aura laissé des séquelles aussi visibles à un tiers…Soumis à la question,son surmoi s’écrase mollement sur le sol du Noctilus,ce vaisseau fantôme filant sur les mers de l’égalité des chances en un océan de discriminations déchainées…Bon sang ne saurait mentir,et d’un claquement de doigt,tout le monde va se réveiller – la capitaine Némo,engoncé dans ses armures de guichetier-chauffeur et du fond de son préservatif métallique,va reprendre le commandement – tel un guide suprême de la Nation - de l’odyssée fantastique des profondeurs abyssales du vivre ensemble…Le «mal»,cette incurie diabolique,va mordre la poussière du fond des sièges cathodiques.Et il ne sera pas dit que RIEN ne sera prouvé,ou presque,par l’œil torve d’une caméra de surveillance...Et si le jeune homme baisse la tête momentanément,ce n’est pas à cause des coups répétés, mais parce que l’avenir radieux demande un peu d’humilité.Son psy affirme qu’il a l’air de «bien le vivre».Tant mieux!...On a eu tous peur qu’en cas contraire,la bulle sociale n’explose au nez et à la barbe des tartarins locaux.Leurs prochaines élections(garde-manger)auraient pu en souffrir durement.Et c’est dans la peine,collectivement,que nous aurions pu manquer de leur lécher à nouveau le bout des doigts…Alors nous sommes satisfaits que F.G., très posé, âgé de 19 ans et élève en première année à Sciences Po-Paris,n'ait rien oublié de son agression.Désormais, comme on dit :  «toute lumière est faite».Nous sommes devant une hallucination collective.Il n’y aura PLUS à revenir sur le sujet.Cold cases(pour être dans le ton).Avant de rejoindre le «Walhalla» de la campagne,FG va quitter Rome afin de tutoyer les dieux de la guérison auprés des siens.Il avait dépassé les faits en lui-même.RIEN ne lui était arrivé.Nous le savions tous,et nous ne faisions que l’embêter.Ce 10 Mars 2009,un grain de sable malveillant,avait bloqué les turbines du Noctilus.Mais après la briève panne des sens,Capitaine NEMO pourrait nous rejouer du pipeau(à défaut d’orgues…)et nous en sommes soulagés….Et si tous les pipeaux du monde pouvaient se donner la main,on pourrait les élire correctement sur un territoire qui couvre 28 nations.Chose envisageable ce 17 juin prochain?...Pourquoi pas!...Donc la vie reprend ses droits sur ce qui aurait pu NE PAS arriver ce 10 MARS 2009 …Et le policier fouteur-de-merdes,que devient-il dans tout cela?...Suspendu ou désintégré?...il ne reste plus que lui à nous commenter les faits – et je vois que la batterie impressionnante de sociophages qui l’attendant au coin du bois risque de l’effrayer pour longtemps.J’ai hâte de comprendre – de sa hiérarchie - comment son geste d’irresponsable ait pu alimenter cette cohorte de groupes extrémistes.Toute cette imprécation qualifiée de «nauséabonde» arrivant à la fine fleur des tarins supérieurs justifierait son éviction, surement…Et c’est pour sa rédemption future qu’il doit se taire.Qu’il nous explique,à l’instar du jeune homme,que d’avoir dérober cette vidéo était un acte stéréotypé de frontiste,d’inadapté social,de skinhead chipoteur.Un acte manqué.N’en doutons pas.D’ailleurs,cette même vidéo a été retiré des sites «propres».Et si vous insistez,il va falloir vous salir les mains.A défaut de consience,sur un système qui marche à la baguette,il ne vous reste plus qu’à prendre les pincettes…(écrit par Michel REYES,en l'an 08 après GZ(Ground Zéro)...)

rsf.jpg

(1)INTERVIEW EXCLUSIVE DU FIGARO - La victime raconte – dans son intégralité - comment elle a vécu son agression et la révélation récente de celle-ci. (Propos recueillis par Christophe Cornevin)  ...

LE FIGARO. - Que s'est-il vraiment passé dans le Noctilien, cette nuit ?

Je passais une soirée avec des amis et je m'apprêtais à rentrer chez moi dans le XVIIe arrondissement. Je prends le Noctilien gare de l'Est, tout seul. Je tourne le dos à quatre jeunes hommes. Pendant que l'un me demande une cigarette, l'autre me fait les poches. Lorsque je me retourne, je vois l'un d'eux qui manipule mon portefeuille. À l'instinct, je tente de le récupérer. C'est alors qu'a commencé l'affrontement...

Votre agression, très violente,a dû vous sembler interminable...

