Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20 décembre 2007

D'UN GAULLISME,L'AUTRE... : "...de nouveaux grands cimetières sous la lune..."

D’un Gaullisme,l’autre…

medium_img506.jpg  …Bonjour à vous,chers gaullistes ou qui croyaient encore l’être !... – n’y voyez pas d’insulte,je serai le garant d’une tenue irréprochable dans mes propos,n’étant pas partisan,personnellement,de la «politique spectacle» et de polémiques stériles.OK ?... je voudrais simplement,si vous le permettez,vous reprendre sur quelques points,non exhaustifs,amenant le débat du Gaullisme historique,et non de l’archéo-gaullisme contemporain – d’où la complexité du monde actuel peut nous faire perdre les pédales à tous,j’en conviens…premier point :le vaudeville burlesque de la dernière élection Présidentielle de nos institutions n’amènent en rien la qualité d’un Président,d’un Chef, d’une Antenne que nous nous devions d’accepter et de reconnaître comme tel,bien…En clair,la personnalité complexe(parfois diffuse…) de Monsieur SARKOZY,issu au suffrage universel en qualité de Président de la République – et j’espère que sur ce point,nous sommes d’accord…,ne nous amène également à poser en terme de «placébo» une attente que les français(es) étaient en mesure de recevoir  à l’indécision générale,me fais-je bien comprendre ?...deuxième point : l’indéfectibilité de Nicolas SARKOZY à l’Europe «courcircuite» le  NON du référendum exprimé le 25 mai 2005.Le « social-libéralisme » de masse implanté à Bruxelles n’entrevoit aucune fenêtre de tirs et de progrès sur la Planète Europe – inutile de préciser l’anti-américanisme primaire statué en permanence,et dernièrement,le procès rétrograde fait à MICROSOFT,indigne d’une société moderne suivant des voies de développement aux problèmes inhérents à l’Informatique et de la Communication entre les Peuples – de retirer les logiciels MICROSOFT-WINDOWS-XP-VISTA des ordinateurs vendus,c’est un peu comme si vous achetez une voiture en exigeant d’enlever le moteur ou les roues…De cet «exorcisme» de fait et de ces pléthores d’épiciers,je ne vois nullement en quoi nos 27 Nations s’anoblirons de tels actes…Et apparemment,le champ de l’Alliance Atlantique(retrouvé,j’espère…) soutenu par Nicolas SARKOZY n’a été d’aucun recours,donc :  « …à la chambre parlementaire de Strasbourg,esprit Français es-tu là ?... »  «Niet !»répond le chœur des «walkyrie» révocrates présents(oui,ouvrons le couvercle de ce magnifique pot-de-chambre,et que voyons-nous ?…des « zinzins-de-la-paquerette »,des «angoissés-du-climat»,des maoistes-trotskistes défroqués,des rebus du Giscardisme,des antis-hamburger,des zogéhèmophobes,des «onanistes éoliens»,des hitlérophiles négatio-thésards,des fossiles géostationnaires-Raéliens,du post-situationniste caméléon(suffit qu'il se "pose" pour prendre la couleur...),etc,etc.,….Et puis,et puis,…quelques «gaullisses» amnésiques éparses, perdus dans cet immense concert de jappements à l’unité sur l’anti-américanisme primaire,cette «ola» fédératrice et enjouée…)…Nous voilà rassuré sur la souveraineté retrouvée…troisième point (le plus important et le plus douloureux de l’affaire,çà risque de grincer des dents  et des illusions,vous m’en voyez désolé…) :..combien de français,en 40,étaient gaullistes ?..humm ?...je pose la question en terme d’organisation de la résistance et de lutte contre la barbarie nazie - voire de l’occupation… LAVAL,PÉTAIN,PAPON et tous les Lucien LACOMBE fleurissaient au jour le jour…Le général DE GAULLE était condamné à mort par l’agresseur pangermanique,et pas un piou-piou sous-équipé aurait parié un copeck sur notre ami galonné…D’accord ou pas d’accord ?...Du souvenir aigu que mes compatriotes avaient du «pacifisme» antécédent,pas une balle ne correspondait à un seul chargeur,avion sans hélices,les chars n’avaient aucun équipement radio - il fallait que les opérateurs ouvrent la tourelle pour correspondre par signes( !),etc.,…L’envahisseur est rentré sur le territoire «sacré» en pantoufles…Alors maintenant,parlons un peu de vos appointances actuelles en ce qui concerne M. DE VILLEPIN & M.CHIRAC…Les lendemains du 11 SEPTEMBRE 2001,et sans avoir la berlue,nous avons tous vu ces deux petits messieurs ouvrir leurs braguettes et