Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31 janvier 2008

ATTALI?...CERTAINEMENT LE FILM LE PLUS MAUVAIS DE L'ANNEE...

d3c6b21551535c32573c94639d79b4d3.jpg Sponsorisé par…
ef9900514b20e5c98d5ea606ec581396.jpg

27 janvier 2008

MARIANNE,COUPS ET BLESSURES... : "...à propos de..."

b6773276593e72e4ecc8142bbdd808ef.jpg
...Cela fait un an que j'ai publié la note précédente : « l’Afrique,en sang comme an-mille »,,et apparemment, rien n'a changé...pour ceux qui connaissent bien l'Afrique, la décolonisation est responsable des massacres de ce continent -l'Occident avait des responsabilités face à ses propres engagements,de terrains,historiques et de longues dates.Les peuples ne sont pas des "mécaniques",que l'on arrête où redémarre à souhaits,comme le prétend le marxisme lénifiant...hélas,il reste le discours dominant,dangereux,du Frankistan,qui le jour où il se réveillera de sa lourde gueule de bois pleurera certainement sa propre disparition.D'ailleurs,les FARC(sur un autre continent,mais dans le "même style"),il n'y a pas si longtemps,étaient les bienvenus - j'ai même ouï-dire,par certains irresponsables,qu'ils avaient légitimement "pignon sur rue"...Alors il ne faut pas s'étonner que les kidnappeurs et les assassins soient à la mode...les FRANCAOUIS, jouets des komintern permanents,et par goût de la provocation et sens de la contradiction,l'opposé d'un esprit critique,se sont voilés la face,depuis trop longtemps - pour avaler cet "armaggedon" politique,que les ânes de l'Université ainsi que les assoc' de "bons apôtres" du sac de riz nous ont refilè au cours des reculades successives vont bientôt le faire payer à toute une nation - nada,pour le futur...Nous le voyons bien avec les attentats,les génocides et les totalitarismes exercés sur ce territoire dont la gestion des sols laissent à désirer.Pourquoi se voiler la face,si nous tournons le dos à ces énergies,nous devenons le jouet des encéphalés de l'éolienne,du vélo et bientôt de la charette à bras.C'est ridicule,avilissant pour la science,que les rogatons de la "bien-pensance" nous imposent leur volonté...et nous ne sommes pas de la république qui engraisse les ubus...leurs tours de shaman me laissent indifférent...à moins d'un changement de cap chez les nationaux humanoïdes:se constituer bien plus qu'une nation,une civilisation,retrouver ses fondements et ses motivations et rejeter le reste,la violence,le laxisme et la superstition.
68e4df06624d2b35bfd3e2098f5ca198.jpg

26 janvier 2008

EFFETS DE SERRE,EFFETS D'ANNONCES,EFFETS DE MANCHE,ETC...: " les "effets spéciaux" d'une classe politique où tout ce qui fait du bruit est bon à prendre..."

b75f7131f5669e50185d18fa740d4cb7.jpg
"pas glop,pas glop!..."

25 janvier 2008

CADRES,VERNIS,SUJETS,TOILES & PAYSAGISME ... : " ...je fais EXACTEMENT le contraire de ce que l'époque de la laideur voudrait que l'on fasse..."

1836d363c0fd9946daaa4843285d8b11.jpg
« …Bon d’accord, tout est foutu, il n’y a plus rien, l’histoire est fini, nous sommes maudits, c’est l’apocalypse, restons et travaillons ,en survie.je change de quai(Venise…),je vais cacher mon fou rire…EXEMPLE ?.... :Comme tous les ans a lieu la biennale de Venise d’art contemporain. Un grand journal titre ainsi sur l’évènement :  «VENISE SOUS LE SIGNE DU TRAGIQUE.» la biennale, nous dit-on, «reflète la noirceur de notre époque, tantôt funèbre, tantôt tragique».Le pavillon néerlandais installe des lits de camp dans un décor de centre de détention, où des vidéos diffusent des images d’arrestation et de fouilles. Plus loin, au Japon et en Corée, c’est bien entendu le rappel d’Hiroshima et l’exposition de squelettes hybrides et hypertrophiés. En Allemagne, il fallait s’y attendre, nœuds coulants au-dessus des visiteurs et masques vides. Au Canada, animaux empaillés et champignons noirs, dans une évocation exaspérée de la destruction de la nature. En Islande, une barque est échouée sur une plage de verre brisée. En Serbie, monuments dédiés à la peur, tranchants comme des couteaux, et guérites de petits écrans où sont projetées des images de guerre : elles rappellent des persécutions monstrueuses et des révolutions perverties, prouvant que le passé et le présent se ressemblent, aussi détestable l’un que l’autre. Ici, le visiteur a droit a deux aspirines et une petite tape dans le dos….Et ça continue. En France, l’artiste féminin s’étend sur la mort de sa mère. A l’Arsenal, le parcours commence par un Christ crucifié sur un avion de chasse, se poursuit par des photos de Beyrouth sous les bombes, avec des mannequins reliés à des perfusions et percés de plaies, suivis d’un inventaire des fusils d’assaut modernes. Plus loin encore, un petit garçon joue au foot, devant des immeubles détruits de Belgrade, à ce détail prés que le ballon est en réalité un crâne humain. A la fondation Peggy-Guggenheim, c’était fatal, vous tombez sur des dessins morbides, des machines de torture qui doivent provoquer chez vous une sensation d’étouffement, voire de nausée. Enfin, le cœur, le clou, le top du top de l’expo : le masque mortuaire d’un doge, des crânes gravés, des figures d’anatomie, des corps en décomposition sculptés dans le bois…La conclusion des journalistes présents est épatante :  « CETTE ANNEE,PLUS QUE JAMAIS,VENISE EST LA CITE DU DEUIL. » 
      Ben voyons, et bravo pour de très confortables affaires. Il faut décidément que je m’habitue au fait de n’avoir rien écrit de ma vie… »

     -Philippe SOLLERS,page 170,«UN VRAI ROMAN».(PLON-2008)

medium_img475.7.jpg 
"LES PARADIGMES ARTIFICIELS ",essai pamphlétaire du hasard et des raisons contrôlés,écrit  par Michel REYES sur la période 2006-2007,cherchent toujours un éditeur...Beauoup (GALLIMARD,ALBIN  MICHEL,etc...)l'ont reffusé...ALORS,QUI VA SE MOUILLER?...ZEA BLOG se situe à 3840 lecteurs par mois,en moyenne,et depuis septembre2007...pas d'expos,pas de bouquin,il ne me reste plus que le web,mes chers HONECKER!...
medium_images.14.jpg 
records.2008

..Fadéla "DEGUEULASSE" AMARA... : "...il est temps de mettre un clapet à l'ouverture..."

medium_fadela_amara.jpg

« COCO-GIRL ! » :

…NPNS (Ni putes,Ni Soumises), connue "mondialement" ?... qui "lutte pour le droit des femmes ?"… qui est "efficace" ?... Quel coup-de-bambou!

Que ceux qui souhaitent connaître la vérité sur le mouvement NPNS, comment et pourquoi il est né, l'idéologie réelle qui le sous-tend et la manière dont il fonctionne se dépêchent de lire ce lien

http://www.mouvements.info/spip.php?article128

Où l'on apprend, entre autres, que : "De 1994 à 1997, Mohamed Abdi –le mentor de la sus-nommée est accusé par la justice d’avoir détourné des fonds publics. Membre du bureau de la «maison des potes» comme Fadela Amara, ce proche de Michel Charasse avait monté une société censée assurer des formations aux employés d’une entreprise de gardiennage, dont il était aussi salarié. Mais Abdi empoche les crédits formation… sans donner de formation. C’est Alia Zioni, responsable syndicale CFDT qui, en 1997, signale les faits. Son zèle va lui coûter cher. « Cette affaire n’a rien à voir avec Ni Putes Ni Soumises, soutient Fadela Amara. On l’a sortie de l’ombre pour casser notre mouvement. C’est la rançon du succès!". Pour sauver le soldat Abdi, Julien Dray le fait venir dans la région parisienne, deux mois après sa garde à vue, en 2000..."

Autre extrait : "La réussite de cette petite bande est le fruit d’une stratégie politique qui consiste à afficher son attachement aux valeurs républicaines sans jamais sortir du rang. Quand Fadela se dit musulmane, elle précise qu’elle est laïque, lorsqu’elle se présente comme arabe, elle ajoute « citoyenne ». Une posture qui rassure la France d’en haut (...) Pour ces militantes issues des quartiers populaires, les galères ne sont plus que de mauvais souvenirs. Un problème de logement ? Désormais, on s’arrange entre « happy few ». Ainsi la marraine du mouvement, Samira Bellil, a-t-elle cru pouvoir compter sur une élue socialiste à la mairie de Paris pour obtenir un appartement et éviter ainsi de faire la queue avec les cent trois mille autres Parisiens qui attendent un logement social… « Un jour, Mireille Dumas m’a appelée pour que je trouve un appartement à Samira Bellil, raconte l’élue, à l’époque très proche de NPNS. Nous venions de reprendre la mairie, et nous voulions sortir du système Tiberi. J’ai donc lancé une procédure en urgence, certes, mais dans le respect de la loi, ce qui prend forcément un peu de temps..." Trop, manifestement, pour la jeune femme qui préfère s’adresser directement au ministre de la Cohésion sociale. Celui-ci lui remet les clés d’un logement en un temps record. « J’ai appris que Samira disait que la gauche n’avait rien fait pour elle, alors que BORLOO lui avait donné un logement, lui ! se souvient l’élue parisienne. J’étais très choquée. Qui sont ces gens qui n’ont que le mot République à la bouche, mais qui entendent jouir de passe-droits!"

Vous saurez aussi tout (ou presque) sur la gestion opaque des généreuses subventions accordées à l'association et bien d'autres choses encore...

medium_paix.4.gif
Pour des raisons d’imbécillités opiniâtres,d’acoquinements fugaces et prévisibles,j’ai décidé d'évacuer,en tirant la chasse, TOUS les commentaires de  quelques nauséabondes diarrhées gymnopédiques épistolaires avariées...De les re-nommer serait de l'ordre du comique à répétitions...Merci,j’ai fait le plein,et ZE BLOG n'est pas une décharge…Tous ces célèbres anonymes,vous pourrez les rencontrer sur leurs BLOGS PERSO (si vous les trouvez,bien sur…).Bienvenue aux hommes et aux femmes de bonne volonté sur ZE BLOG !…So long.
medium_images.14.jpg 
RECORDS 2007

...LIENEMANN,LA CASE(fêlée...)DE L'ONCLE TOM... : "Parachute Woman"...

Roland CASTRO  « Les villes ou l’on habite doivent être pareillement belles à tous,que l’on soit puissant ou misérable... »(sic)*

medium_castro2oct1.jpg 

     "...LIENEMAN, en matière de politique à l’urbanisation,les HLM,le logement,on assiste à du «lourd» !...Pensez-donc,avec son pote CASTRO(çà s’invente pas,c’est son blaze…) »architecte » chargé de mission sous la MYTHE-ERRANCE ,ils voulaient « FAIRE JOUIR LA VILLE  !... » - de nombreux ouvrages sur le sujet…Maintenant,elle essaye de « dézinguer » sa copine ROYAL – et comme elle n’a eue de cesse de trahir tous ses potes ;successivement ROCARD,CHEVENEMENT,DSK,et j’en passe - maintenant,c’est au crêpage de chignon que la « mégère-habitat » va s’attaquer… après avoir inventer une allégeance «libérale» aux conservateurs arrangeant les affaires d’ex-maoïstes défroqués de l’ancien régime medium_lieneman.jpg:la culpabilité change de camps,et on ne souvient plus de «banlieues 89»,de ses administrateurs dispendieux – d’un urbanisme statique en volumineux rapports souscrivant le socialisme victorieux.Une des arnaque les plus épistolaire qui soient :des milliers de comptes-rendus,bouquins,articles,encyclopédies,essais,rapports,payés rubis sur l'ongle - les TIBERI,à côté,ce fut de la roupie de sansonet…Un architecte nommé par la cour du Roi « François II »,Roland CASTRO,issu des mouvantes mouvances marécageuses d’un bayou thésard et socialisant à tout-va,urbaniste-en-chef,généreux des raouts,champagne et petits fours des trésors de guerre enfouis dans la tombe mérovingienne du surendettement optimiste – frasques compatibles avec l’inertie remuante et bavarde de ces années postillonantes – échos d’une onde de choc « progressiste »,qui consistaient à placer des placébos égalitaires,culturels à l’indigence caritative du « largage » identitaire…le saupoudrage villipendiste à quelques « chefs-de-guerre » de ville satellites maintenait en stand-by la poudrière sans mèche…A d’autres de refiler le « bébé » insalubre et les beaux discours sur «  la France qui avance »,…medium_img501.jpgà reculons,mais qu’importe le flacon…C’est d’une autre nature que l’on parle…Des alternances passagères,en fièvres spontanées,reléguaient le corps social en de Meaupassantes vapeurs languides à l’éventail du bavardage de fond.Le patient,sagement allongé,attendait les solutions,mais les praticiens se languissaient mollement sous la desserte républicaine,enivré(e)s de la providence étatique…En l’an de grâce 1981,on se souvient des jingle proférés par notre massimo CASTRO, bâtisseur courageux– à défauts d’aménagements solides… - d’une rhétorique amusante : « Le poids des mots contre le choc des ghettos ».« Il faut donner des raisons aux bourgeois du 16ème d’aller à la Courneuve.  ». « Sous les banlieues la plage. ». « Pourquoi les cadres supérieurs ne viendraient-ils pas aux Minguettes ? ».« Il faut faire jouir la ville. », et celui que je préfère : « Les villes ou l’on habite doivent être pareillement belles à tous,que l’on soit puissant ou misérable. »*. …LIENEMANN,loufoquerie ciblée-bobo-gaucho-révo,invente le SESAME ! (Sensibilité Européenne Socialiste Autogestionnaire Mondialiste Ecologiste,ne riez pas… - congrès de RENNES EN 1990),notre « énarque » de souche compte bien reprendre le cadavre du PS sur son dos : franchement,y a du boulot !...Les attributions de marchés publics de l’ESSONE au HLM,c’est elle…jamais choppée,une pointure !…medium_img503.2.jpgRécemment et farouchement opposée à ce que les gens accèdent à la propriété privée - vue sur un débat-télé 2006,lié au problème des « banlieues »… - , la « madame » entendait bien faire valoir «ses» droits rançonneuses au  locatif  Stalino-Way-Of-Life-sup.de-co.: « …Tu paies tous les mois,sinon tu dégages,camarade…au suivant ! … ».           Avouons que l’accession à la propriété privée de ruines de HLM était un espoir pour beaucoup de couples surendettés,Rmistes,SDF…Apprécions l’éradication de cette proposition de loi par notre « démocrate » du Marxisme Lénifiant,et fermons le banc… »