D'un point vu spatial ou temporel, j'ai beaucoup de mal à évaluer ce que j'ai vécu. En voyant la vidéo, cela m'a permis d'ancrer mon agression dans le réel. Je me souviens juste qu'ils me poussent vers l'arrière du bus, que j'ai été frappé à terre. Dans une seconde phase, je suis revenu vers le conducteur avant de recevoir des coups de pied et de poing. Comme en témoigne la vidéo, d'autres voyageurs aussi ont été molestés, notamment un jeune homme tentant de me porter secours.

Et le chauffeur, qui reste assis ?

Je ne lui en veux pas. C'était très difficile pour lui de réagir. Il est intervenu à sa façon, observant les consignes : il a arrêté tout de suite le bus et a téléphoné aux policiers. Très vite sur place, ils ont arrêté deux personnes tandis que leurs complices présumés l'ont été quelques jours plus tard.

Des sites Internet affirment que des injures raciales auraient été proférées à votre encontre...

Personnellement, je n'ai rien entendu de la sorte. Ces propos, s'ils ont été dits, interviennent dans un contexte où mes agresseurs étaient drogués ou ivres. Par ailleurs, ils n'étaient pas tous issus de l'immigration. La vidéo de mon agression apparaît comme très stéréotypée car, ce soir-là, je suis habillé de façon bourgeoise et je suis face à quatre jeunes qui faisaient beaucoup de bruit. En aucun cas, je ne veux passer pour l'incarnation d'une certaine image sociale qui aurait été prise à partie par des étrangers. Je ne l'ai pas ressenti comme cela. L'un des assaillants en survêtement, rasé, avait d'ailleurs une couleur de peau très pâle...

Comment se sort-on d'une telle épreuve ?

Hormis un hématome à l'oeil et des bleus, aucune séquelle n'a été décelée. Deux jours après les faits, je suis allé consulter un psychiatre de l'Hôtel-Dieu de Paris qui m'a dit que j'avais l'air de bien vivre cette histoire. Depuis, je reprends les transports en commun, et même le Noctilien...

Cette histoire vous est revenue tel un boomerang par Internet...

Oui, le 6 avril dernier, un ami me dit qu'une vidéo a été mise en ligne sur Facebook. En voyant le lien, je m'apprêtais à demander à l'internaute qui l'avait postée de la retirer. Je ne me suis pas rendu compte qu'elle allait être diffusée à une telle échelle...

Cette diffusion semble vous avoir autant perturbé que l'agression ?

Il est vrai que la situation est très difficile, très délicate. Beaucoup d'amis ont été choqués par cette diffusion qui me blesse. Diffuser ces images sur Internet est très grave car elles remettent en cause une partie de nos principes juridiques. Il y a eu un grave amalgame entre la réalité de cette scène et sa représentation. Cette vidéo a circulé sur des sites extrémistes et a été exploitée par des politiques. Or, je ne veux pas être instrumentalisé. Le sujet est propice aux idées radicales et je n'ai aucune envie de nourrir cela. Il me fallait sortir de cette réductrice caricature. Le fait d'apparaître brutalement au centre d'une polémique de cette ampleur n'est jamais très agréable.Cela me blesse beaucoup alors que j'avais réussi à dépasser le fait en lui-même.Je quitte Paris sans haine, pour me retrouver au calme avec mes proches.

1916motorhead.jpg

Music :M.REYES("Impact Motor City")-4’01


podcast

17 mars 2009

L’ethnocentrisme à la mode de Kant… : «…CA vient des tripes…»

chaise%20percee.jpg

L’AMI «ALTER» ET SA MASSUE…c’est celui qui affirme que nous sortons de l’Afrique,comme d’un berceau.Que le Saint-Graal s’y trouve niché…Qu’en dehors du Nil,point de salut...La sale conscience pose le fardeau du petit blanc hétérosexuel habitant le centre-ville de l’avoir «coloniser»,à vie…L’ami-alter a une compagne quinqua,peur de vieillir  et des idées toutes faites sur l’université(«ça s’occupe»),la société(«de pourri(e)s»),la productivité(«en esclavage»),une sexualité(«impérialiste de mâle»),une nourriture(«d’OGM,forcément»),et des drogues(«douces,bien sur»).Toutes les convergences de ce gentil couple squatte les salauds du grand capital en bord de Seine.Ils vont planter la tente…

