Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23 octobre 2008

LE CLEZIO,LA CONSECRATION DU VIDE… : « …littérature et roue de la fortune… »

img601.jpg 

« …Donc, nous y sommes…Aux  prix littéraires, JMG LE-CLEZIO, après avoir  aligner «trois télévisions»,  remporte le million d’euro (euro est invariable…).Et son numéro de claquettes final a enthousiasmé un des peuples les plus dépressifs du Village-Monde: les Suédois (les Suédoises, c’est autre chose…).

       Après avoir inventer la dynamite, les Nobel n’auraient jamais penser à un pétard mouillé comme trophée…Mais, que voulez-vous, depuis les frasques de l’art contemporain, cette sacralisation du vide écrite, peinte, parlée et filmée, il faudra s’en contenter.

       Le sanctuaire du Néant,désormais,compte un adepte de plus, et comme si cela ne suffisait pas,autant l’arroser d’un bon pactole. La racaille des Editeurs Associés  en grogne de joie, les traditions d’analphabètes littéraires perdurent dans le silence,l’étouffement des écrits,les chuchotements…Le «nouveau roman» est à la littérature ce que la «nouvelle cuisine» est à la gastronomie ; d'éparses échantillons sur une blancheur d’assiette, les  Suédistes préfèrent rester sur leur faim.

     Notre Clézio comparé à Camus ( j’ai des doutes…) sur son premier roman, «le procès verbal », en une évanescence de  «l’étranger». Ah ouais ? Puis,d’après wikipédia,les thèmes abordés sont : la douleur, l'angoisse, la douleur dans le milieu urbain feraient surtout de lui l'héritier de questionnements et dénonciations existentialielles, et, provocation ultime( qui m’a fait réagir,grrr! …), il se pourrait qu’il  puisse également rappeler le «Nexus» d'Henry Miller !...Alors là, je dis «stop» !...Faut pas charrier, tout de même !....

     Que les abrutis de la dynamite touchent à MILLER et je vois rouge !...

     Suis-je donc apte à juger d’un Nobel,me diriez-vous ?...

     Tout à fait.Au lycée et en rédaction, je produisais régulièrement 20 pages au lieu des 20 lignes réglementaires. Ce qui m’amenait invariablement à obtenir les plus mauvaise notes de la classe.

      Alors,fuck à la fin! »

*illustration de MR  réservée pour l’oeuvre de Lionel MAZARI, «les amnésiques anonymes »(2008)

4a9aacce83d1626396bc4c13a8a25ec9.jpg

2a2d5d329127878a05b8e5af2dc212fc.jpg

medium_img500.jpg

infos spéciales:Le dernier recueil de Lionel Mazari parait aux éditions Gros Textes. Il est disponible à l'adresse de l'éditeur:  Editions Gros Textes, à Fontfourane, 05380 Chateauroux-les-Alpes. Son prix public est de 10 euros.medium_img492.2.jpg Vous y trouverez: des textes en prose écrits dans les années 90 et rassemblés sous le titre Journal d'un ange, ainsi que ses derniers écrits sous le titre: J-C Cédille. Un tableau de Michel Reyes représentant Venise orne la couverture. Sont toujours disponibles chez ce même éditeur: les deux précédents recueils: Clam et Cohobe, au prix de 6 euros chacun.

Commentaires

tu as vu ton blog dans midi libre aujourd-hui ?

Écrit par : pierrot le zygo | 24 octobre 2008

Les commentaires sont fermés.