* citations-enquêtes tirées du livre de Jean-Pierre GARNIER/des barbares dans la cite :édit.Flammarion

medium_marianne.3.jpg

Vous pouvez également voir mes toiles en pages archivées 2006-2007

medium_img475.7.jpg 

29 décembre 2007

AL GORE,PRIX NOBEL ... : "...l'automne à Pékin..."

medium_20Gore.3.jpg
 LE NOBEL,INVENTEUR DE LA DYNAMITE ,TOURNE AU PETARD FOIREUX...:

...Tout ça pour un film bidonné au morphing par Photoshop?...faut pas charrier,c'est une attribution partisane..Les Prix Nobel en ressortent ridiculisés,et désormais ils ne sont plus crédibles!...les écolos,en dépit de toute rationalité,commencent véritablement à nous envahir,et la tendance "greenpissotière" va devenir intenable...les obscurantismes qu'ils représentent sont des véritables dangers pour la planète...De cette décision molle,à bout d'un système "socialiste" féminisée,castrateur,et culpabilisateur à outrances,les suédois débandent et abdiquent...Ca ne m'étonne pas...(Donc m'en fous,ce soir,je suis à donf' devant le rugby,allez CHABAL et les autres!...)

medium_mar_bigbrother.4.jpg

 

Vous pouvez également voir mes toiles en pages archivées 2006-2007(cliquez en haut,a DROITE,ALBUM PHOTOS)

Pour des raisons d’imbécillités opiniâtres,d’acoquinements fugaces et prévisibles,j’ai décidé d'évacuer,en tirant la chasse, TOUS les commentaires de  quelques nauséabondes diarrées gymnopédiques épistolaires avariées...De les re-nommer serait de l'ordre du comique à répétitions...Merci,j’ai fait le plein,et ZE BLOG n'est pas une décharge…Tous ces célèbres anonymes,vous pourrez les rencontrer sur leurs BLOGS PERSO (si vous les trouvez,bien sur…).Bienvenue aux hommes et aux femmes de bonne volonté sur ZE BLOG !…So long.
medium_ROSE_INVERSEE.3.jpg

 

...REPONSE A UN "AGITE-DU-BOCAL", KAREL KOSTAL ... : " ... il n'y aura pas de tchèque en bois ..."

medium_karel_KOSTAL.jpg       Karel KOSTAL  : « ...obsoléte et irresponsable… »
          « medium_Trident_II_missile_icon.jpg… La gauche a tout faux,une fois de plus,et c’est bien sur cette «histoire de missiles» couplés à l’hégémonie Zéropéenne pour la première fois,depuis les ratages électifs, et pour transformer la Zérope en Europe,et d’avoir une chance de raccrocher au Pacte de l’Alliance Atlantique,de s’asseoir à nouveau à la table de l’OTAN,d’unifier les 27 pays à la construction d’une arme de DÉFENSE(si nécessaire,je précise…)medium_OTAN.gif de garantir,ENFIN,la protection et la sécurité des concitoyens européens ainsi qu’une indépendance-alliée à nos amis de toujours,les USA,qui ont versé leur sang sur les côtes de Normandie(faut-il sans arrêt le rappeler?...)… L’opposition,dans un climat planétaire particulièrement houleux se range,A NOUVEAU, du côté des «pacifistes» – c’est une tradition séculaire qui nous a value,à plusieurs reprises,d’enterrer les morts par millions.Au cours de l’Histoire,et je parle de celle qui n’est pas ENCORE falsifiée,le rangement répétitif au pacifisme de la gauche,centre gauche et autres,n’en est plus à un leitomtiv-prés…La détestation de soi entraîne une délestation d’une partie de sa mémoire…Premier largage d’un étage de la fusée « révo.pop »,juste avant l’explosion en vol -Et ce coup-ci,les prémisses nous arrivent de la Tchéquie et de l’Internationale Socialiste …KOSTAL Karel «voit des nains partout»,des complots « « zétazuniens » » et des avantages NOSTALGIQUES colossaux avec l’ex-bloc effondré de l’URSS – très bizarre à l’entrée du XXIème siècle… Dans le brouet «dialectique» de leurs RED-BLOGS et les « penchants hezbollah,fatah et on  peut se tailler un KOSTAL « antisioniste (tiens,tiens…) sans complexe-hamas,.C’est l’avantage d’être habiller pour l’hiver.Nous savons très bien que les «erreurs»,ces derniers temps,se sont payées cash…derrière SARKOZY,il y a le vrai patron de la planète,BUSHEt avec lui,il n’y aura pas de tchèque en bois…»
medium_shoah.gif
1945 ...GI'S découvrant la SHOAH... 

          «medium_img482.jpg Pour des raisons d’imbécillités opiniâtres,d’acoquinements fugaces et prévisibles,j’ai décidé d'évacuer,en tirant la chasse, TOUS les commentaires de  quelques nauséabondes diarrées gymnopédiques épistolaires avariées...De les re-nommer serait de l'ordre du comique à répétitions...Merci,j’ai fait le plein,et ZE BLOG n'est pas une décharge…Tous ces célèbres anonymes,vous pourrez les rencontrer sur leurs BLOGS PERSO (si vous les trouvez,bien sur…).Bienvenue aux hommes et aux femmes de bonne volonté sur ZE BLOG !…So long.

medium_img475.7.jpg
infos spéciales:Le dernier recueil de Lionel Mazari parait ce mois-ci aux éditions Gros Textes. Il est disponible à l'adresse de l'éditeur:  Editions Gros Textes, à Fontfourane, 05380 Chateauroux-les-Alpes. Son prix public est de 10 euros.medium_img492.2.jpg Vous y trouverez: des textes en prose écrits dans les années 90 et rassemblés sous le titre Journal d'un ange, ainsi que ses derniers écrits sous le titre: J-C Cédille. Un tableau de Michel Reyes représentant Venise orne la couverture. Sont toujours disponibles chez ce même éditeur: les deux précédents recueils: Clam et Cohobe, au prix de 6 euros chacun.
medium_images.14.jpg records.2007

LA BIRMANIE COULE UN BONZE,QUE FAIT LA PLANETE ? … : « …des T-shirt… »

medium_raGE.jpg
    -  «  ... JE T’AIME… » a roucoulée la charmante BIRKIN à une BIRMANIE qui s’enfonce dans le désastre sanglant des répressions que tout le monde connaît … « …MOI NON PLUS… »,a répondu sur le chant les onucrates bienveillants du respect des « droitsdelomisme » récurent… En effet ,et à plusieurs reprises, la Chine et la Russie ,pays communiste et archéo-socialiste(POUTINE-ouverture,mon œil…) ont opposés un violent droit de veto à la proposition de sanction à la junte militaire…Cà nous rappelle VILLEPIN-LE-PACIFISTE,qui actuellement essaye de vendre son BAND-EADS au plus offrant - un retour en politique lui serait profitable,même s’il passe par COLOMBEY-LES-DEUX-EGLISES(charmant village,pèlerinage permanent,destination caduque,promotion incertaine…)…notre after-gaulliste célèbre «fait-l’-mort»,quelques part dans le Frankistan – si vous le voyez,faites moi signe…alors évidemment,la célèbre compagne du seul vrai poète génial hexagonal(que l’on est pas près de revoir avant longtemps…)s’inquiète,… et pour revenir à notre affaire Birmane,la muse filiforme cherche de l’aide partout – dans le show-bizz,depuis Richard GERE et MADONA,on touche pas au Bouddhisme,c’est comme çà…Donc,après les trahisons d’usage de la diplomatie,on devrait pas tarder à se retrouver à la phase manuelle :on va imprimer des T-shirt,comme pour le Tibet,Che Guevara,et Von Dutch…Bien,en ayant informée le non-moins charmant Paul AMAR (à l'émission REVU & CORRIGE,qui se souviendra,dans cinquante ans,de l'aboyeur de fond Philippe VAL,souteneur de CHARLIE-HEBDO, face à MARIANI,imperturbable dans la démonstration ?…et en temps qu'artiste-peintre -dessinateur,je me demande encore ce que foutent les dessinateurs talentueux que j'ai pu admirer,il y fort longtemps,ainsi  que l'écriture de CAVANNA à l'intérieur de ce TITANIC de torche-cul ...faut bien bouffer!)l’angloveuve francophile atone a  éternué ses regrets d’ «en arriver-là »,mais le message est passé…Pour les pleureuse-concierges de l’info tiraillées entre VOICI et la PRAVDA ,une option «pratique» et «consommable» commence à  voir le jour,et sans rire : « …SI LA BIRMANIE S ’ENFONCE DANS LE CHAOS,C’EST A CAUSE DE TOTAL-FINA !... »…agréable façon de retourner la situation,les Marées de l’Ordre Noir ne SONT PAS peu fiers de leurs dernières trouvailles !Quel scoop !...Normalement,on devrait embrayer sur le raisonnement classique et balsamique du réviso-quinqua-quadra,qui sur l’air des lampions,tambours et grosse-caisse,devrait claironner la suite :
- « …QUI-DIT TOTAL,DIT SARKOZY …QUI-DIT SARKOZY,DIT BUSH…QUI-DIT BUSH,DIT L’IRAK…QUI-DIT L’IRAK,DIT LA GUERRE REVIENT …QUI-DIT LA GUERRE REVIENT DIT,ETC.,etc.. » ad nauséam… J’ai entendu Nick MAMERE,dans les couloirs de l'Assemblée préparer les couplets de la suite…apparemment,on ne quitterait plus le domaine de la chanson.Et comme d’habitude,plus dure sera la junte,…jusqu’à la prochaine «BIRMANIE»?…Salut.medium_jane_birkin_demande_aux_occidentaux_de_retirer_leurs_interets_de_birmanie_resize215.jpgPS:..qui a parlé le premier de la REPONSE DE SPARTE A ATHENES,hummm?..Cà fait rien,la FRANCE  a tombé les BLACKS,et c'est super!...

Ecrit par Michel REYES ,le 8 /10,en l’an de Gràce 2007 .

Vous pouvez également voir mes toiles en pages archivées 2006-2007(cliquez en haut,a gauche)

medium_img475.7.jpg 
Pour des raisons d’imbécillités opiniâtres,d’acoquinements fugaces et prévisibles,j’ai décidé d'évacuer,en tirant la chasse, TOUS les commentaires de  quelques nauséabondes diarrées gymnopédiques épistolaires avariées...De les re-nommer serait de l'ordre du comique à répétitions...Merci,j’ai fait le plein,et ZE BLOG n'est pas une décharge…Tous ces célèbres anonymes,vous pourrez les rencontrer sur leurs BLOGS PERSO (si vous les trouvez,bien sur…).Bienvenue aux hommes et aux femmes de bonne volonté sur ZE BLOG !…So long.
infos spéciales:Le dernier recueil de Lionel Mazari parait ce mois-ci aux éditions Gros Textes. Il est disponible à l'adresse de l'éditeur:  Editions Gros Textes, à Fontfourane, 05380 Chateauroux-les-Alpes. Son prix public est de 10 euros.medium_img492.2.jpg Vous y trouverez: des textes en prose écrits dans les années 90 et rassemblés sous le titre Journal d'un ange, ainsi que ses derniers écrits sous le titre: J-C Cédille. Un tableau de Michel Reyes représentant Venise orne la couverture. Sont toujours disponibles chez ce même éditeur: les deux précédents recueils: Clam et Cohobe, au prix de 6 euros chacun.
medium_images.14.jpg records.2007

LE 11 SEPTEMBRE VU PAR LES SOCIALISTES ... : "...çà commence à branler sérieusement dans l'manche!..."

no comment …

medium_plant_u11_septembre.jpg
dessin de PLANTU...

 

« …L’ACTE SURREALISTE LE PLUS SIMPLE CONSISTE,REVOLVERS AUX POINGS,A DESCENDRE DANS LA RUE ET A TIRER AU HASARD,TOUT CE QU’ON PEUT DANS LA FOULE… » : ...une phrase qui n'est pas de DALI,mais d'André BRETON...