rsf.jpg

L’ami-alter,contrairement à l’ami-cahouette,ne fait la tête que quand on lui dit NON.C’est un oui-ouiste alternatif.Comme le courant…Un coup ça passe,un coup ça passe pas…L’égalitarisme dans le continu. Même si ce dernier affirme qu’une égalité peut être encore PLUS forte que l’égalité de base.Jusqu’à l’absurde,dites-vous ?… «Derrière l’Homme se cache l’absurde !»,ricane-t’il…Son existence en témoigne et hulule dans les amphis le grand retour de Pol-Pôt…Détruire l’Université,bof,un Œdipe bien placé entre les «quat’zieux» d’une conduite exemplaire.La sienne.Et du couronnement de l’entrisme;noyauter les institutions,comme renard au milieu de poulailler…Voyez-vous, vos arguments économiques ne les intéressent absolument pas parce qu'ils ne les lisent même pas. Ils ne veulent surtout pas s'en informer pour vérifier sur Internet, ça les fatiguerait , ils ne sont pas ici pour cela et, soyez-en certain (in mémorium d’un pote ex-pédagogue qui a pratiqué certains d'entre eux) ils ne les comprendraient pas. Non,ce qu'ils veulent, c'est un prétexte pour faire croire qu'ils sont plus compétents que vous même.Ils ne reconnaissent à personne le droit de les contester objectivement. Ils cherchent simplement un nom, une affichette médiatique,un magazine,un slogan qui va les rassurer OU UNE PUB…UN BUZZ!(Benetton de jour,Red Bull-Gin la nuit…).De belles lurettes,avec KANT,on ne pouvait mieux tomber : la publication  en 1764 de «Pensées sur la véritable évaluation des forces vives… »et de C.Q.F.Démontrer.Le genre de l’ami-alter, c'est le collabo parfait dans les années 40. Ce genre-là («australopithèque»,se dit-il !) il vous aurait conduit tout droit à l'échafaud au dans un camp de concentration alors qu'il est aujourd'hui, le premier, à dire et clamer qu'il est contre la peine de mort.Des pourris comme ça, ça existe encore vous savez!…J'en ai rencontrés, en phrases,comme ailleurs.Que voulez-vous, "on a le droit de" disent-ils...c'est exact, "ils ont le droit d'être cons". Et c'est pas avec ceux-là, qu'on va réfléchir pour étudier des situations qui leur sont totalement incompréhensibles même s'ils clament le contraire.L’abrutissement d’un économiste,d’un industriel,est d‘adapter une pédagogie suffisante,un peu,passionnément,pas du tout,à la folie,contre cette "fausse naïveté».Le candide du «roller» et de la «salade-bio»ne se laisse pas surprendre «facimentalement»*.Ca se saurait.Du moment qu’on lui laisse ses activités de sur-singes tyranniques(VTTurbain,varap-wall,schizo-squash,etc),TOUT va bien!Dernière en date,l’orang-boutan veille jalousement sur Gaza et quelques origines de la Palestine(trace de philistins,démo de wikipédia)…Mais on ne la lui fait pas.Du fond de la classe,il en revendique l’ADN.Du fond de la rue,il grommelle…Du fond du Ciel,il trucide Dieu,diables et le reste…La massue à portée de mains prête à s’abattre,il hurle à la négation d’un authentique fait d’anthropologues confirmé(e)s!Tranquille,le gonze...Faisons «tabula rasa» du passé!Trop compliqué.T’as raison…

rsf.jpg

Comme beaucoup de "blindés de l'éducation nationale" s'étonnent aujourd'hui que les élèves défilent dans la rue pour les défendre!...Le corpo-gag de l'année!...Les élèves devant, les profs derrière!...Du jamais-vu!...Et les «d’jeun» de s'y croire!...C’est la participation scélérate du cocufiage de l’«enseignement/avenir»...De dérapages en pertes de contrôle,et de respect aussi,qu’ils iront chercher au bout d’un long bâton merdeux - comme à cette jeune prof de 30 ans,enceinte de trois mois,rouée de coups sous une classe prenant la scène en vidéo sur leurs portables.Silence,on tourne.Au vinaigre.Plutôt aléatoire la tête au carré «entre les murs», primé au festival de coups de Cannes!...Mystère et démago,on arrive au «ground-zéro» du non-sens…A défaut de creuser(on finira par trouver du pétrole…),faudra bientôt 6 ou 7 ans pour "faire" un professeur des écoles mais où? Puisque, grâce à Jospin, on a brûlé toutes les écoles professionnelles qui s'appelaient écoles normales.Parce qu'elles étaient d'abord cela:des écoles professionnelles.Le climat devient malsain.Comme en 1926,Breton au pinacle écrivait ceci: «…nous rentrerons jusque dans votre cerveau et vos pensées…».Il ne croyait pas si bien dire.Avec l’URSS,on connait la suite.Le programme était presque parfait.Oui,nous sommes en instances insurrectionnelles,le Président est fou.Le Roi est fou.On est tous fous.Qu’importe……Pensez que l’annulation de dettes (centre-Afrique,Brésil,etc…)fait qu’intrinsèquement  l’«économie» n’existe pas,où plus.Sinon,vous pouvez toujours m’envoyer la facture.Avec son odeur de poudre,et à intervalles réguliers,la machine crachote de l’ozone.La machine accuse le poids de la rouille.La machine ne nous aime plus.C’est la crise.On nous avait déjà fait le coup.Depuis «l’euro-qui-devait-nous-sauver»,c’est la crise de la crise…Une belle fable comme on en fait plus.