pisser(je vais être un peu trivial…)medium_normandybeachcombatphoto4.jpg sur les 300 000 morts d’OMAHA-BEACH,UTAH-BEACH,ST-MERE-L’EGLISE,les ARDENNES et de la prise de BERLIN,SPANDAU,acculant le nabot austro-prussien à se coller une praline dans le plafond… «…Les sanglots longs  des violons de l'automne blessent mon cœur d'une langueur monotone… »,oui,c’est à ce général-là que nous devons une fière chandelle,et pas à un «autre»… Me fais-je TOUJOURS bien entendre ?...Je perçois des gémissements lugubres sur les familles USA ayant perdu un membre dans cette «guerreeuh-qui-fait-de-nombreux-morts-zé-victimeeuuhs»(«l’exploitation des cadavres est une tradition de la république»,Léon DAUDET.Je m’y soumets sans restriction…), mais rien sur les Irakien(ne)s débarrassé(e)s,ENFIN,du nervi-sadhamite…Je revois encore le reportage où le «raïs» faisait sauter ses opposants,pieds et poings liés avec du barbelé,en leur collant des pains de C4,synthex, sur la poitrine…Monstre et bourreau de l’humanité,il avait les faveurs de l’Occident,et c’est ignoble que çà continue comme dit la chanson,encore et encore…Je revois également cette fosse aux lions,sous son «palais»,ou il donnait à bouffer-vivant,femmes,hommes vieillards et enfants,pendant que VEDRINE faisait les cent pas,contrats «elf-total-fina» en mains,pas dérangé par les hurlements des supplicié(e)s…Ah,on peut dire que la MITTERANDIE ne pratiquait pas «l’état-d’âme» quand il s’agissait de la FRANCE !…Peut-être que j’y vais FAURE,comme dirait EDGARD,mais c’est la stricte vérité…D’ailleurs, la VEDRINOSPHERE a été embauchée,pour ses «longs et loyaux services» à l’ONU,promontoire "bleu-bite" de cette maréchaussée immobile arpentant les couloirs génocidaires de type-RWANDA-YOUGOSLAVIE-LIBERIA-SIERRA-LEONE,jusqu’à en écoeurer le vénérable soldat-général MORILLON obéissant,impuissant,aux «ordres»,... de replis,bien sur... - que grâce soit rendue à son indignation profonde et légitime!…Alors,disais-je, la VEDRINITE ,de son stakhanovisme impeccable serait en train de «négocier» un rapport,un amendement de DHIMMITUDE représentant la parole de Nicolas SARKOZY devant les ONUCRATES ébahi(e)s : il ne sera plus permis,ni même toléré toutes critiques,ni caricatures - voire même murmurer le nom de l’islam et des pays qui le représentent…et aussi,quelques déclarations sarkoziennes algéroises : « Il est légitime que l’Algérie affirme son identité arabo-islamique et poursuive ses efforts en matière d’enseignement de la langue arabe. D’ailleurs, nous souhaitons nous-mêmes renforcer l’enseignement de l’arabe en France, qui correspond à une ancienne tradition mais aussi à de vrais besoins ( ? !)... »  Mai 2006,"Conférences des pays islamiques":pas un mot dans la presse aux "ordres",pas même un frémissement…Et maintenant,imaginez un peu :"Conférences des pays chrétiens",et déjà j'entends couiner les piaulement des bonnes gagneuses "dégagées" de la "libre expression" jacobine,et le tapage des silences de bunker ronronnant au "statu quo" hiérarchique des rotatives de fabrications allemandes,ach so...terroristen!outrages aux bonnes moeurs!et notre "lib' arbitren",hein?¨...Sainte laïcité,priez pour ZEEEUUH!...Alors,faut-il vous l’envelopper,ou c'est pour emporter?...Et quatrième point,pour faire court : dans un épanchement «camarade» d’enrôler notre brave ATTALI «économiste» issu de la trappe socialiste afin d’éduquer les foules à un capitalisme «gaie» - très tendance,ces derniers temps…L’honorable MINC doit s’étrangler de rires devant les chambardements annoncés par la Présidence actuelle…Communautarisme,sectarisme,identitaire et tout le FATA MORGANA idéologique,sauce branchouille enfoncent les clous du cercueil,qui un à un,nous honoreront d’une lâcheté sans nom,au piloris de la Nation ,de l’Europe et des catastrophes générales à venir…C'est-à-dire que  dans un demi-siècle seulement,et puis-ce que nous allons inaugurer de nouveaux « grands cimetières sous la lune »(BERNANOS),les survivants(s’il en reste…)aux pieds des stèles commémoratives commenceront sans doute à parler ouvertement de trahison …

   Chers ami(e) Gaullistes,je vous prie d’accepter tous mes respects et sincères remerciements de m’avoir – sinon lu,partiellement écouté.Merci.