…Serait-ce le nouveau programme des socialistes ?...

medium_dali.gif

...Je  suis écoeuré des déclarations fracassantes du blog des énervé(e)s de la gauche,et que chacun appréciera,à sa manière,les façons réductrices – voire fascisantes -,d’appréhender l’œuvre d’un peintre reconnu dans le monde entier : Salvador DALI …Ah,évidemment,celui-ci n’a pas été bouffer à la gamelle des «marxistes-léninistes»,sous la houlette d’André BRETON,le super flic de la littérature encartée à la cause soviétique – adhésion au PC…SOUPAULT,ARTAUD,VIBRAC,BALTHUS -des esprits trop libres sans doute -ont subis le même assaut de ceux qui se prétendaient,et on veut bien les croire  "que l'idée du surréalisme tend simplement à la récupération totale de notre force psychique par un moyen qui n'est autre que la descente vertigineuse en nous…",dixit le maître…De ce que l’on a pu juger par la suite,ce fut plutôt une descente vertigineuse dans les poubelles de l’Histoire…et je ne vais pas refaire inlassablement les démonstrations adéquates (voir les notes de ZE BLOG…)..Puis-ce qu’il est aisé pour ces « petits » messieurs de la Culture et Adjoint de surcroît(pas pour longtemps…),à rouvrir des procès d’intentions,et à court d’arguments politiques,et même pire,de RAPPORTER ceux des propos de sites dont les contours commencent à se faire de plus-en-plus précis et malsains,et d’accuser,comme à la grande époque du Stalinisme et de l’Hitlérisme,de la toile et des morceaux de bois,et de ce qui est peint dessus – ce qui est vraiment surréaliste pour le coup…et de STYGMATISER ,par pures bêtises électoralistes,l’annonciation d’un parti,dont beaucoup d’entre nous commencent à rougir de ces barrissements d’arrière-garde,et sans honte aucune,à se faire le porte-parole de procès antique ou il fallut forcer GALILÉE à prétendre que la terre était plate,et que cela prouve que je ne me suis nullement trompé sur les intentions de ces dobermans de la Culture qui oeuvrent depuis la nuit des temps,dans l’obscurantisme le plus total et décérébré d’arriver à liguer,maintenant,une  partie des artistes libres – je l’espère…et de ne pas tomber dans le piège totalitaire dangereux pour la révélation de ce qui est écrit,peint,filmé et sculpté à la cause de ces scélérats sans foi,ni loi…La bienveillance tiède que leur a consacrée certains d’entre nous,pour la restructuration d’idées humanistes risque fort d’y laisser des plumes,et on peut s’en apercevoir déjà,dans les foires à la Nobélisation et le Goncourable – ainsi que les expos assassinées par ces petits despotes garibaldesques et grotesques qui nous amènent aux confins du néant,et qui maintenant osent ce que d’autres ont tus,par pudeur digne et ferme de ne point rapporter,mais comme ce « Nouveau Front National Populaire» balance désormais le verbe haut et arrogant,ce que la petite-petite-petite gauche pensait tout-bas,et bien nous voila servis et prévenus !..Et quand ce n’est pas une parenté quelconque - voire une affiliation ouverte avec le National Socialisme,comme pour Gunther GRASS,en jetant l’opprobre ouvertement sur ses œuvres par les «sociologues» en vogue(BOURDIEU,je vous en parlerai un de ces quatre…)à la cause « Marxiste-dans-le-mur »,et  de la fuite en avant des capitaux cérébraux d’un échec clairement annoncé,ils ne leurs restent plus qu’à tirer pitoyablement,à nouveau,sur les cercueils (Salvador DALI,CELINE,HERGE,etc…),à défaut de la foule…je compte bien rallier d’autres artistes sur cet état de fait.bye.

 

...écrit par Michel REYES,le09/10/2007

*illustration : « Prémonition à la guerre civile» - 1936-Salvador DALI(huile/S/toile)
medium_ROSE_INVERSEE.3.jpg

Vous pouvez également voir mes toiles en pages archivées 2006-2007(cliquez en haut,a gauche)

medium_img475.7.jpg 
Pour des raisons d’imbécillités opiniâtres,d’acoquinements fugaces et prévisibles,j’ai décidé d'évacuer,en tirant la chasse, TOUS les commentaires de  quelques nauséabondes diarrées gymnopédiques épistolaires avariées...De les re-nommer serait de l'ordre du comique à répétitions...Merci,j’ai fait le plein,et ZE BLOG n'est pas une décharge…Tous ces célèbres anonymes,vous pourrez les rencontrer sur leurs BLOGS PERSO (si vous les trouvez,bien sur…).Bienvenue aux hommes et aux femmes de bonne volonté sur ZE BLOG !…So long.

 

L'EUROCRATIE,L'ONU ET LA GAUCHE-CAVIAR SOUTIENNENT LE NAZISLAMISME ... : "... Ségolène nous fait un doigt ... "

« ..dans l’cul,les cathos !... »

medium_S_go_fait_un_doigt.jpg Une photo ou une caricature en disent souvent plus long qu'un discours...La photo qui est publiée ci-contre est issue du site de la télévision de RFA prise dans une manifestation au Pakistan…
medium_islam_god_bless_hitler01.2.jpg  « ….Les concept de totalitarisme planétaire restent solidement ancrés au sein des organisations de gauche et d’extrème-gauche et droite,dont les frontières deviennent de plus en plus floues,…curieusement,l’islamo-fascisme remporte les faveurs de l’éternel conflit qui les sépare de leurs propres règlements de compte « jésuitiste » internes  : de beaucoup,ces animateurs(trice)s avouent un protestantisme de fait et pas mal de complexe au christianisme originel(l’internat certainement…) : çà tombe bien,le nazislamisme,ce «communisme du désert» balayera les doutes maugrées !...Ridicule,la loi TAUBIRA force les occidentaux à mettre les deux genoux à terre : ils seraient les seuls et uniques responsables de l’esclavage de la fin du XIX ème siècle !...un oubli majeur et le livre d'OLIVIER PETRE-GRENOUILLEAU sur L'ESCLAVAGE  « Le dossier noir de l'esclavage »,se retrouve censuré à la demande du MRAP …Sur les origines de l’affaire,il y aurait trop de "chiffres"…Comiques de goulag troupiers,les chantres de l’   «anti-racisme et du rapprochement des peuples» gagnent les procès longs et coûteux…Avec quel financement,d’après-vous ?... »

...La gauche évite soigneusement le débat.Pourquoi ?

medium_ROSE_INVERSEE.jpg
...Même culte de la mort et négationnisme malsain, même terrorisme intellectuel et haine idéologique, même sourire et même ironie noire, les nouveaux fascistes sont là!...
medium_paix.gif

L'Organisation des Nations Unies demeure le seul veritable espoir de l'humanité ?... 

L’Organisation des Nations Unies promeut officiellement la paix mondiale, la protection des droits de l’homme et l’amélioration du bien-être de toute l’humanité. Cependant, derrière la façade resplendissante de cette déclaration d’intentions se cache une réalité très différente. Les Nations Unies n’ont jamais tant unifié les nations que les États, avec pour conséquence une mise sur un pied d’égalité morale, au nom de la souveraineté, de tous les régimes gouvernementaux, y compris les pires dictatures et tyrannies criminelles. Ce relativisme moral s’est naturellement retrouvé dans la Commission des droits de l’homme et le Conseil des droits de l’homme qui lui a succédé.La vision des droits de l’homme de l’ONU souffre par ailleurs de son parti pris socialiste. En plus d’énumérer de véritables et essentiels droits individuels tels que le droit de propriété ou la liberté d’expression, la Déclaration des droits de l’homme inclut en effet une série d’articles impliquant des violations de ces mêmes droits. Cette même tendance socialiste se retrouve dans les visées de centralisation fiscale de l’ONU, dans ses appels à toujours davantage d’aide au développement, ainsi que dans ses attaques contre la libre entreprise.Quant au maintien de la paix, autre grand but de l’ONU, le bilan en la matière a été exclusivement négatif. Face à la nuisibilité de l’ONU et de ses programmes, lever les entraves étatiques au commerce et reconnaître et respecter universellement les droits de propriété individuels en tant que droits de l’homme authentiques sont de bien meilleures garanties pour une paix mondiale…Une dernière loi,proposée par Hubert VEDRINE Onucrate vendu de longue date à la manne pétrolière(trés,trés grande erreur du gouvernement actuel...),tenterait à minimiser les exactions menées par les pays islamo-fascistes,d’où une interprétation des lois de « dhimmitude » qui stipule l’interdiction absolue de critiquer,voire d’énoncer les religions extrémistes sous peine d’heurter "les sensibilités"(!) communes à ses pratiquants …Donc BLACK-OUT TOTAL SUR LES CRIMES DE DROITS COMMUNS,DE GUERRE,LES EXECUTIONS SOMMAIRES ET LA PEINE DE MORT BANALISEE sous peine de poursuites !...Liberté d’expressions menacées des pays d'Europe du Nord,cela ne fait aucun doute …Les «chocs de civilisations» se précisent.
medium_img486.jpg

Vous pouvez également voir mes toiles en pages archivées 2006-2007

 Pour des raisons d’imbécillités opiniâtres,d’acoquinements fugaces et prévisibles,j’ai décidé d'évacuer,en tirant la chasse, TOUS les commentaires de  quelques nauséabondes diarrées gymnopédiques épistolaires avariées...De les re-nommer serait de l'ordre du comique à répétitions...Merci,j’ai fait le plein,et ZE BLOG n'est pas une décharge…Tous ces célèbres anonymes,vous pourrez les rencontrer sur leurs BLOGS PERSO (si vous les trouvez,bien sur…).Bienvenue aux hommes et aux femmes de bonne volonté sur ZE BLOG !…So long.
medium_img475.7.jpg
infos spéciales:Le dernier recueil de Lionel Mazari parait ce mois-ci aux éditions Gros Textes. Il est disponible à l'adresse de l'éditeur:  Editions Gros Textes, à Fontfourane, 05380 Chateauroux-les-Alpes. Son prix public est de 10 euros.medium_img492.2.jpg Vous y trouverez: des textes en prose écrits dans les années 90 et rassemblés sous le titre Journal d'un ange, ainsi que ses derniers écrits sous le titre: J-C Cédille. Un tableau de Michel Reyes représentant Venise orne la couverture. Sont toujours disponibles chez ce même éditeur: les deux précédents recueils: Clam et Cohobe, au prix de 6 euros chacun.
medium_images.14.jpg records.2007

RESISTANCE,L’USURE A LA GUERRE PERMANENTE… : « … l’aveuglement d’une dégénérescence … »,d’après le texte de L.Samir OULAHBIB(fondateur du site:/«résilience»…)

medium_jihoud.jpg …Seulement, lorsque tout sera terminé, lorsque l'histoire aura jugé, il faudra se souvenir qu'un homme s'était battu « avant », que personne ne l'avait écouté et qu'il est mort seul, en combattant…

* - en 2000,comme pour une tournée des bars,Zéropaland avait organisé une visite au 'Lion du Panshir': MASSOUD…Il fallait voir la franche rigolade de ces fumiers de députés face à l’inquiétude du commandant MASSOUD et de la montée de l’intégrisme ainsi que les alliances avec les saoudiens dans la région qu’il contrôlait…Des grandes claques dans le dos accompagnées de commentaires triviaux ornent un reportage visionné sur Antenne 2(INA collection).

      ...LA FRANCE aimait « Massoud l'Afghan ». Elle l'aimait un peu. Elle fut le seul pays occidental à le recevoir officiellement, en avril 2000 (humilation constante et promesses non tenues au chef afghan:un des exploits de VEDRINE,l’onucrate - je trouve que ce dernier boulot lui va très bien…), lors de son premier et dernier voyage hors d'Asie. Elle l'a reçu, elle l'a assuré de son soutien et ne l'a pas soutenu.L'histoire des cons l’oubliera,mais pas moi…Au moment où la Zérope pleure hypocritement son presque-héros, regrets et louanges éternels…

medium_banlieues.jpg

       A entendre le président de la Ligue des Droits de l'Homme et député zéropéen Vincent PEILLON du PS et Nick MAMERE des Verts, la cause est entendue : Nicolas SARKOZY a profité de l'évènement des émeutes de banlieues pour l'attiser afin d'organiser sa campagne électorale, à la façon de BUSH ou de BLAIR qui se sont servis du terrorisme comme prétexte pour se faire réélire et imposer l'ordre néolibéral.(...)medium_11septembre2001-3.3.jpg

Nous ne sommes alors pas loin de cette théorie du complot expliquant l'origine du 11 septembre par une manigance des services secrets américano-sionistes. Et il semble bien que le pli a été pris chez les incurables «franco-boches» de cette nouvelle gauche fédératrice à l’intox.Car au lieu d'analyser la situation en repérant la diversité des facteurs qui permettrait d'opposer la manipulation de certains noyaux activistes religieux,mafieux …Les effets pervers de la complexité urbaine, du corporatisme et du monopole étatiste en partisans du complot exonèrent, d'emblée, toute stratégie de pouvoir cherchant à exacerber les tensions à partir du moment où elle est supposée être non occidentale. 

       Dans la perspective de ce nouveau prisme tout est possible, excusable : qu'il s'agisse, en France, du caïd qui envoie au feu des gosses en rupture de ban en leur promettant quelques subsides afin de faire fuir les derniers habitants d’un quartier non encore sous contrôle, en passant par les activistes islamistes et "alter"(que pouvait raconter BOVE ,à part un discours de guérilla convenue à la «guerre sainte»,dans sa tournée des «quartiers difficiles» ?...)qui profitent un peu partout de la tolérance démocratique pour prospérer et nuire, jusqu'àu "bédouin cavernicole" et ses amis du Golfe Persique partisans de la stratégie d'usure propre à la guerre permanente, tous sont excusables pour les partisans extrêmes d'un gauchisme dégénéré en nihilisme absolu préférant en dernier lieu l'ordre totalitaire à l'ordre démocratique et libéral.medium_bovestalin-b9626.jpg

      Parce que lorsque l'on ne croit plus à rien, (sauf peut-être à l'effet de serre que l'on réduit cependant à la seule activité humaine, inexistante pourtant lorsque la glaciation s'interrompit à l'époque paléolithique), il est bien plus "fun" de laisser advenir la violence pure, (admirée de toute façon en sous-main dans les bas-fonds des désirs pervers et encensée par l'art nihiliste aujourd'hui dominant dans l'avant garde). Et de toute façon certains sont las d'être si repus et veulent la décadence pour en admirer le spectacle, à la manière de Néron chantant et jouant de la lyre en voyant Rome brûler (tout en faisant accuser bien entendu ces juifs qui disaient s'appeler chrétiens).