rsf.jpg

A Lilles,on sanctifie le culte de l’Europ-Club,sous forme de Culture...Passons sur son rejet à 73%...Des millions d’euro de cette foutue économie évaporés dans le festif.A Lilles,abject train-fantôme pour Aubristes béats…Imaginons que cette dernière apparaisse aux fenêtres et chante «élected»,d’Alice COOPER?…le tableau serait grandiose!...Mais il n’y a que dans les films de MOCKY où on peut voir ce genre de truc.Mais pour revenir à l’ami-alter, Homo Sapiens-Sapiens,il erre toujours sur le Web avec sa massue intellectuelle!en cherchant à aplanir,en psychorigide, tout ce qui ne vient pas de son pensum es-nihilo…Communautariste «occidophobe» jusqu’au bout du clavier,entièrement voué à la désarticulation d’une civilisation qu’en bon pharisien,les deux pieds d’dans et jusqu’au cou,il ne reconnait pas…Le bougre.

rsf.jpg

Si,contre la science(une sorte de défit-science…),le mot «race» pouvait disparaître du dictionnaire,notre australo retrouverait le moral!...L’ADN - pour retrouver et punir de sévères criminels - aussi le fait se gratter furieusement…A ses yeux,ceux qui l’emploient sont TOUS des fafs.Bigre.Celui-là ignore aussi les données anthropologiques de l'Est asiatique.

australo.jpg

Mais vous verrez, il n'est pas à ça près.

Le "ça", comme critique de la raison pure,lui va si bien, ne le troublez pas.Il croit encore son rêve prémonitoire comme la femelle, bien calée devant son ordi, à défaut de chaise percée.

Mais ça viendra, vous verrez, ça viendra...La chaise percée, autant que le cerveau et la faculté de comprendre.

(Michel REYES,entre le 06 & 17/03 de l'an 08 après Ground Zéro)

* …ouais,je sais…mais j’me soigne…

1916motorhead.jpg

05 mars 2009

...Le 12 mars,Lionel MAZARI au Théâtre National de La Criée-Marseille... : "...ouverture des portes à 20H..."

LIONEL MAZARI.jpg
Le Jeudi 12 Mars 2009 à 20h 
Théâtre National de Marseille
La Criée
Entrée libre sur réservation 
Accueil du Théâtre ou 04 91 54 70 54
"...Auteur en liberté. Contrairement à la rumeur qui me parvient tout au bout de mon isolement, je n'ai pas cessé d'exister le jour où j'ai perdu une énième parcelle d' identité dans ma vie d'homme libre et sans pouvoir. Je ne renonce pas pour autant à disparaître lorsque j'en aurai assez de supporter la médisance, les tentatives de manipulation et l'empêchement…"(extrait de poèmes en douce) –records.2004

thumb_img475_6.jpg

UN BRIN D’HERBE AU COIN DU SOURIRE
LIONEL MAZARI :voix principale,textes et spectacles/ Musique : Laurent HO as CARLA ELVES /Michel REYES : conception,mixage et réalisation/records.2004


POËMES EN DOUCE.jpg
Le buzz de la semaine:la loi liberticide Hadopi-Albanel...
dimanche 8 mars 2009 (11h27)
emule-prison_2.jpg
Que penser d’un gouvernement retrograde qui veut museler par tous les moyens internet. Je le rappelle , Internet est un outil et seulement un outil de communication. Ce projet de loi est d’une incroyable arrogance envers les utilisateurs de ce reseau informatique Que penser en effet de l’installation d’un spyware (mouchard) sur tous les ordinateurs connectés sinon le début "d’une chasse aux sorcières" merde in france que la chine ne peut que nous envier, car le but ultime n’est pas seulement l’echange de fichier(P2P), sujet polemique s’il en est , mais plutot le controle des informations circulant sur le net , but bien plus important aux yeux de ce gouvernement en déroute.Car controler l’information et les idées c’est controler le peuple en entier et c’est bien de cela qu’il s’agit.Une police privée du net déconnectée de la justice,La fin des logiciels libres, la toute puissance d’entreprise occultes répondant à des logiques monopolistiques aboutiront ineluctablement a une mise en coupe réglée des libertés individuelles fondamentales. L’heure est grave car face a la débauche de moyens techniques centralisés pour controler le petit peuple seul internet et toutes ces possibilités permettait un contre pouvoir, meme limité, mais réel. Il ne faut surtout pas prendre à la légère ces lois liberticides qui nous sont imposées en ce moment surtout dans cette période troublée ou l’avenir de ce monde est de moins en moins certain et ou le controle des idees va prendre une place de plus en plus importante.

