Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25 janvier 2008

CADRES,VERNIS,SUJETS,TOILES & PAYSAGISME ... : " ...je fais EXACTEMENT le contraire de ce que l'époque de la laideur voudrait que l'on fasse..."

1836d363c0fd9946daaa4843285d8b11.jpg
« …Bon d’accord, tout est foutu, il n’y a plus rien, l’histoire est fini, nous sommes maudits, c’est l’apocalypse, restons et travaillons ,en survie.je change de quai(Venise…),je vais cacher mon fou rire…EXEMPLE ?.... :Comme tous les ans a lieu la biennale de Venise d’art contemporain. Un grand journal titre ainsi sur l’évènement :  «VENISE SOUS LE SIGNE DU TRAGIQUE.» la biennale, nous dit-on, «reflète la noirceur de notre époque, tantôt funèbre, tantôt tragique».Le pavillon néerlandais installe des lits de camp dans un décor de centre de détention, où des vidéos diffusent des images d’arrestation et de fouilles. Plus loin, au Japon et en Corée, c’est bien entendu le rappel d’Hiroshima et l’exposition de squelettes hybrides et hypertrophiés. En Allemagne, il fallait s’y attendre, nœuds coulants au-dessus des visiteurs et masques vides. Au Canada, animaux empaillés et champignons noirs, dans une évocation exaspérée de la destruction de la nature. En Islande, une barque est échouée sur une plage de verre brisée. En Serbie, monuments dédiés à la peur, tranchants comme des couteaux, et guérites de petits écrans où sont projetées des images de guerre : elles rappellent des persécutions monstrueuses et des révolutions perverties, prouvant que le passé et le présent se ressemblent, aussi détestable l’un que l’autre. Ici, le visiteur a droit a deux aspirines et une petite tape dans le dos….Et ça continue. En France, l’artiste féminin s’étend sur la mort de sa mère. A l’Arsenal, le parcours commence par un Christ crucifié sur un avion de chasse, se poursuit par des photos de Beyrouth sous les bombes, avec des mannequins reliés à des perfusions et percés de plaies, suivis d’un inventaire des fusils d’assaut modernes. Plus loin encore, un petit garçon joue au foot, devant des immeubles détruits de Belgrade, à ce détail prés que le ballon est en réalité un crâne humain. A la fondation Peggy-Guggenheim, c’était fatal, vous tombez sur des dessins morbides, des machines de torture qui doivent provoquer chez vous une sensation d’étouffement, voire de nausée. Enfin, le cœur, le clou, le top du top de l’expo : le masque mortuaire d’un doge, des crânes gravés, des figures d’anatomie, des corps en décomposition sculptés dans le bois…La conclusion des journalistes présents est épatante :  « CETTE ANNEE,PLUS QUE JAMAIS,VENISE EST LA CITE DU DEUIL. » 
      Ben voyons, et bravo pour de très confortables affaires. Il faut décidément que je m’habitue au fait de n’avoir rien écrit de ma vie… »

     -Philippe SOLLERS,page 170,«UN VRAI ROMAN».(PLON-2008)

medium_img475.7.jpg 
"LES PARADIGMES ARTIFICIELS ",essai pamphlétaire du hasard et des raisons contrôlés,écrit  par Michel REYES sur la période 2006-2007,cherchent toujours un éditeur...Beauoup (GALLIMARD,ALBIN  MICHEL,etc...)l'ont reffusé...ALORS,QUI VA SE MOUILLER?...ZEA BLOG se situe à 3840 lecteurs par mois,en moyenne,et depuis septembre2007...pas d'expos,pas de bouquin,il ne me reste plus que le web,mes chers HONECKER!...
medium_images.14.jpg 
records.2008

Commentaires

bonjour les amis trop lointains
quel bonheur que de lire sollers
d'ailleurs c'est un bel écrivain du bonheur
dommage qu'il essaie de nous convaincre sur son site que yannick haenel est un auteur potable
en tout cas pour l'instant il ne l'est vraiment pas
peut-être un jour
hélas en matière de goût sur les auteurs contemporains sollers n'est pas toujours très fiable
lui même ne l'était pas trop -ni fiable ni potable- à ses débuts
ici c'est la guerre en dentelle
tenue de soirée de combat exigée
champagne et bulles de sang

Écrit par : lionel | 20 janvier 2008

Les commentaires sont fermés.