      On le voit, une minorité d'individus, par l’aveuglement d’un multi-activisme absolu, impose dans les médias et les arcanes censées produire pourtant de l'analyse sérieuse, une vision uniforme et dangereuse qui ne peut qu'armer ceux-là mêmes qu'ils prétendent combattre : à la façon des années 30 où l'on était sommé de choisir entre fascisme et antifascisme alors que les uns et les autres étaient complices : Hitler et Staline s'admirant mutuellement…medium_heartfield_adolph.jpgAussi est-il navrant de voir certains politiciens interlopes,chercher à se faire aimer à tout prix par eux, par des sbires qui pensent que l'émergence, même, du monde démocratique, serait la cause ultime de leur sortie, accélérée, de l'Histoire humaine…

     Voulant éviter cette descente en enfer, les monstres (qui viennent de frapper Kaboul et Massoud-l’Afghan*,l’espoir réformateur assassiné...) nous entraînent dans leur danse de mort. A nous de les empêcher. Comment ? En combattant pour commencer leurs alliés qui au lieu de lutter contre les excès et les effets pervers de la techno-urbanité, de l'appât du gain et de l'étatisme, considèrent également que c'est D’ABORD la liberté qui doit être supprimée. Alors que celle-ci, couplée à la responsabilité, permettrait d'articuler prospérité et justice au lieu de les opposer constamment.

medium_Copie_de_img195.jpg
      …L'enjeu est là : ou continuer à enfoncer le monde dans l'intolérance et la misère, ou prendre à bras le corps ses contradictions pour tenter de les dépasser vers un horizon meilleur.
medium_180px-Helmed_Hoplite_Sparta.4.jpg

Pour des raisons d’imbécillités opiniâtres,d’acoquinements fugaces et prévisibles,j’ai décidé d'évacuer,en tirant la chasse, TOUS les commentaires de  quelques nauséabondes diarrées gymnopédiques épistolaires avariées...De les re-nommer serait de l'ordre du comique à répétitions...Merci,j’ai fait le plein,et ZE BLOG n'est pas une décharge…Tous ces célèbres anonymes,vous pourrez les rencontrer sur leurs BLOGS PERSO (si vous les trouvez,bien sur…).Bienvenue aux hommes et aux femmes de bonne volonté sur ZE BLOG !…So long.

medium_img475.7.jpg
infos spéciales:Le dernier recueil de Lionel Mazari parait ce mois-ci aux éditions Gros Textes. Il est disponible à l'adresse de l'éditeur:  Editions Gros Textes, à Fontfourane, 05380 Chateauroux-les-Alpes. Son prix public est de 10 euros.medium_img492.2.jpg Vous y trouverez: des textes en prose écrits dans les années 90 et rassemblés sous le titre Journal d'un ange, ainsi que ses derniers écrits sous le titre: J-C Cédille. Un tableau de Michel Reyes représentant Venise orne la couverture. Sont toujours disponibles chez ce même éditeur: les deux précédents recueils: Clam et Cohobe, au prix de 6 euros chacun.
medium_images.14.jpg records.2007

"LAST EXIT TO BRUXELLES..." ,par Maurice G.DANTEC : "...Dans un siècle seulement, la honte nous clouera au cercueil de l'histoire, dans un demi-siècle on commencera sans doute à parler ouvertement de trahison … "

Last Exit To Bruxelles…
medium_maurice_G.DANTEC.jpg
...J'ai vu l'Europe du futur, un soir, alors que le soleil tombait sur Sarajevo dans un silence majestueux, même pas troublé par le tir des snipers.C'était beau comme un monde qui s'effondrait sous son propre poids. C'était aussi beau, et terrible, sans doute, qu'un trou noir. J'en avais les larmes aux yeux.J'allais rentrer en France, la Paix de Dayton serait bientôt signée, c'était la FIN , dans tous les sens du terme.L'Europe du futur, je croisais son uniforme tous les jours, celui des forces de l'ONU, cette maréchaussée des génocides, l'Europe du futur c'était cette impotence assumée comme telle, ce pacifisme de caniveau démocratique, ces vieilles harpies du bolchevisme qui commettaient toutes leurs abominations au nom de l'Homme sous les yeux impassibles des gouvernements libéraux ou sociaux-démocrates qui mettaient la main à la pâte de Schengen et de Maastricht, en laissant s'accomplir sur ce qui était sensé devenir leur territoire futur le pire programme de génocide commis depuis la seconde guerre mondiale, et alors même que les peuples de l'Europe orientale s'étaient libérés, sans le moindre secours de leur part, évidemment, d'un joug totalitaire demi-centenaire.Dans un siècle seulement, la honte nous clouera au cercueil de l'histoire, dans un demi-siècle on commencera sans doute à parler ouvertement de trahison, et dans une génération l'Europe connaîtra le prix du sang et larmes Il n'y a pas que Milosevic, et l'on espère un jour l'inénarrable duo Mladic et Karadjic, comme toutes les autres salopes du communisme yougoslave, qui ont pour très longtemps encore entaché le nom du Christianisme Orthodoxe des pires exactions capables de commettre un régime rouge, pour notre plus grand malheur à tous, nous autres chrétiens, non il n'y a pas que les criminels de guerre yougoslaves qui devraient aujourd'hui transpirer sous les néons du Tribunal de La Haye. Il faudrait citer ici tout le personnel politique et diplomatique français : Mitterrand, bien sûr, le Pétain de la Gauche Unie , mais aussi Guigou, Dumas, tous les ministres en charge à l'époque et qui n'ont pas démissionné, l'ensemble de l'Assemblée des Députasses, sans compter toutes les catins procommunistes présentes dans l'Administration, dont l'Armée, il faudrait y rajouter la ganache canadienne Mackenzie, le nabot Akashi, la momie Boutros-Boutros Ghali, il faudrait y adjoindre la totalité de la Commission de Bruxelles, et une bonne partie des organisations de l'ONU.On ne serait pas au bout de nos peines, et le retour sur investissement médiatico-mondain à peu près nul. Il est beaucoup plus glamour d'essayer, depuis Bruxelles - tiens ? - d'inculper Henry Kissinger pour quelque phantasmatique " crime " de guerre, ou l'État d'Israël pour le même genre de calembredaines. 3000 victimes au Chili à cause de la dérive collectiviste d'Allende (et du coup d'État militaire qui s'ensuivit), 300 à Sabra-et-Chatila (et ce n'est même pas l'armée israélienne qui est directement responsable du massacre le plus médiatisé de toute l'histoire des massacres du Liban), je ne nie pas l'horreur des dictatures et des carnages mais puisque les bourgeois néo-contestataires aiment les chiffres et les comparaisons, qu'ils comparent un peu avec les 250,000 victimes d'un génocide planifié par un corpus de textes et de lois, sur une population de 7 ou 8 millions d'habitants, ce que connurent en quatre ans les républiques ex-yougoslaves prises toutes ensembles, et alors qu'elles étaient membres à part entière de la soi-disant " communauté internationale ", cette association de malfaiteurs à l'échelle du globe...Haah, l'Europe… L'Europe du futur, lorsque je rentrai de Sarajevo, faisait la grève générale contre un gouvernement et un président qu'elle venait tout juste d'élire, on me permettra de trouver quelque analogie avec la situation présente.Les Agents de la Fonction Publique avaient des revendications très pressantes - on les comprend, pauvres diables -, et les Étudiants aussi. À plusieurs d'entre eux, dans la rue, lors de leurs déambulations manifestatoires, je demandais à brûle-pourpoint s'ils n'avaient pas quelques livres à céder pour de malheureux collégiens dont les écoles avaient été rasées et les instituteurs fusillés par une bande de psychopathes communistes, dans un pays EUROPÉEN. J'évitais de justesse à plusieurs reprises l'incident diplomatique, façon Crise des Missiles.J'avais vu l'Europe du futur dans le crépuscule de Sarajevo, je voyais maintenant son centre opératif présent, en action, à la lumière de toute la société qui était soi-disant la mienne.Car l'Europe du Futur, c'est la France bien sûr.Qui pourrait oser penser, sans prendre le risque d'un ridicule cuisant, que quelque chose d'Européen - en quelque domaine que ce soit - puisse se faire sans la France ?Et mieux encore, que quelque chose de Français puisse se faire sans l'Europe ? C'est à dire sans l'Europe que la France a faite, ou plus précisément encore : sans l'Europe que la France n'a pas faite, n'a pas su faire, ne veut pas faire, et a toujours défait le jour venu ?Il existe plusieurs méthodes pour tuer une civilisation.L'une d'entre elle, et c'est une des meilleures, consiste à la rendre malade puis à lui faire croire qu'on la sauve, et que la médecine administrée, en réalité un très méchant poison, va la remettre sur pied en deux temps, trois mouvements.C'est ce qu'est en train de nous vendre l'eurocratie bruxelloise, grâce au cartel des barbons giscardiens, avec cet informe papelard que d'aucuns osent dénommer " constitution ".Oui, j'ai vu l'Europe du futur : une grande zone libérale-socialiste sans plus la moindre souveraineté politique, et encore moins religieuse, sans plus la moindre HISTOIRE : et les Américains, dont on se gausse à ce sujet un peu trop souvent, nous rabattrons bien vite le caquet, comme d'habitude depuis un siècle, c'est d'ailleurs déjà fait.Oui j'ai vu l'Europe du futur : celle des Borgia et des Guerres de Religion fera piètre figure en regard du formidable processus implosif qui attend ce continent qui tourne le dos à lui-même, à l'Occident, au Christianisme, à la Liberté.Ah, j'entends déjà les voix nasillardes des bonnes de chambre de la République , celle des journalistes aux ordres, venir geindre à mes oreilles : fasciste, Cassandre, " Bushiste ", j'en passe, la racaille gauchiste au pouvoir depuis 25 ans n'aime pas qu'on lui rappelle ses crimes, ses mensonges, ses errements, et encore moins ceux qu'elle se prépare à commettre.Et pendant que 25 siècles d'histoire européenne agonisent aux pieds de la bureaucratie bruxelloise, pendant que l'on tente - depuis Paris, tiens ? - de supprimer toute référence active à la civilisation chrétienne dans ce qui est censé modeler la Charte du futur citoyen de la Nouvelle Union , alors que l'on cherche péniblement à recoller les morceaux pulvérisés par la pitoyable mascarade de la République Chirakienne lors de la seconde Guerre du Golfe, oui, tandis que se programme doucement l'ultime convulsion du mourant, les vendeurs d'opérettes sociales et les boutiquiers des avenirs radieux s'affairent autour de sa carcasse, et essaient de lui arracher quelques dernières concessions.
Alors, c'est sûr, en dehors de la ténébreuse certitude de cette extinction prochaine, je ne vois qu'une zone grise, avec en arrière plan, au loin, une ligne de feu bien rouge, comme si un profond et dense brouillard recouvrait de ses nuées la présence d'un violent incendie à l'horizon.
Un soir, il y a longtemps, c'était vers 1977, ou 78, je roulais avec quelques compagnons dans une ancienne Simca aux alentours de Poissy, lorsque nous étions passés le long des anciennes usines dudit constructeur automobile, puis, sans que je puisse me rappeler où nous étions avec précision, nous avions traversé un très beau pont métallique sur la Seine , dans un décor de friches industrielles et de voies d'autoroutes qui se déploya comme un écran cinémascope sur le pare-brise, irisé par une pluie fine qui tombait d'un ciel aux nuages intermittents, dans une lumière étrange et douce, argentée; et tandis qu'une cassette de Kraftwerk déroulait ses boucles électroniques dans l'habitacle humide, j'avais alors, sous l'influence ouvertement néo-constructiviste, ou néo-futuriste, des musiciens rhénans, et de plusieurs substances illicites, imaginé le même coin anonyme de la banlieue projeté un demi-siècle plus tard, avec des lignes d'aérotrains à sustentation magnétique qui relieraient Paris, Berlin, Moscou, des immeubles géodésiques dédiés à la science spatiale germano-russe plantés sur le terrain des usines désaffectées, des cathédrales en forme de nef cosmiques s'élevant à l'horizon, puis beaucoup plus tard dans la nuit, alors que la drogue me tenait éveillé dans une maison où tout le monde dormait à poings fermés, une sorte d'urbanisme géopolitique prit forme dans ma tête.J'imaginai une vaste fédération euro-russe, après que l'Otan eût victorieusement disposé du communisme est-européen, puisqu'une " anti-révolution de 17 " eût remis en place une monarchie impériale constitutionnelle en Russie. Une alliance hémisphérique boréale se dessinerait alors, parallèlement à une unification hémisphérique panaméricaine, de l'Alaska à Ushuaïa. Seule une telle union à " double-polarité ", est-ouest et nord-sud, me semblait en mesure de contenir le futur géant chinois, et les différentes formes de despotisme oriental qu'il trouverait comme alliées dans le " tiers-monde ", ou ailleurs. Seule une telle " construction européenne " me semblait en mesure de proposer un avenir aux populations divisées du continent, et au reste du globe, sans quoi, me disais-je…