14 février 2009

LOST... :"...quoi de neuf chez BOUSQUET?...Ah oui,un impôt supplémentaire...Quand on aime,on compte pas..."

lost in lodève.jpg

« …mars 2008…L’appareil du vol-666 de la « social-airway » vient de s’écraser sur l’île de l’Escandorgue…Le commandant est mort,et la station LODEVE n'émet que faiblement.Tout porte à croire qu'elle disparait des radars de contrôle...Quelques survivants républicains coincés dans la queue de l’avion ont pu survivre…Il errent ,en sens unique,hagards sous le regard courroucé des socialistes tapis dans la jungle de l’Hôtel de Ville…La nourriture et les emplois continuent à manquer…Mais ils viennent de découvrir le mystérieux projet DHARMA des socialistes:un disque bleu(bizarrement de forme carré)…Tous les 36 du mois,ils doivent entrer un code qui désactive la bombe « chômage-emplois ».Mais pour combien de temps ?...Sur la plage du CCAS,les désaccords sont nombreux,et les tensions palpables…Un message codé «VIVRE EN LODEVOIS» réduit à néant tous leurs espoirs : un nouvel impôt va être créer et affaiblir  ceux que l’abandon du  radeau «POLE DE SANTE» n’a pas tuer sur le coup…La terrible force hypnotique qui se terre dans l’île continue ses lugubres incantations aux naufragés de la République…Seul le perroquet MIDI-LIBRE semble se satisfaire de la situation…Il répète à loisirs les inepties du projet DHARMA des socialistes…Devant la famine grandissante,ses jours semblent compter…images.jpgBad robot.»

 

08 février 2009

...Les dénoy-auteurs ou la jetable-poésie... : "... nouveau recueil de poésies-textes de Lionel MAZARI..."

img649.jpg

« …Si la poésie était seulement cette parole ivre de sa propre gratuité,cette parole circulant librement entre des assemblées d’égaux,alors ce petit texte sarcastique n’aurait aucun légitimité.Mais,contre toutes les activités humaines,la poésie n’échappe à des enjeux de pouvoir et de profit.Toutefois,il fallait un poète pour oser dénoncer – avec quelle flamboyance ! –les dessous et les travers de son institutionnalisation.Ce poète s’appelle Lionel MAZARI…. »(Jaques LUCCHESI)

 Editions du Port d'attache,

7 rue de l'Eglise ST MICHEL

13005 MARSEILLE

prix public:6 euro

….Bernard KOUCHNER à la une… : « …french doctor,dites 33… »

kouchner.jpg

« …ce qui me gave dans le genre de toiles que lui a tissé l’auteur du «monde selon K.»(Péan),et dans la volonté évidente de nuire à l’honorable,ce sont les procès d’intention à répétitions…Un «contrat» venant du PS?...Règlement de compte à OK-CORAL?...Enième tentative de déstabilisation de l’entourage de NS ?...Ou les intoxications directes liées à ce dernier ?...Les auteurs,bien planqués dans l’ombre,laisseront planés le doute…Médisez,médisez.Il en restera toujours un os à ronger…Pognon…Ce qu’on reproche à BK,c’est d’avoir gagner du pognon…Parce que dans le FRANKISTAN moderne,rien ne vaut MIEUX qu’une mère Thérésa,les calcifs troués prêchant la misère sur un tas de gravats…Image d’Epinal,mais qui fait recettes…Et quand un égoutier de l’édition remue la merde avec un gros baton,vaut mieux que les rats qui remontent à la surface se passent l’auréole à l’Ajax. Sinon,y’a comme un blocage…En décodé,pour avoir de la crédibilité sociale,mieux vaut montrer de l’indigence que l’achat de sa dernière bagnole.Complexe de Job…Consultant  - comme des milliers d’autres politiques - pour une société le saint-Bernard…Suspect,les aboyeurs ont frôlé le lièvre…Si tu gagnes du blé,t’es un salaud.Et si t’en gagnes pas,aussi…De plus,dans cette affaire,rien n’est prouvé.Comme pour la baise,on en est aux préliminaires…Et après l’acte,en têtant l’mégot,l’esprit s’apaise…KOSSOVO,RWANDA…Deux belles catins au palmarès de la diplomatie franco-désastreuse…Le fait du prince(de l’époque)et de ses courtisans.Ah,l’Afrique et ses mystères!...L’Europe centrale et son ossuaire!...Dans les deux cas,si mes souvenirs sont bons,KOUCHNER a demandé de l’aide,…militaire s’entend…Mais le pacifisme béat lui a répondu «niet»…Ca ne se fait pas de déranger les génocides en cours.On «intervient» que pour pleurnicher sur l’accomplissement final.Atypique du francaoui lambda…KOUCHNER a toujours été lucide de cette extrême immobilisme.Jouant sur une marge de manœuvre extrêmement mince,sa réaction fut de prendre le peu qu’on lui laissait.D’autres auraient eu le réflexe de démissionner…Ceux-la finissent,en général,les hémorroïdes bien au chaud,sur un fauteuil en composite recyclé,à donner des leçons de morale.C’est moins lourd à porter que les sacs de riz…»4a9aacce83d1626396bc4c13a8a25ec9.jpg

