Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29 décembre 2007

« …L’ACTE SURREALISTE LE PLUS SIMPLE CONSISTE,REVOLVERS AUX POINGS,A DESCENDRE DANS LA RUE ET A TIRER AU HASARD,TOUT CE QU’ON PEUT DANS LA FOULE… » : ...une phrase qui n'est pas de DALI,mais d'André BRETON...

…Serait-ce le nouveau programme des socialistes ?...

medium_dali.gif

...Je  suis écoeuré des déclarations fracassantes du blog des énervé(e)s de la gauche,et que chacun appréciera,à sa manière,les façons réductrices – voire fascisantes -,d’appréhender l’œuvre d’un peintre reconnu dans le monde entier : Salvador DALI …Ah,évidemment,celui-ci n’a pas été bouffer à la gamelle des «marxistes-léninistes»,sous la houlette d’André BRETON,le super flic de la littérature encartée à la cause soviétique – adhésion au PC…SOUPAULT,ARTAUD,VIBRAC,BALTHUS -des esprits trop libres sans doute -ont subis le même assaut de ceux qui se prétendaient,et on veut bien les croire  "que l'idée du surréalisme tend simplement à la récupération totale de notre force psychique par un moyen qui n'est autre que la descente vertigineuse en nous…",dixit le maître…De ce que l’on a pu juger par la suite,ce fut plutôt une descente vertigineuse dans les poubelles de l’Histoire…et je ne vais pas refaire inlassablement les démonstrations adéquates (voir les notes de ZE BLOG…)..Puis-ce qu’il est aisé pour ces « petits » messieurs de la Culture et Adjoint de surcroît(pas pour longtemps…),à rouvrir des procès d’intentions,et à court d’arguments politiques,et même pire,de RAPPORTER ceux des propos de sites dont les contours commencent à se faire de plus-en-plus précis et malsains,et d’accuser,comme à la grande époque du Stalinisme et de l’Hitlérisme,de la toile et des morceaux de bois,et de ce qui est peint dessus – ce qui est vraiment surréaliste pour le coup…et de STYGMATISER ,par pures bêtises électoralistes,l’annonciation d’un parti,dont beaucoup d’entre nous commencent à rougir de ces barrissements d’arrière-garde,et sans honte aucune,à se faire le porte-parole de procès antique ou il fallut forcer GALILÉE à prétendre que la terre était plate,et que cela prouve que je ne me suis nullement trompé sur les intentions de ces dobermans de la Culture qui oeuvrent depuis la nuit des temps,dans l’obscurantisme le plus total et décérébré d’arriver à liguer,maintenant,une  partie des artistes libres – je l’espère…et de ne pas tomber dans le piège totalitaire dangereux pour la révélation de ce qui est écrit,peint,filmé et sculpté à la cause de ces scélérats sans foi,ni loi…La bienveillance tiède que leur a consacrée certains d’entre nous,pour la restructuration d’idées humanistes risque fort d’y laisser des plumes,et on peut s’en apercevoir déjà,dans les foires à la Nobélisation et le Goncourable – ainsi que les expos assassinées par ces petits despotes garibaldesques et grotesques qui nous amènent aux confins du néant,et qui maintenant osent ce que d’autres ont tus,par pudeur digne et ferme de ne point rapporter,mais comme ce « Nouveau Front National Populaire» balance désormais le verbe haut et arrogant,ce que la petite-petite-petite gauche pensait tout-bas,et bien nous voila servis et prévenus !..Et quand ce n’est pas une parenté quelconque - voire une affiliation ouverte avec le National Socialisme,comme pour Gunther GRASS,en jetant l’opprobre ouvertement sur ses œuvres par les «sociologues» en vogue(BOURDIEU,je vous en parlerai un de ces quatre…)à la cause « Marxiste-dans-le-mur »,et  de la fuite en avant des capitaux cérébraux d’un échec clairement annoncé,ils ne leurs restent plus qu’à tirer pitoyablement,à nouveau,sur les cercueils (Salvador DALI,CELINE,HERGE,etc…),à défaut de la foule…je compte bien rallier d’autres artistes sur cet état de fait.bye.

 

...écrit par Michel REYES,le09/10/2007

*illustration : « Prémonition à la guerre civile» - 1936-Salvador DALI(huile/S/toile)
medium_ROSE_INVERSEE.3.jpg

Vous pouvez également voir mes toiles en pages archivées 2006-2007(cliquez en haut,a gauche)

medium_img475.7.jpg 
Pour des raisons d’imbécillités opiniâtres,d’acoquinements fugaces et prévisibles,j’ai décidé d'évacuer,en tirant la chasse, TOUS les commentaires de  quelques nauséabondes diarrées gymnopédiques épistolaires avariées...De les re-nommer serait de l'ordre du comique à répétitions...Merci,j’ai fait le plein,et ZE BLOG n'est pas une décharge…Tous ces célèbres anonymes,vous pourrez les rencontrer sur leurs BLOGS PERSO (si vous les trouvez,bien sur…).Bienvenue aux hommes et aux femmes de bonne volonté sur ZE BLOG !…So long.

 

Commentaires

Bonjour Michel,
J'écoute tes peintures.
Je regarde quelquefois tes textes politiques, mais je dois avouer pas jusqu'au bout car je ne comprends pas tout, trop compliqué pour mon petit cerveau...La violence verbale m'éffraie.
Je suis étonnée de découvrir cette poésie secrète, douce dans tes peintures à la limite d'une naîveté d'enfant,qui me plait d'ailleurs; et puis cette métamorphose soudaine de docteur Jekill et Mister hide qui surgit dans ton écriture...
C'est bizarre, on dirait deux personnes différentes.
J'avais envie de te le dire, j'espère que cela ne te fachera pas.

Écrit par : victorine follana | 09 octobre 2007

...DOCTOR JEKYLL & MISTER HYDE?...AH!AH!AH!...N'en j'tez plus,la cour est pleine!..AH!AH!AH!...

Écrit par : michel REYES | 09 octobre 2007

Je ne suis pas trés engagée politiquement, j'écoute et je fais mon devoir quand il faut voter c'est tout.
Mon message n'était absolument pas un discours, j' exprimais seulement ce que je ressentais devant ton travail d'artiste ( peinture et écriture )et si j'ai choisi ( pour rire ) l'image de docteur Jekil et Mr Hide, c'est parce que je trouve que dans ta peinture tu es le doux, gentil docteur Jekil, et puis paf!...l'écriture c'est de l'explosion, de la virulence, etc...
Chacun s'exprime comme il veut, je ne cherche pas à détenir une vérité, à chacun la sienne, si je t'ai ennuyé ou blessé excuse moi, ç'était vraiment involontaire

Écrit par : victorine follana | 09 octobre 2007

...t'inquiètes,Victorine...J'ai la peau dure...

Écrit par : michel REYES | 10 octobre 2007

Les commentaires sont fermés.