J'étais alors très jeune, j'avais encore peu lu, et encore moins vécu, mais je n'allais pas tarder à comprendre. Au début des années 80, et au fil des ans plus encore, le rêve sombra peu à peu, alors qu'il devenait évident que toutes les trahisons de la civilisation européenne étaient en voie d'être accomplies par nos gouvernements, de gauche comme de droite, socialistes comme libéraux et que, pire encore, une dialectique mortifère avait fort à propos contaminé les esprits et rendu tout authentique débat impossible: en effet, entre l'Europe de Bruxelles (qui serait bientôt celle de Maastricht) et les diverses rodomontades " souverainistes " qui déjà se faisaient entendre (PCF, FN, néogauchistes, archéogaullistes, etc.), nul autre choix, comprenez le bien, n'était possible. Entre les merdiques gestionnaires libéraux-socialistes et l'opposition facho-coco, point de salut. Entre la République bourgeoise girondine, et ses compromissions, et la République bourgeoise jacobine, et ses crimes, pas de troisième terme, je le savais depuis le collège, ne me l'avait-on pas assez répété ! On comprendra dès lors un peu mieux comment l'idée de ce " troisième terme ", à priori impossible, n'est-ce pas ? a commencé, et à mon corps défendant, à venir trotter dans ma tête, sous la forme d'une couronne, d'un sceptre, et d'un globe terrestre surplombé d'une croix. Qu'on ne m'en veuille pas si, après Nietzsche, et par lui, j'en vins à Joseph de Maistre, m'accordera-t-on quelque circonstance atténuante si je prétends que le rêve européen est en attente depuis douze siècle d'un nouveau Rex Carolingus ?  Aïe, aïe, aïe, vous n'êtes pas sérieux dîtes-nous, jeune homme , quoique vous soyez déjà quadragénaire, ce qui aggrave d'autant plus votre cas… Nous voulons du RATIONNEL. Du POLITIQUE, enfin tel que nous comprenons ce mot, i.e. une variation de l'économie ou de la sociologie. Nous voulons un PLAN. Genre quinquennal. Nous voulons la démocratie pour 450 millions d'européens, et sans que cela nous coûte trop cher, en taxes diverses, comme en pétitions de principe, quoique de ce point de vue là nos réserves soient considérables. Alors vous comprenez, vous et vos chimériques visions du Saint Empire Romain Germanique… Je sais, je sais, suis-je dans l'obligation d'avouer, ce n'est pas sérieux, de ce sérieux qu'empruntent (à très bas taux) les bourgeois dès qu'il s'agit de perpétrer leurs méfaits, mais que voulez-vous, ce n'est pas ma faute si je crois que l'Europe est mal barrée depuis le désastreux Traité de Verdun de 843, qui non seulement réduisit la France à un minable bandeau de terre s'étendant de la Somme au Languedoc, mais la divisa à tout jamais de sa fonction impériale. Clovis et la dynastie franque avaient su faire de leur Royaume naissant la fille aînée de l'Église, dès 496, consacrant ainsi le premier État chrétien d'Occident, vingt ans après la Chute de l'Empire Romain d'Augustule. Lorsque Charlemagne prend en main le sceptre royal de France, un peu moins de trois siècles plus tard, il accomplit ce processus historial en faisant en sorte d'être ordonné, grâce à la clairvoyance des Papes de l'époque, comme premier Empereur chrétien d'Occident, en concurrence certes avec les basileus de Constantinople, représentant l'Empire d'Orient qui durerait jusqu'en 1453, mais uni à eux par la même religion, car en cette lointaine et brillante époque, le Catholicisme s'étendait sans la moindre division intestine de l'Atlantique à la Méditerranée orientale, unifiant une multitude de peuples, de langues, de cultures, dans un projet civilisationnel dont même les échecs futurs stupéfieraient le monde par la grandeur. Mais en 843, l'union du Royaume de France et de l'Empire d'Occident est brisée, par des Papes de moins en moins clairvoyants, et au Xe siècle le Globe Impérial finira dans les mains des puissances germaniques, pour le plus grand malheur des peuples. Le nationalisme bourgeois ne pouvait que s'étendre, la compétition économique l'envenimer, les guerres ravager le continent, les grandes hérésies se reconstituer, les schismes advenir, et finalement le modernisme social et industriel se propager. Seule la France aurait pu en ses années cruciales fonder, c'est à dire fondre, fusionner, une civilisation européenne chrétienne qui se serait étendue de Galway au Bosphore, et plus loin encore. À la fois celte, romaine et germanique, elle seule pouvait prétendre à un catholicisme - c'est à dire un universalisme - politique pour tout l'Occident, elle seule aurait pu devenir l'axis europei qui jamais ne se fixa. Mais vous vous enfoncez, jeune homme de quarante ans et des poussières, que nous importent en effet vos jérémiades sur un passé datant d'un millénaire ? Ne savez-vous pas que le monde est né aux alentours de 1968, avec la pilule anticonceptionnelle, le double album blanc des Beatles, l'Internationale Situationniste et les romans d'Henri Troyat ? Que sans l'invention de l'ampoule électrique, de la machine à vapeur et de la presse à imprimer, nous ne serions tout juste que des êtres à l'apparence simiesque ? Que le christianisme certes, c'est parfois très beau, n'est-ce pas, mais de là à vouloir en faire un projet de société contemporain, et plus encore pour 25 nations aussi différentes, je crois que la prise de vos médicaments s'impose de toute urgence. Certes, certes, j'en conviens, je n'ai pas encore pris ma petite pilule au lithium qui m'aide à supporter l'insupportable, sans pour autant me faire tolérer l'intolérable, je me confesse : je me suis laissé emporter. En effet, je dois le reconnaître humblement, que pourrait bien accomplir une religion comme le judéo-christianisme pour UNIFIER 25 nations, dont l'une sera d'ailleurs à forte composante islamique ?
Que pourrait faire, c'est vrai, en toute honnêteté, un principe religieux qui durant mille ans avait permis au continent, et à tous ses peuples, de commencer à devenir une civilisation ?
En effet, cher monsieur, nous ne vous le faisons pas dire. On peine à croire qu'un homme comme vous, pourtant né comme nous autres à peu près au moment de la Création-Du -Monde, n'ait pas songé à proposer une version marxiste-léniniste dopée aux phéromones Debordistes, qui font tant fureur aujourd'hui, ou alors une de ces litanies anticapitalistes humanitaires qui rythment le parcours obligé de tout auteur français qui se respecte, voire - comme vous le disiez vous-même nous semble-t-il - l'épopée d'une vaste confédération euro-russe qui permettrait par exemple aux agriculteurs du Roussillon d'échanger leurs tomates ou leurs poires contre des tonnes de viande de renne venue de Sibérie, vraiment, nous ne comprenons pas, il y a pourtant du bon dans la constitution eurogiscardienne, surtout pour nos Airbus, mais évidemment, si pour vous, seule une RELIGION peut unifier tant de différences, c'est que vraiment vous ne croyez ni aux miracles de la Centrale-à -Charbon, ni à ceux de la Réglementation , et moins encore à ceux de la démocratie parlementaire, il est hautement probable que vous soyez en fait un dangereux réactionnaire, monsieur, et cela, sachez-le, dans la Patrie-des -Droits-de-l'Homme-et-de-l'Urinoir, cela ne se fait pas, nous vous dénoncerons à la Police Intellectuelle dès que vous aurez un peu tourné le dos.   Alors comment imaginer, dîtes-moi, une Europe du futur, puisque Aix-la-Chapelle n'est plus qu'une petite bourgade folklorique et que c'est à Bruxelles que se dessinent les plans de l'avorton terminal ?
Quiconque a traversé ce non-pays qu'est la Belgique pour se rendre dans sa capitale, ne peut, me semble-t-il, que ressentir une terrible impression de dérision et de ridicule, devant la désolante banalité des paysages et des hommes, cette bourgeoisie incarnée génétiquement, et finir par se dire que, pour sûr, l'Europe actuelle ne pouvait surgir que d'un tel endroit, et qu'un tel endroit avait été nécessairement choisi pour accoucher d'une telle Europe.
La Belgique a ainsi été intronisée, on ne sait pourquoi, centre de gravité historique du continent, ce fut une des plus fondamentales manoeuvres des artisans de cette " construction européenne ", juste après la seconde guerre mondiale, que de se servir de cette dernière, et des abominations du nazisme, pour adapter à l'échelle continentale les immondes institutions de l'ONU, et donc éradiquer de la conscience des peuples européens toute notion de souveraineté politique et religieuse. Le projet suit son cours. Dans une génération, deux grand maximum, la catastrophe démographique post-communiste aura réduit la population russe à environ cent millions d'individus, pour plus de 150 aujourd'hui, qui n'appelle pas cela un authentique désastre, surtout dans la configuration géopolitique et ethnico-religieuse de l'ex-URSS est un docteur Knock de la politique. Une constitution sociale-libérale aura achevé de déchristianiser politiquement et sociologiquement le continent à l'ouest de la Vistule , terminant le travail que le communisme aura accompli en trois quarts de siècle de l'autre bord. Ce qui se profile aux États-Unis, avec les attaques en règle contre toutes les institutions chrétiennes, et leurs symboles, conduites par la confédération transpolitique du " gauchisme libéral ", et qui vaut à ce pays des batailles constitutionnelles toujours recommencées et jamais vraiment terminées (les avis de la Cour Suprême peuvent être annulés, ou " amendés "… par la Cour Suprême ), prendra racine sur le terreau social-libéral de la gauche européenne sans le moindre espoir de retour. Une idéologie politico-religieuse bien plus dynamique, et violemment opposée aussi bien au judéo-christianisme qu'au modernisme post-chrétien, saura sans doute judicieusement utiliser ce vaste espace vide, peuplé de 450 millions de Bruxellois...

Killing joke : « death & résurrection show
podcast


 

Vous pouvez également voir mes toiles en pages archivées 2006-2007

medium_img475.7.jpg 
Pour des raisons d’imbécillités opiniâtres,d’acoquinements fugaces et prévisibles,j’ai décidé d'évacuer,en tirant la chasse, TOUS les commentaires de  quelques nauséabondes diarrées gymnopédiques épistolaires avariées...De les re-nommer serait de l'ordre du comique à répétitions...Merci,j’ai fait le plein,et ZE BLOG n'est pas une décharge…Tous ces célèbres anonymes,vous pourrez les rencontrer sur leurs BLOGS PERSO (si vous les trouvez,bien sur…).Bienvenue aux hommes et aux femmes de bonne volonté sur ZE BLOG !…So long.
medium_gerard-miller.jpg
infos spéciales:Le dernier recueil de Lionel Mazari parait ce mois-ci aux éditions Gros Textes. Il est disponible à l'adresse de l'éditeur:  Editions Gros Textes, à Fontfourane, 05380 Chateauroux-les-Alpes. Son prix public est de 10 euros.medium_img492.2.jpg Vous y trouverez: des textes en prose écrits dans les années 90 et rassemblés sous le titre Journal d'un ange, ainsi que ses derniers écrits sous le titre: J-C Cédille. Un tableau de Michel Reyes représentant Venise orne la couverture. Sont toujours disponibles chez ce même éditeur: les deux précédents recueils: Clam et Cohobe, au prix de 6 euros chacun.
medium_images.14.jpg records.2007

"...TOMBEAU DE MES AMIS ASSASSINES..." - par Bernard KOUCHNER...