02 février 2009

...COMMENT SE FAIT-IL QUE MIDI-LIBRE CENSURE MES COMMENTAIRES?..." : "je ne cautionnerais pas plus longtemps un système de tartuffe..."

thumb_img475_6.jpg

,et j'engage d'autres blogueurs à faire de même... 

nous ne sommes pas QUE les faire-valoir d'un journal politisé 

dont les contours s'affirment de plus en plus. 

"chacun sa merde",me direz-vous. 

Mais celle-là pue particulièrement. 

Gargarisez-vous de la bien pensance,messieurs les censeurs, 

"votre sens de la politique, 

c'est du pipeau!". 

Alors bon vent!

23 octobre 2008

LE CLEZIO,LA CONSECRATION DU VIDE… : « …littérature et roue de la fortune… »

img601.jpg 

« …Donc, nous y sommes…Aux  prix littéraires, JMG LE-CLEZIO, après avoir  aligner «trois télévisions»,  remporte le million d’euro (euro est invariable…).Et son numéro de claquettes final a enthousiasmé un des peuples les plus dépressifs du Village-Monde: les Suédois (les Suédoises, c’est autre chose…).

       Après avoir inventer la dynamite, les Nobel n’auraient jamais penser à un pétard mouillé comme trophée…Mais, que voulez-vous, depuis les frasques de l’art contemporain, cette sacralisation du vide écrite, peinte, parlée et filmée, il faudra s’en contenter.

       Le sanctuaire du Néant,désormais,compte un adepte de plus, et comme si cela ne suffisait pas,autant l’arroser d’un bon pactole. La racaille des Editeurs Associés  en grogne de joie, les traditions d’analphabètes littéraires perdurent dans le silence,l’étouffement des écrits,les chuchotements…Le «nouveau roman» est à la littérature ce que la «nouvelle cuisine» est à la gastronomie ; d'éparses échantillons sur une blancheur d’assiette, les  Suédistes préfèrent rester sur leur faim.

     Notre Clézio comparé à Camus ( j’ai des doutes…) sur son premier roman, «le procès verbal », en une évanescence de  «l’étranger». Ah ouais ? Puis,d’après wikipédia,les thèmes abordés sont : la douleur, l'angoisse, la douleur dans le milieu urbain feraient surtout de lui l'héritier de questionnements et dénonciations existentialielles, et, provocation ultime( qui m’a fait réagir,grrr! …), il se pourrait qu’il  puisse également rappeler le «Nexus» d'Henry Miller !...Alors là, je dis «stop» !...Faut pas charrier, tout de même !....

     Que les abrutis de la dynamite touchent à MILLER et je vois rouge !...

     Suis-je donc apte à juger d’un Nobel,me diriez-vous ?...

     Tout à fait.Au lycée et en rédaction, je produisais régulièrement 20 pages au lieu des 20 lignes réglementaires. Ce qui m’amenait invariablement à obtenir les plus mauvaise notes de la classe.

      Alors,fuck à la fin! »

*illustration de MR  réservée pour l’oeuvre de Lionel MAZARI, «les amnésiques anonymes »(2008)

4a9aacce83d1626396bc4c13a8a25ec9.jpg

2a2d5d329127878a05b8e5af2dc212fc.jpg

medium_img500.jpg

infos spéciales:Le dernier recueil de Lionel Mazari parait aux éditions Gros Textes. Il est disponible à l'adresse de l'éditeur:  Editions Gros Textes, à Fontfourane, 05380 Chateauroux-les-Alpes. Son prix public est de 10 euros.medium_img492.2.jpg Vous y trouverez: des textes en prose écrits dans les années 90 et rassemblés sous le titre Journal d'un ange, ainsi que ses derniers écrits sous le titre: J-C Cédille. Un tableau de Michel Reyes représentant Venise orne la couverture. Sont toujours disponibles chez ce même éditeur: les deux précédents recueils: Clam et Cohobe, au prix de 6 euros chacun.