medium_kouchner-3dda0.jpg

  "...Ils étaient de toutes les vraies batailles, celles qui nous honorent parce qu'elles ont pour enjeu la paix, la justice, la démocratie, la protection des faibles. Ils s'appelaient Sergio Vieira de Mello, Nadia Younès, Jean-Sélim Kanaan, Fiona Watson et bien d'autres. Ensemble, au Kosovo et ailleurs, nous avions partagé des fraternités, des espoirs, des promesses que la barbarie a saccagés. Ils sont morts à Bagdad, assassinés, pour ce qui nous fait vivre : agir sur le terrain, sans relâche, pour que le monde soit moins stupide et moins sanglant. Ils sont morts comme ils avaient vécu, avec courage, avec talent, avec lucidité aussi, au service d'une communauté internationale oublieuse, versatile et ingrate. Au-delà de leur tâche, délimitée par un mandat étriqué du Conseil de sécurité de l'ONU, facilement critiquée dans nos pays encore paisibles : à la marge du commandement anglo-américain, ils tentaient d'établir un dialogue, d'amorcer les réconciliations, d'empêcher tout fanatisme. Leurs corps ont été dégagés tant bien que mal des décombres du siège à peine gardé de la mission de l'ONU. Avec eux ont péri ou ont été blessés des dizaines d'Irakiens. Pas un soldat américain. Après avoir attaqué l'ambassade de Jordanie, pays d'islam modéré, les terroristes ont pris pour cible le symbole de neutralité et de paix que sont les Nations unies. Sergio n'était pas seulement le beau et courageux diplomate brésilien qui passait d'une guerre à l'autre, d'une mission impossible à un poste plus exposé encore. J'en témoigne depuis plus de trente ans qu'il était mon ami : il était un homme politique engagé à gauche, un militant des droits de l'homme, un juste. De l'Amérique latine à l'Afrique, des Balkans au Timor-Oriental, il avait marqué de son élégance et de son charme, de son obstination aussi et de sa fidélité amicale à Kofi Annan une nouvelle forme de diplomatie de l'ingérence que je considère comme la véritable globalisation des espérances. Nadia était ma princesse égyptienne. Après une brillante carrière au siège et à Rome, elle régnait sur l'information et le protocole des Nations unies. Puis elle avait préféré le terrain et, pendant deux ans, elle avait rejoint notre mission du Kosovo, faisant preuve d'une efficacité et d'un sens politique remarquables, accueillant sur son cœur toutes les peines, tous les doutes, toutes les craintes qui nous étreignaient et les chassant de son rire rauque, de sa tendresse de Méditerranéenne. Brièvement elle passa par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), avant de ga- gner l'Irak. Le secrétaire général venait de la rappeler à ses côtés à New York, la nommant secrétaire adjointe des Nations unies. Jean-Sélim Kanaan, je le considérais comme un fils. Un vrai jeune homme du monde, trois nationalités, un seul dévouement. Un mélange de juvénilité et de grandeur. Parlement européen, Harvard, Bosnie, Kosovo : volontaire partout et dans les pires endroits, il avait raconté ses déceptions et ses espoirs dans un livre récent (Ma guerre contre l'indifférence, Robert Laffont, 2002). Il venait d'épouser Laura, elle aussi une téméraire du Kosovo, qui avait administré seule une des municipalités les plus difficiles et les plus dangereuses. Leur fils, Mati-Sélim, a tout juste trois semaines. Il faudra beaucoup lui dire, à ce garçon, combien son père était gentil et brave. Fiona Watson, Ecossaise, brillante politologue, s'était engagée à l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) pour organiser les premières élections libres au Kosovo. Elle y devint ma conseillère politique avant de rejoindre à New York le bureau des missions de paix et de se porter volontaire pour Bagdad. Qui a tué nos amis ? Des enquêteurs patentés chercheront. Peut-être ne trouveront-ils pas la signature précise de cette attaque avant que d'autres bombes, d'autres voitures piégées, des attentats-suicides semblables n'étendent leurs ravages. Nous savons déjà que les responsables, qu'ils viennent d'Al-Qaida, d'Al-Ansar, des héritiers de Saddam, fondent les nationalités et les idéologies dans une même haine. Intolérance, fanatisme et extrémisme religieux se conjuguent et tirent profit des graves erreurs d'appréciation et de l'impréparation des conseillers de M. Bush. Les missions de paix ne s'improvisent pas : elles ont leur pédagogie, et leurs apprentissages. Qui a tué nos amis ? L'intolérance, et le goût inaltérable de la dictature. Que visent-ils, ces fanatiques ? Qui viseront-ils désormais ? La succession des crimes porte la marque de fabrique des intolérants pathologiques. Certains ont-ils naïvement pensé que les meurtres ne viseraient que des Américains ? A l'ambassade de Jordanie, on a assassiné les tenants d'un islam de raison, respectable et respecté. A l'ONU, nos amis morts Sergio, Nadia, Jean-Sélim, Fiona, représentaient une communauté de pensée rebutée par le simplisme violent d'une partie de l'administration américaine. Ils voulaient donner aux Irakiens les clés de leur maison devenue démocratique. Quant à nous, comme trop souvent drapés dans nos certitudes, ne nous croyons pas protégés contre la barbarie. La tiédeur des Européens à maintenir leurs alliances avec les Américains et les Britanniques ne les protège pas. Ceux qui le pensent commettent une redoutable erreur d'analyse. Bientôt, les Américains ne seront plus les seules cibles des fanatiques, mais tous les Occidentaux, tous les démocrates, tous les croyants trop modérés, et d'abord les femmes. Tous ceux-là qui seront visés réagiront-ils avant qu'il ne soit trop tard ? J'ai conscience, en écrivant cela que tous les gens raisonnables, tous les hommes et les femmes de religion, de foi et de tendresse savent que je n'attaque pas leur croyance. Mais le fanatisme s'en chargera. A Bagdad, c'est la communauté internationale que l'on a voulu assassiner. Que peut-on faire maintenant ? Continuer à tout prix la lourde tâche à laquelle nos amis s'étaient attelés. S'obstiner à arrêter les assassins, à désarmer les affidés du dictateur Saddam Hussein dont on ne sait plus s'il a seulement tué 500 000 ou près de 4 millions d'Irakiens comme cela se dit à Bagdad. Nous devons poursuivre la trace de nos valeureux amis, et donner par des élections le pouvoir aux Irakiens. A cette fin, il est urgent d'élargir le mandat des Nations unies en leur donnant la mission et les moyens de reconstruction et de démocratisation de l'Irak. Si une résolution précise est enfin votée, alors un mandat clair sera fourni à la communauté internationale qu'il nous conviendra de remplir en coordination avec le Conseil provisoire irakien. Avec des soldats pour les tâches militaires, des policiers pour l'indispensable sécurité et la tranquillité des familles, des techniciens pour rétablir l'électricité, la distribution d'essence, l'essentiel de la vie quotidienne, des volontaires civils pour la mise en place des partis politiques et la préparation des élections... La France , compte tenu de ses positions antérieures, se montrerait bien inspirée en prenant l'initiative de cet indispensable élan collectif. Nos ennemis ne sont pas les Américains, mais bien le terrorisme. Encore faut-il que les Américains comprennent que c'est aussi leur intérêt. Sinon, nous dirons bientôt que Beyrouth n'était rien à côté de Bagdad. Adieu Sergio, Nadia, Fiona, Jean-Sélim et les autres, qui nous représentiez si bien. Vous êtes tombés au champ de bataille en soldats de la paix. Un morceau de mon cœur repose à vos côtés. Un lambeau des dernières innocences humanitaires, un peu de l'espoir de l'humanisme vont être portés en terre avec vous..."

 écrit par Bernard Kouchner en 2003 (LE MONDE)

Vous pouvez également voir mes toiles en pages archivées 2006-2007

medium_img475.7.jpg 
Pour des raisons d’imbécillités opiniâtres,d’acoquinements fugaces et prévisibles,j’ai décidé d'évacuer,en tirant la chasse, TOUS les commentaires de  quelques nauséabondes diarrées gymnopédiques épistolaires avariées...De les re-nommer serait de l'ordre du comique à répétitions...Merci,j’ai fait le plein,et ZE BLOG n'est pas une décharge…Tous ces célèbres anonymes,vous pourrez les rencontrer sur leurs BLOGS PERSO (si vous les trouvez,bien sur…).Bienvenue aux hommes et aux femmes de bonne volonté sur ZE BLOG !…So long.
infos spéciales:Le dernier recueil de Lionel Mazari parait ce mois-ci aux éditions Gros Textes. Il est disponible à l'adresse de l'éditeur:  Editions Gros Textes, à Fontfourane, 05380 Chateauroux-les-Alpes. Son prix public est de 10 euros.medium_img492.2.jpg Vous y trouverez: des textes en prose écrits dans les années 90 et rassemblés sous le titre Journal d'un ange, ainsi que ses derniers écrits sous le titre: J-C Cédille. Un tableau de Michel Reyes représentant Venise orne la couverture. Sont toujours disponibles chez ce même éditeur: les deux précédents recueils: Clam et Cohobe, au prix de 6 euros chacun.
medium_images.14.jpg records.2007

... LE 11 SEPTEMBRE de l'an de gràce 2001,LE DIABLE SE CHANGEA EN "DEMOCRATE LAïQUE"... : "...je suis né ce matin à 8H46 et 40 secondes..."

medium_Towers_911.jpg ...VOICE to SPACELAB/satori4...

C'est ce matin-là que je suis né. Ce matin-là, à 8 h 46 et 40 secondes très exactement. C'est aussi le moment où je suis mort.
Il faut reconnaître que c'était une matinée magnifique, la matinée faite sur mesure pour cette parturition qui suivrait l'arrêt de mes fonctions vitales. Car j'allais naître, et pour cela je devais mourir. Voilà pourquoi je m'étais rendu ici, dans cet endroit unique au monde : pour devenir une dernière fois ce que j'étais.
J'allais devenir humain, le temps de m'effacer de l'existence humaine. J'allais naître, j'allais naître pour mourir enfin et quitter le monde des hommes. J'allais venir au monde pour mieux pouvoir en partir.medium_11septembre2001-3.2.jpg

Ce n'était franchement pas une raison pire qu'une autre.
Le processus était pour moi devenu une simple habitude. Pour re-naître, je devais mourir. Pour pouvoir mourir, je devais re-naître. C'est de ce paradoxe que je suis fait, il est ma nature, il est ma conscience, il est ma vie. Il est ce qui se tient au-delà même de ma vie. Il est vrai que je suis un peu plus qu'un être humain, je viens de bien plus loin, mes destinations comme mes origines ne vous sont même pas connues.
J'avais tout préparé avec une très grande précision depuis le jour où j'avais appris que les Temps s'en venaient, j'avais tout prévu, tout planifié, de mon tout premier acte postnatal au dernier geste anté-mortem. J'avais tout prévu, tout planifié, car je savais tout. Tout ce qui allait se produire, ici, sur le lieu même de ma naissance. Sur le lieu où ma mort prendrait son sens, au-delà d'elle-même.
J'avais tout prévu, tout planifié. Car il était temps de partir, le message avait été clair. Et on obéit forcément aux messages, ils sont là pour ça. Pour qu'on leur obéisse. C'est leur rôle, dans notre corporation. Il fallait donc que je parte. Que je quitte le monde humain. Mission accomplie, observation de l'expérience terminée. Quelques années de répit avant le grand départ, au grand maximum, de quoi mettre ses affaires en ordre, achever l'opération en cours, effacer toute trace de son passage en ce monde, puis préparer le processus. Car pour nous, nous qui vivons ici sans y être nés, nos morts et nos vies se succèdent sans trêve, grâce à des technologies dont vous ne pourriez même pas comprendre le début d'un concept de base. Notre « stock » de morts et de renaissance est généralement fixé à l'avance, pour les besoins de la Mission , mais il peut être sujet à des variations. Au dernier tour, notre naissance en tant qu'être humain est le prodrome à notre ultime déshumanisation, et notre mort sera le retour vers notre existence initiale. C'est ainsi que nous sommes faits. C'est pour cela que nous vivons parmi vous depuis des millénaires sans que vous puissiez vous douter de quoi que ce soit.
Je dois mourir pour naître à nouveau et je vais donc naître de nouveau comme être humain afin de passer la porte, la porte de la mort, la porte que j'ai franchie à tant de reprises mais que je dois me préparer à ouvrir et refermer pour la toute dernière fois, afin de revenir à mon corps d'origine, c'est-à-dire à la machine biophysique qui est mon identité première.
medium_Trident_II_missile_icon.2.jpg
C'était si simple, en vérité :
J'allais naître en ce beau matin de septembre, il était 8 h 46.
J'allais naître pour pouvoir mourir, j'allais mourir pour pouvoir naître, j'allais apparaître dans l'humanité pour mieux en disparaître.
Évidemment, on ne joue pas avec la vie et la mort, l'éternité et le chaos sans qu'un véritable défi vous soit jeté en pleine face, on ne s'aventure pas au-delà des limites de la biologie et de la politique sans vivre une authentique plongée dans les abysses qui terminent toute histoire humaine. Un sacrifice. Un éclair. Un souvenir venu du futur. Et ce sacrifice coïncide comme par un fait exprès avec l'instant de ma naissance/mort, ce sacrifice est la tension induite entre les deux pôles impossibles de mon existence, ce sacrifice, il apparaît déjà à la périphérie de ma vision.
Il y a moi, à 8 h 46 et une poignée de secondes, en ce sublime matin de septembre, moi qui me tiens dans le vaste hall de cette firme juridique dont j'ai même oublié le nom, qui n'a en soi aucune importance, sinon comme pierre tombale parmi les pierres tombales. Il y a moi, le ciel bleu et le soleil estival qui se réfracte sur toutes les surfaces de verre des tours du centre financier. Il y a moi qui vais naître dans la lumière de ce rayon d'or qui se pose sur l'élégant parquet à la française, au milieu de la somptueuse salle d'accueil d'un de ces multiples cabinets d'avocats internationaux qui ont pris possession du quartier, de la ville, du monde en son entier, et où suis-je donc, me dis-je, sinon au centre du monde, au centre du quartier central de la ville centrale du centre-monde, le centre des échanges et des flux d'informations de tous les genres, commerciales, industrielles, financières, policières, techniques et scientifiques, politico-économiques, météorologiques, mafieuses, secrètes, pire encore, le centre de tous les mondes ; alors il y a moi, il est 8 h 46 passées d'une douzaine de secondes, la matinée est d'une luminosité surnaturelle, il y a moi qui vais naître ici même, là où tout va s'agglomérer, tous les mondes, comme lors d'une puissante fusion nucléaire, il y a moi qui me tiens quasiment au milieu de la tour, étage 90, un beau chiffre rond, il y a moi qui annonce aux secrétaires assises derrière leur desk que le monde que nous connaissons va disparaître, avec elles, avec leurs collègues, avec moi, et toutes les personnes présentes ici, il y a moi qui vais naître, parce que je dois quitter l'humanité, mais que j'y suis irrémissiblement lié, il y a moi qui regarde ce point noir dans le ciel, ce point noir qui grossit régulièrement, laissant peu à peu apercevoir sa forme et sa structure, ce point noir qui s'approche très vite des grandes surfaces de verre derrière lesquelles je souris aux hommes et aux femmes qui circulent autour de moi, leurs toutes dernières pensées grillagées dans les cases d'un tableur ou d'un logiciel de traduction. medium_img206.jpg Il y a moi, dans la tour Nord du World Trade Center, à 8 h 46 et un peu moins de trente secondes, il y a moi et il y a l'avion. L'avion qui vient couper le cordon ombilical qui me retenait aussi bien à la fausse humanité que j'avais tant de fois incarné qu'à mon existence première, celle de l'homme venu des étoiles.
Il y a moi qui vais naître. Alors que tous les autres vont mourir. Il y a moi qui vais pouvoir mourir, alors que tous les autres poursuivront le cours de leur existence. Il y a moi qui vais bientôt rester le dernier humain vivant encore dans cet espace particulier de la tour.
Sauf que je ne suis pas humain.
medium_devilusso1.jpg Je suis en train de m'inscrire comme parcelle d'humanité sur cette terre, mais en négatif, comme la solarisation d'une silhouette par un flash atomique. L'avion est désormais bien visible, volant à basse altitude droit dans notre direction.
Je vais naître, 8 h 46, trente-cinq secondes.
Je vais naître. Nous sommes au mois de septembre, il fait beau et chaud.
Je vais naître, en ce onze septembre, il est 8 h 46 et près de quarante secondes. Il y a comme une éternité de suspens alors que l'ombre, énorme, se précipite sur sa destination finale, sur son
destin, sur nous tous, dans la tour.
L'avion, brutalement, est là, de toute sa présence, de toute sa puissance balistique, de tout son vacarme. Il est bien plus qu'un objet, il est une onde en mouvement. Une onde hurlante qui se fracasse contre la tour. Plus encore, il est cet événement terrible et inconcevable
qui vient de traverser la tour de part en part avant même que la conscience ait eu le temps de comprendre ce qui se produisait, et même qu'il se produisait quelque chose.
L'éclat et le choc sont indescriptibles, ils déchirent les notions même de temps et d'espace. Chaleur, lumière, noirceur, tout n'est que variation dans le flux de l'onde, tout n'est que gradation dans l'intensité de l'événement. Tout n'est que vibration.
Le feu dans le verre, les flammes contre le métal, le métal contre le métal, le feu dans le béton. Le tonnerre des murs qui s'effondrent, des réservoirs qui explosent, le rugissements des flammes, l'épouvante mécanique des aciers fracassés, les hurlements, presque indistincts, qui parviennent d'à peu près partout, presque simultanément, dans le crescendo d'une symphonie de la peur. Et ces monceaux entiers de la tour qui s'effondrent sur moi, dans un nuage de poussière brûlante.
Ça y est, je meurs, je suis né.
Je suis né à la seconde où le monde vient d'imploser.