02 octobre 2008

... LE FILM DE HOUELLEBECQ,LA POSSIBILITE D'UNE CRITIQUE?... : " ...même pas!... "

d46d831b1f17a5451a4804c0580fd7aa.jpg

« …une volée de bois verts !...bronca  et cassage en force,jamais ô grand-JAMAIS tel film et son auteur n’auront suscité une furie pareille!...J’eus beau chercher dans la GRANDE presse nationale et ses périphériques virtuels un petit mot,une bluette, une accalmie,bref,quelques éclaircies aux cieux menaçants,mais NADA !...Rien n’y fit…Si dans notre pays,l’Art est difficile,la critique aisée se vautre dans le cloaque de la bienpensance…Impossible de faire plus unanime aux mêmes mots et mêmes remèdes qui assassinent la pelloche de Michel HOUELLEBECQ,première du nom…Du génie encensé «écrivain»,on passe à la trappe le cinéaste naissant …  «Bizarre,bizarre…»,me suis-je dit aux vents mauvais…Comment un être,dont j’avoue la faiblesse d’avoir ADORER «les particules élémentaire»(roman)et ses biographies sur LOVECRAFT,puisse attirer les foudres d’une critique littéraire DEJA consensuelle à souhait,salonarde,et maintenant «cinéphobe»,histoire qu’après exil forcé de l’écrivain sur des propos on-ne-peut-plus politiquement incorrects(patacaisse dans le marigot…)admette un échec supplémentaire sur l’ensemble de son œuvre…Haro sur le baudet !...Mais ,Michel HOUELLEBECQ VEND  des livres,par kilotonnes,à l’étranger,donc,silence gêné dans les milieux «autorisés à penser»…Il ne restait plus qu’à descendre le contenu,et la morale est sauve…J’avoue également ne pas avoir visionner la chose,mais… BHL,LYNCH,en d’autres temps,avaient bénéficié de sentences,parfois,plus clémentes sur des objets,ma fois,navrants(foi d’animal !...)et stériles(fois d’imbéciles !...)…Mais bon,il n’est d’éloge flatteur que la liberté de brâmer,parait-il …Alors,si l’hexagone devient le parallélipipède de la quadrature de l’Andouille,mettons-nous à table…heu,vous pouvez me passer l’fiel ?... »

22379d1eccc38086ff2d79950fdf6f6d.jpg

Echantillons gratuits…

« …Bien, pas mal, bof ?... » (TELERAMA)

« …Entre naïveté et emphase, série Z… » (LES INROCKUPTIBLES)

« …le premier long-métrage de Michel Houellebecq est une catastrophe, rayon fruits et légumes… » (L’EXPRESS)

« …que le vague espoir que le spectateur se déclare enchanté d'être tenu pour un demeuré… »(LE NOUVEL OBS)

« …"La Possibilité d'une île" était un mauvais livre,le film qu'il engendre est encore plus mauvais… »(LE PARISIEN)

« …Avec ses décors hideux, le film ressemble à une série Z, humour compris… »(METRO)

« …85 minutes, c'est le temps perdu à aller voir La possibilité d'une île… »(20 MINUTES)

« …juste bancal ou s'il y a du concept là-dedans,mais on a pas vraiment envie d'y répondre… »(LIBERATION)

« …Las, tant sur le plan purement formel que dans son propos, le film est tout simplement raté… »(LA CROIX)

« …Les plus indulgents parleront d'un ovni, les plus prosaïques d'un navet… »(LE MONDE)

« …A la fois prétentieux et rasoir… »(OUEST FRANCE)

« …Houellebecq, écrivain à succès s'en va tout droit dans le mur … »(LE JOURNAL DU DIMANCHE)

« …Sans une once de rythme, sa mise en scène aussi grandiloquente que plate… »(LES CAHIERS DU CINEMA)

« …Avec lenteur et platitude, il préfère filmer un doux délire narratif (…) obsessions récurrentes... »(PREMIERE)

4a9aacce83d1626396bc4c13a8a25ec9.jpg

2a2d5d329127878a05b8e5af2dc212fc.jpg

medium_img500.jpg

infos spéciales:Le dernier recueil de Lionel Mazari parait aux éditions Gros Textes. Il est disponible à l'adresse de l'éditeur:  Editions Gros Textes, à Fontfourane, 05380 Chateauroux-les-Alpes. Son prix public est de 10 euros.medium_img492.2.jpg Vous y trouverez: des textes en prose écrits dans les années 90 et rassemblés sous le titre Journal d'un ange, ainsi que ses derniers écrits sous le titre: J-C Cédille. Un tableau de Michel Reyes représentant Venise orne la couverture. Sont toujours disponibles chez ce même éditeur: les deux précédents recueils: Clam et Cohobe, au prix de 6 euros chacun.

 

11 septembre 2008

...A LODEVE,LE POLE DE SANTE?... : "...circulez,y'a rien à voir..."

45a8201c49667f6661b095601f0c43ce.jpg
… ET MAINTENANT,COMMENT LES LODEVOIS(ES) VONT-T’ILS SE SOIGNER ?...