medium_SALAGOU_3_290.jpg J'avais tout prévu parce que je savais tout. Je savais tout à l'avance. Et avec la précision d'un super-ordinateur. Je connaissais la date et l'heure exacte des impacts depuis des semaines. Vision précognitive et neurocontrôle multimodal de l'intuition. Des techniques qui sont la base de notre formation.
J'avais tout prévu, je savais tout, j'avais donc prévenu mes supérieurs.
J'avais envoyé le message d'urgence via une hyper-ligne de biophotons amplifiés que j'avais branché vers un relais que je savais en orbite autour de Titan. Les données seraient de là acheminées, décodées, vers le Vaisseau-Mère.
J'avais prévenu mes supérieurs, je les avais même avertis, pour ne pas dire alarmés, leur demandant en vain que la sacro-sainte politique de non-intervention qui dictait leur conduite pour les affaires humaines soit révisée.
Mais les Lois de l'Exploration AnthropoPlanétaire sont inflexibles : il faut que la menace mette toute l'espèce en péril pour que des dispositions spécifiques, et dérogeant aux règles élémentaires, puissent être envisagées avec sérénité.
Quatre attentats terroristes simultanés, même de cette envergure, ce n'était pas assez. Cela restait dans le domaine des catastrophes humaines habituelles. L'Homo Sapiens en avait vu d'autres, j'en savais quelque chose, m'avait-on fait remarquer.
J'avais alors fait valoir que l'événement allait déclencher une guerre qui concentrerait en elle toutes les guerres précédentes, une guerre aussi terminatrice qu'un Déluge, un authentique Armageddon, le danger était réel, j'avais tenté d'éclairer ce schisme particulier entre scientificité et religiosité qui allait précipiter le monde humain dans l'abîme, j'avais expliqué comment les nihilismes positivistes et leur bouclage indéfini l'empêcheraient très vite de poursuivre son aventure technique et scientifique, m'appuyant sur une argumentation véhémente j'avais dessiné les plans de ce qui adviendrait lorsque l'homo sapiens de cette planète allait finir par se rabattre sur toutes les transcendances de substitution et les utopies charlatanesques que son imagination était en mesure d'inventer. Il était même probable qu'une sorte de Post-Religion en kit, sacrificielle et planétaire, vienne jouer les démiurges pour une humanité bientôt perdue dans l'obscurité des incendies. Les derniers siècles que j'avais vécus montraient précisément la ligne typique de progression vers ce point de rupture.medium_Towers_911.2.jpg

La catastrophe était déjà là, il fallait se rendre à l'évidence. Mais on ne m'avait pas écouté. Pures spéculations, m'avait-on répété. Le Vaisseau-Mère resta sourd à mes multiples demandes, il me rappela sans ménagement que je passais mes toutes dernières années sur la Terre , que je ne devais pas céder au syndrome compassionnel interspécique trop bien connu, la Mission devait continuer, comme elle avait fonctionné durant un millénaire entier, je devais me préparer au retour selon les procédures en usage.
C'est pourquoi j'avais décidé d'agir. D'agir contre. Contre les règles. Contre les procédures, les usages. J'avais décidé de naître une dernière fois en tant qu'humain, comme prévu par les ordonnances du Départ, mais pas du tout selon les « procédures en usage », pas du tout dans la perspective d'un « départ dans les règles ». J'allais effectuer la pire des trahisons envisageables. Une trahison contre moi-même, contre tout ce que j'étais. De simple observateur, j'allais devenir acteur de l'histoire des hommes. Pire encore, j'allais profiter des quelques mois ou années de sursis qu'il me restait sur cette terre à parfaire cette trahison, cette naissance à l'humanité, par le sacrifice, cette ouverture vers la mort, au-delà de ma structure biophysique en attente quelque part, très loin, dans ce que les humains appellent l'Anneau des Astéroïdes.

J'avais décidé de naître/mourir au moment même où un message du Vaisseau-mère m'avertissait qu'il ne me restait que quelques maigres années d'activité sur la planète des Hommes et que le retour était pour ainsi dire imminent.
Les événements semblaient faits pour établir une conjuration de grande envergure qui dépassait de loin ma pauvre personne, et les six milliards d'humains qu'elle espionnait depuis mille ans.
Les événements semblaient faits pour tout renverser, tout carboniser, tout détruire.
Comme cette tour.
Cette tour qui tremble encore sous l'impact.
Cette tour dont tous les étages supérieurs sont déjà en feu.
L'avion a pénétré dans la tour Nord tout juste quatre niveaux au-dessus de nous, par la face septentrionale de l'édifice, étage 94. Je connaissais tous les paramètres de la catastrophe. Ces quatre étages de distance ne représentaient qu'une barrière très fragile face au monstre qui venait de s'impacter dans la structure, ils furent traversés dans l'instant par l'onde de choc et par des structures métalliques de taille énorme, en feu, projetées à des vitesses tout juste subsoniques. L'explosion des réservoirs éjecta un peu plus de quatre-vingt mille litres de liquide hautement inflammable, et fort bien enflammé, dans les quatre directions de l'espace, portés par un effet d'aérosol à la périphérie de la boule de feu, un peu comme ces bombes « fuel-air explosive » dont s'était servie l'armée américaine dans les sables d'Irak, une décennie auparavant. Les quatre étages supérieurs furent proprement désintégrés net, jusqu'au 98 compris où un énorme incendie se mit aussitôt en action, se propageant à toute vitesse vers le haut. Un quart d'heure après le crash, sous la zone d'impact, les étages 92 et 93 étaient complètement en feu à leur tour. Les kamikazes savaient fort bien ce qu'il faisaient : la masse de l'avion, sa vitesse, le volume du carburant à la fois détonant et hautement inflammable, se consumant jusqu'à des températures de 1 200 degrés. Une cible bien haute, bien visible, bien nette, immanquable. Une haute structure de métal, de verre et de béton, fragile. Une haute colonne qui allait se voir sectionnée nette par le pouvoir des aciers et des carburants modernes.

Si la dynamique propre aux incendies attira immédiatement le gros des flammes vers la cime de la tour, la nature particulière du feu liquéfié l'entrava aussi aux lois de la gravité : des jets, des ruissellements, des gouttières, des cascades de kérosène en combustion descendaient vers les étages inférieurs, utilisant les trous creusés par l'accident tout comme les cages d'escaliers, ou les puits d'ascenseurs, y allumant sur leur passage autant d'incendies mortels, dans le même temps, la fumée et le feu envahissaient systématiquement les étages supérieurs, y emprisonnant tout dans une cage de métal incandescent et d'air irrespirable.

Bientôt le toit lui-même serait une vaste plaque ardente.
Bientôt la tour entière serait une condensation verticale de l'enfer.

D'après Maurice Georges DANTEC.

medium_img472.4.jpg

 «Haïku in SATORI 4»

(Digit.Remix) extrait de l’album L’IMPROVISTE en préparation-records 2007(pour une meilleure lecture,une décompression en "wave" conseillée..bientôt,…)
Michel REYES : lYRICS & voice /music : ASTRAL PROJECTION & INA doc.(10’’53)

Vous pouvez également voir mes toiles en pages archivées 2006-2007

 Pour des raisons d’imbécillités opiniâtres,d’acoquinements fugaces et prévisibles,j’ai décidé d'évacuer,en tirant la chasse, TOUS les commentaires de  quelques nauséabondes diarrées gymnopédiques épistolaires avariées...De les re-nommer serait de l'ordre du comique à répétitions...Merci,j’ai fait le plein,et ZE BLOG n'est pas une décharge…Tous ces célèbres anonymes,vous pourrez les rencontrer sur leurs BLOGS PERSO (si vous les trouvez,bien sur…).Bienvenue aux hommes et aux femmes de bonne volonté sur ZE BLOG !…So long.
medium_img475.7.jpg
infos spéciales:Le dernier recueil de Lionel Mazari parait ce mois-ci aux éditions Gros Textes. Il est disponible à l'adresse de l'éditeur:  Editions Gros Textes, à Fontfourane, 05380 Chateauroux-les-Alpes. Son prix public est de 10 euros.medium_img492.2.jpg Vous y trouverez: des textes en prose écrits dans les années 90 et rassemblés sous le titre Journal d'un ange, ainsi que ses derniers écrits sous le titre: J-C Cédille. Un tableau de Michel Reyes représentant Venise orne la couverture. Sont toujours disponibles chez ce même éditeur: les deux précédents recueils: Clam et Cohobe, au prix de 6 euros chacun.
medium_images.14.jpg records.2007

MICHAEL MOORE,UN P'TIT GARS BIEN D'CHEZ NOUS ... : "...Bowling For Fallujah! "

medium_Bowlingf_for_Fallujah.gif Michael Moore,encore un masque qui vient de tomber... (si si si!).Voila une petite piqûre de rappel à l’attention de ses adeptes, des futurs convertis, de Quentin Tarantino, des hésitants et des sans-opinion. A se remémorer dès que Fat Mike pointe le bout de son bide devant les caméras…medium_michaelMOORE.jpg Dégustez, c’est du lourd: The Iraqis who have risen up against the occupation are not “insurgents” or “terrorists” or “The Enemy.” They are the REVOLUTION, the Minutemen, and their numbers will grow — and they will win. - in “Heads Up… from Michael Moore” (Wednesday, April 14th, 2004) Les energumènes qui posent des bombes ou se font sauter dans des rues irakiennes par des jours de forte affluence et faisant ainsi des dizaines, voire des centaines de morts, sont, aux yeux de Michael Moore, de simples révolutionnaires comparables aux insurgés de 1776, en Amérique, qui se révoltèrent contre l’Empire Britannique afin de gagner le droit de vivre en hommes libres sur leur terre. Ce ne sont pas des “terroristes” pour Michael Moore-le-négationniste de mes deux, ce ne sont pas des “ennemis” pour Michael Moore-le- fasciste bon chic bon genre.En toute logique, Michael Moore se réjouit à l’avance d’une hypothétique victoire de ces terroristes, baasistes ou islamistes pour la plupart, transformés en combattants de la liberté par je ne sais quel douteux tour de passe-passe sémantique. Michael Moore ne fait ni plus ni moins que l’apologie d’auteurs de crimes contre l’humanité et peu importe s’il faut des dizaines de milliers de morts en Irak amputables au terrorisme pour que l’intelligentsia française prenne conscience du fait que Michael Moore n’est ni plus ni moins qu’un apologiste du culte de la mort, il l’est bel et bien et ce n’est pas peu dire.medium_11septembre2001-3.jpg Maurras, en son temps, comparait le “nègre américain” de l’US Army au boucher nazi amenant le déporté au four crématoire et trouvait bien plus “d’humanité” dans le second que dans le premier. Moore ne fait que perpétuer cette tradition négationniste, cette “inversion des valeurs”, ce culte de la mort que l’on a trouvé dans les propos de Charles Maurras, l’avocat de la collaboration, et que l’on retrouve aujourd’hui chez Michael Moore, l’avocat des terroristes en Irak. Néanmoins, l’analogie que l’on peut faire entre les deux personnages est quelque peu limitée du fait que Maurras est, en tant que héraut de l’extrême-droite de son époque (ou en tant que “homme d’extrême-droite” tout court), ignoré voire diabolisé par les médias actuels. Ce qui n’est pas le cas de Michael Moore, l’anti-mondialiste anti-bush (cela doit probablement donner droit à déverser toutes les conneries possibles et inimaginables), qui est en permanence encensé par la classe intellectuelle française qui chouchoute son nouveau héros comme jamais.L’extrême-droite antisémite des années 30 et 40 a eu son heure d’audience médiatique avant d’être détrônée par d’autres fascistes, des “fascistes de gauche” tels que Michael Moore, Dieudonné,Soral et plein d’autres. medium_MICHAEL_MOORE.jpgDes “fascistes” (voire des “islamo-fascistes”) à la mode, des fascistes… “tendance”. Même culte de la mort et négationnisme malsain, même terrorisme intellectuel et haine idéologique, même sourire et même ironie noire, les nouveaux fascistes sont bels et bien présents.Mais ces fascistes là ont réussi, pour combien de temps encore?
medium_img486.jpg