« …PRIMO:...j’ai ouï-dire, au temps jadis, que l’ancienne équipe de mairie était favorable à un projet humaniste et essentiel : le Pôle de Santé… docteurs,infirmier(e)s, chirurgiens,ce projet promettait de réunir ET DE GARDER beaucoup de professionnels de santé sur le territoire du lodévois…un programme foncier avait même été mis en place...malheureusement, depuis mars 2008, on a «changé de braquet»…Et la nouvelle équipe en place,apparemment, a balancé le dit-projet… Et secundo, en attendant quelques explications,le ballet des ambulances se poursuit via des destinations aussi lointaines qu’incertaines (pour la sécurité des malades) … pour un bassin de quelques 40 000 personnes,et une population vieillissante-grandissante,ça devient compliqué d’exporter à tout-va et de ne plus soigner sur place!..."

28726047e4e0ba1cea2c9bfa13789112.jpg
Seulement  5 mois et déjà :abandon et politisation…(extrait du bulletin municipal…)Cela fait 5 mois que la nouvelle équipe municipale est aux affaires ;peut-être un temps trop court pour obtenir un bilan, mais déjà quelques courants approximatifs  se dessinent…Sur les méthodes, apparaissent une dérive politicienne qui privilégie l’annonce plutôt que le travail de fond,et la présence de quelques « apparatchik » pour semer le trouble dans l’assistance non-invitée à s’exprimer bruyamment…BOUSQUET redoute évidemment le débat…Ce qui ne m’étonne qu’à moitié, vu l’étendu de son programme «contre»…sans écho,ni connaissance des dossiers en court :une perte sèche d’une dizaine d’années de travail aux services des lodévois,comme le pôle de santé…
4a9aacce83d1626396bc4c13a8a25ec9.jpg
2a2d5d329127878a05b8e5af2dc212fc.jpg
medium_img500.jpg
infos spéciales:Le dernier recueil de Lionel Mazari parait aux éditions Gros Textes. Il est disponible à l'adresse de l'éditeur:  Editions Gros Textes, à Fontfourane, 05380 Chateauroux-les-Alpes. Son prix public est de 10 euros.medium_img492.2.jpg Vous y trouverez: des textes en prose écrits dans les années 90 et rassemblés sous le titre Journal d'un ange, ainsi que ses derniers écrits sous le titre: J-C Cédille. Un tableau de Michel Reyes représentant Venise orne la couverture. Sont toujours disponibles chez ce même éditeur: les deux précédents recueils: Clam et Cohobe, au prix de 6 euros chacun.

21 août 2008

… A CEUX QUI NE "MEURENT PAS A LA GUERRE".... : « …l’indignation en héritage… »

 

ccf8f491e782bcbf55752c84f0f9e399.jpg

« …10 soldats tués sur le front afghan, et déjà le pays tout entier, comme devant Hitler, est prêt à la reddition…comme une seconde nature, il est vrai qu’au pays des loisirs éternels et de l’hédonisme béat, le culte du «zéro mort» et du tout-pacifisme affiche un non-dit en permanence…Comme un acte manqué, les problèmes internationaux sont rapidement  zappés … Et si on en est arrivé à faire du sport dans une dictature comme la Chine – grâce soit rendu aux bafouillements d’un ministre aux affaires étrangères et d’un marchand de TGV élyséen, ils œuvrent pour le bien de tous, n’en doutons pas!...  – les corps bien faits sur les têtes bien pleines(de choses pas claires…)ont gagné la raison et la révision sur nos ex-totalitaires sinophiles, de nombreuses réhabilitations sont en cours, dans le grotesque et le ridicule le DALAI-LAMA risque plus le tribunal de La Haye que les assassins en uniforme d’Etat !...continuons de «mélenchoniser» la société française, je sens comme un nouveau Pétain pendre au bout du manche…et ce coup-ci, il n’arrivera pas par la porte de droite, je peux vous le garantir…  »

4a9aacce83d1626396bc4c13a8a25ec9.jpg
2a2d5d329127878a05b8e5af2dc212fc.jpg
medium_img500.jpg
infos spéciales:Le dernier recueil de Lionel Mazari parait ce mois-ci aux éditions Gros Textes. Il est disponible à l'adresse de l'éditeur:  Editions Gros Textes, à Fontfourane, 05380 Chateauroux-les-Alpes. Son prix public est de 10 euros.medium_img492.2.jpg Vous y trouverez: des textes en prose écrits dans les années 90 et rassemblés sous le titre Journal d'un ange, ainsi que ses derniers écrits sous le titre: J-C Cédille. Un tableau de Michel Reyes représentant Venise orne la couverture. Sont toujours disponibles chez ce même éditeur: les deux précédents recueils: Clam et Cohobe, au prix de 6 euros chacun.