Vous pouvez également voir mes toiles en pages archivées 2006-2007

 Pour des raisons d’imbécillités opiniâtres,d’acoquinements fugaces et prévisibles,j’ai décidé d'évacuer,en tirant la chasse, TOUS les commentaires de  quelques nauséabondes diarrées gymnopédiques épistolaires avariées...De les re-nommer serait de l'ordre du comique à répétitions...Merci,j’ai fait le plein,et ZE BLOG n'est pas une décharge…Tous ces célèbres anonymes,vous pourrez les rencontrer sur leurs BLOGS PERSO (si vous les trouvez,bien sur…).Bienvenue aux hommes et aux femmes de bonne volonté sur ZE BLOG !…So long.
medium_img475.7.jpg
infos spéciales:Le dernier recueil de Lionel Mazari parait ce mois-ci aux éditions Gros Textes. Il est disponible à l'adresse de l'éditeur:  Editions Gros Textes, à Fontfourane, 05380 Chateauroux-les-Alpes. Son prix public est de 10 euros.medium_img492.2.jpg Vous y trouverez: des textes en prose écrits dans les années 90 et rassemblés sous le titre Journal d'un ange, ainsi que ses derniers écrits sous le titre: J-C Cédille. Un tableau de Michel Reyes représentant Venise orne la couverture. Sont toujours disponibles chez ce même éditeur: les deux précédents recueils: Clam et Cohobe, au prix de 6 euros chacun.
medium_images.14.jpg records.2007

 

TORPILLAGE EN RÈGLE DU SAMU SOCIAL.ET DANS QUEL BUT ?... : "...D’un côté,la mairie d’Argenteuil fournit des gaz répulsifs pour éloigner les SDF,…et de l’autre,dépassé par(lire la suite sur Michel REYES:ZE BLOG...)"

medium_img498.3.jpg
                          
                            D’un côté,la mairie d’Argenteuil fournit des gaz répulsifs pour éloigner les SDF,…et de l’autre,dépassé par l'afflux massif de familles étrangères en situation irrégulière, le Samu social de Paris ploie sous des frais de dépenses­ hôtelières excessives,selon un rapport de la Chambre régionale des comptes d'Ile-de-France ­publié le 15 novembre qui épingle la gestion de ce groupement d'intérêt public financé à 80 % par l'État….medium_sdf.jpgFaute d'hébergement conçu pour les sans-papiers et les demandeurs d'asile, le Samu social s'adresse en effet à quelque 150 hôtels qui offrent des « prestations médiocres » pour un « coût élevé » - jusqu'à 2 040 euros par mois( !) pour une famille de quatre personnes... Au total, ses dépenses ont ainsi atteint 38 millions d'euros en 2004, dont 24 consacrés à l'hébergement en hôtel. Et son budget a plus que doublé depuis dix ans. « Sans que les administrations de tutelle ne soient saisies du problème », (en douce…)note le document révélé hier par France Info. « Le fait de ne laisser aucune famille avec enfants dans la rue est dans notre cahier des charges »(ben voyons…),justifie Stefania PARIGI, directrice du GIP fondé en 1993 par Xavier EMMANUELLI,ex-fondateur d’MSF(soixantuitard(e)s recyclé(e)s dans la farine de blé-dur…)… Factures de complaisance et l’affaire d’Argenteuil en date laissent à penser qu’il y a deux poids et deux mesures dans le traitement des SDF…le but de la manœuvre est de faire plier(chantage affectif) l’action entreprise à l’immigration contrôlée par le gouvernement… Destructeurs massifs d’outil de la solidarité nationale,n’oubliez pas d’aller chercher votre chèque,rue SOLFERINO.Un cocktail «monstre» vous y attend !…
   medium_Jameldebbouze.2.jpgBrave djamel…
medium_img500.4.jpg
infos spéciales:Le dernier recueil de Lionel Mazari parait ce mois-ci aux éditions Gros Textes. Il est disponible à l'adresse de l'éditeur:  Editions Gros Textes, à Fontfourane, 05380 Chateauroux-les-Alpes. Son prix public est de 10 euros.medium_img492.2.jpg Vous y trouverez: des textes en prose écrits dans les années 90 et rassemblés sous le titre Journal d'un ange, ainsi que ses derniers écrits sous le titre: J-C Cédille. Un tableau de Michel Reyes représentant Venise orne la couverture. Sont toujours disponibles chez ce même éditeur: les deux précédents recueils: Clam et Cohobe, au prix de 6 euros chacun.
medium_images.14.jpg records.2007

CHIENNE DE VIE,CHIENNES DE GARDE,COACHEZ-VOUS LE STRING!… : « …Clitocratie paritaire,la Zérope au fond du trou… »

          medium_img504.jpg

"...Rien n’est trop sacrificiel pour se parfumer «à-l’air-du-temps» de la branchitude et de ses déjections épistolaires…. La franche couardise littéraire se pavane des dissertations anorexiques de l’ingurgitation d’un yaourt frelaté(NOTHOMB),d’une «"gorgée de bière"»,et de «"journée chez ma mère"»,puis l’ANGOT-show-hystéro-vasecto et ses retombées sur un «women’s lib» à la française - quand ce n’est pas l’éviction télévisuelle de Salman RUSHDIE sur un plateau de télévision par une Christine BRAVO,au top de sa forme, en lui déclarant que ses bouquins sont « mal écrits » - on croit rêver devant l’odeur de graillon des jugements du porcelet minautariste,qui se prétend également «écrivain»…..Et j’ose à peine vous narrer la "gastro-critique-entérite" de ces "chiennes de garde"(ALONSO,HALIMI dixit...) : des livres «"trop-compliqués"» d’auteurs majeurs foutues au pilon d’un revers tatoué et des «essais magnifiques» sur les analités altérés d’un «psycho-sida-pop.maît’-de-conf» sur les nains de jardins,ainsi que les apparitions enjoués d’un philosophe de la « Zeurope-avant-l’heure» et de ses avenirs radieux…Foutue cirque de proctos-cacaphages…Rien n’est trop paritaire,ni déjectionniste que les futurs programmes idiovisuels,les émissions de merde,à effets de serre reviennent avec leurs lynchages cryptogames à base d’SMS baveurs d’une langue sacrifiée à l’extrême – on est presque dans le morse… Il n’y a pas si longtemps,le survol –au figuré comme au propre –de la marée noire du PRESTIGE avait laissé pantois les propres militants De La «Ministre» VOYNETmedium_VOYNET.jpg - n’étant pas convaincue de l’ampleur du désastre … «" Je ne pense pas avoir affaire à une catastrophe écologique majeure…",avait-elle constatée du haut de son hélico-TV.La boulette (de pétrole…) n’a pas convaincue le bon millier de bénévoles qui se sont relayé(e)s des mois durant dans le froid,la fatigue et les manques de moyens – sans compter la dangerosité de manipuler le produit...Démission rapide et exit de Bécassine,on a échappé à une catastrophe « éco-tropique » majeure …Mais l’intermittente du bio-concile dresse toujours les oreilles au son du calendrier électoral…Une solide retraite en perspective …Faut-il être  sourd à ce point pour lui confier des responsabilités et des décisions municipales(maire, également…N’en j’tez plus,la cour est pleine !) et Zéropéennes ? -ce qui me fait véritablement douté du sérieux de l’édifice Bruxellois,c’est qu’ils acceptent n’importe qui… Il ne restera plus qu’à l’emphatique «parlementaire» de rejoindre les goulaillances «cra-cras» de son amie- actrice ANEMONE –dont les partitions créatrices très limitées ne laissaient aucun doute sur l’aboutissement de l’affaire «écolo».Les actionnaires du  SPLENDID s’étiolent lentement mais sûrement vers un vaudeville de coteries qui les mèneront certainement à la Comédie Franchouille.L’anémique ANEMONE pourra bouffer à l’œil –chose,dont on elle est particulièrement friande.La mégère ne s’apprivoise que quand elle squatte…Fermé le ban,ou vous en voulez encore ? …du BACHELOT,ou tiens t’auras du BOUTIN ? … 

                  Mais je suis tellement curieux de CONTINUER de mâter l’Homme Sans-Patrie,Sans-Pays,sans-Passé,ce surmâle dissolue de la « Zoorope »,tel un vulgaire UPSA dans son verre à dents…Du fond des migraines de ses «échangismes»,j’adore lui murmurer : «Suprématisme et Souveraineté»…Faites chier l’Université Communautaire,avec toute la force du  hip-hop  et «taguer» sur les murs :  «Nos ancêtres,les gaulois…»Emmerdez la stasi- féminariste en pissant autour des cuvettes d’autoroutes,familiales,chez les amis,partout où vous sentez la coupeuse de couilles de services…Parlez et vantez les mérites du dernier «quat-quat’» chez les « zécolos »… Soyez méga-hostiles à la couche d’ozone…Vantez le royalisme chez les profs « progressisses »…et la République chez les Anglais – parlez-leur aussi des « states »,ils détestent…Soyez POUR contre TOUT ce qui est CONTRE,et CONTRE TOUT ce qui est POUR!...Voilà,je suis un authentique bâtard de Cervantès qui ne croit ,ni à LIENMHAN(voir à quelques encablures sur ZE BLOG...),ni aux enfants de Don Quichotte…Face à ces hommes et femmes de peu de foi,je reste d’une froideur aristocratique…

     Fièrement la Neuhrope se «féminarise» et s’adonne au plaisir du talent sans sélection,au préalable, qualitative : les quotas…Si j’étais une femme,je n’accepterais pas ces nouvelles flatullences sexistes… Tartarino-paritaires-buisness  GO HOME !..
medium_img491.jpg

Vous pouvez également voir mes toiles en pages archivées 2006-2007

 Pour des raisons d’imbécillités opiniâtres,d’acoquinements fugaces et prévisibles,j’ai décidé d'évacuer,en tirant la chasse, TOUS les commentaires de  quelques nauséabondes diarrées gymnopédiques épistolaires avariées...De les re-nommer serait de l'ordre du comique à répétitions...Merci,j’ai fait le plein,et ZE BLOG n'est pas une décharge…Tous ces célèbres anonymes,vous pourrez les rencontrer sur leurs BLOGS PERSO (si vous les trouvez,bien sur…).Bienvenue aux hommes et aux femmes de bonne volonté sur ZE BLOG !…So long.
medium_img475.7.jpg
infos spéciales:Le dernier recueil de Lionel Mazari parait ce mois-ci aux éditions Gros Textes. Il est disponible à l'adresse de l'éditeur:  Editions Gros Textes, à Fontfourane, 05380 Chateauroux-les-Alpes. Son prix public est de 10 euros.medium_img492.2.jpg Vous y trouverez: des textes en prose écrits dans les années 90 et rassemblés sous le titre Journal d'un ange, ainsi que ses derniers écrits sous le titre: J-C Cédille. Un tableau de Michel Reyes représentant Venise orne la couverture. Sont toujours disponibles chez ce même éditeur: les deux précédents recueils: Clam et Cohobe, au prix de 6 euros chacun.
medium_images.14.jpg records.2007

TRACTEURS & DETRACTEURS... : "...BAYROU,l'énigme de Guillaume TELL..."

medium_l_énigme_de_Guillaume_TELL.jpg  François BAYROU et son programme m’ont toujours fait penser à cette toile de Salvador DALI ...BAYROU,OU L’ENIGME DE GUILLAUME  TELL !...

Vous pouvez également voir mes toiles en pages archivées 2006-2007

 Pour des raisons d’imbécillités opiniâtres,d’acoquinements fugaces et prévisibles,j’ai décidé d'évacuer,en tirant la chasse, TOUS les commentaires de  quelques nauséabondes diarrées gymnopédiques épistolaires avariées...De les re-nommer serait de l'ordre du comique à répétitions...Merci,j’ai fait le plein,et ZE BLOG n'est pas une décharge…Tous ces célèbres anonymes,vous pourrez les rencontrer sur leurs BLOGS PERSO (si vous les trouvez,bien sur…).Bienvenue aux hommes et aux femmes de bonne volonté sur ZE BLOG !…So long.
medium_img475.7.jpg
infos spéciales:Le dernier recueil de Lionel Mazari parait ce mois-ci aux éditions Gros Textes. Il est disponible à l'adresse de l'éditeur:  Editions Gros Textes, à Fontfourane, 05380 Chateauroux-les-Alpes. Son prix public est de 10 euros.medium_img492.2.jpg Vous y trouverez: des textes en prose écrits dans les années 90 et rassemblés sous le titre Journal d'un ange, ainsi que ses derniers écrits sous le titre: J-C Cédille. Un tableau de Michel Reyes représentant Venise orne la couverture. Sont toujours disponibles chez ce même éditeur: les deux précédents recueils: Clam et Cohobe, au prix de 6 euros chacun.
medium_images.14.jpg records.2007