 

...écrit par Michel REYES,le 20/09/2007

medium_paix.2.gif

Vous pouvez également voir mes toiles en pages archivées 2006-2007

 

 Pour des raisons d’imbécillités opiniâtres,d’acoquinements fugaces et prévisibles,j’ai décidé d'évacuer,en tirant la chasse, TOUS les commentaires de  quelques nauséabondes diarrées gymnopédiques épistolaires avariées...De les re-nommer serait de l'ordre du comique à répétitions...Merci,j’ai fait le plein,et ZE BLOG n'est pas une décharge…Tous ces célèbres anonymes,vous pourrez les rencontrer sur leurs BLOGS PERSO (si vous les trouvez,bien sur…).Bienvenue aux hommes et aux femmes de bonne volonté sur ZE BLOG !…So long.
medium_img475.7.jpg
infos spéciales:Le dernier recueil de Lionel Mazari parait ce mois-ci aux éditions Gros Textes. Il est disponible à l'adresse de l'éditeur:  Editions Gros Textes, à Fontfourane, 05380 Chateauroux-les-Alpes. Son prix public est de 10 euros.medium_img492.2.jpg Vous y trouverez: des textes en prose écrits dans les années 90 et rassemblés sous le titre Journal d'un ange, ainsi que ses derniers écrits sous le titre: J-C Cédille. Un tableau de Michel Reyes représentant Venise orne la couverture. Sont toujours disponibles chez ce même éditeur: les deux précédents recueils: Clam et Cohobe, au prix de 6 euros chacun.
medium_images.14.jpg records.2007

Commentaires

bonjour Michel, pour cette rentrée j'ai fai l'effort de lire ta note, au moins en partie, et pour ajouter un bon mot je dirai que notre président actuel n'a pas été élu au suffrage universel mais hélas au " naufrage universel " et je doute fort qu'a part certains bien choisis, personne n'échappera au déluge à moins de savoir bien nager !!!

Écrit par : ginette | 21 septembre 2007

Suffit-il d'arborer une croix de lorraine pour rendre hommage à l'oeuvre du Général de Gaulle ?
Je ne le pense pas. Il ne suffit pas non plus de citer son nom ou de s'en réclamer.

Giscard,Chirac ou Miterrand furent les fils spirituels de Pétain.
Les antithèses même du Gaullisme.
Paraphrasant Bugeaud je dirait " Dans le gaullisme comme dans la politique, il y a des principes, mais il y en a peu."

Pour résumer la pensée de de Gaulle : Il n'y a pas d'homme sans une nation et sans un peuple; la France est plus que la somme des Français, elle nous transcende tous; On ne peut pas dissocier la France de son peuple,ni de sa culture, de sa religion et encore moins de son Histoire; les peuples ne sont pas miscibles entre eux; la politique doit être un sacerdoce; le politicien devrait être un moine soldat plutôt qu'un show-buziness man; l'intelligence, la culture, le courage, la lucidité et le caractère devraient être ses qualités; enfin l'épée a été, est et restera l'axe du monde.

Combien de nos représentants actuels peuvent être rangés dans cette catégorie ?

Quant à la résistance, il est vrai qu'ils se comptaient sur les doigts de quelques mains. Mais pour nos générations, y en aura-t-il encore ? En serons-nous encore capables ?

Écrit par : Péricles | 21 septembre 2007

...j'en conclus,parfois,que De Gaulle était un samouraï dont la devise était :"force et honneur"...Nous mesurons la grandeur des hommes politiques,paradoxalement,à leur disparition...

Écrit par : Dimitri G. | 21 septembre 2007

..j'ai été sur Gaullisme.fr...leurs analyses sont complètement pourries,obsolètes (VILLEPIN,le renouveau du Gaullisme?...,alors que c'est tout le contraire...VILLEPIN-LE-PACIFISTE,l'antidote de BUSH?...c'est pratiquement du Crétin.fr!...)...digne des ragots de LIBERATION,le torchon réviso(d'ailleurs,dernièrement,et avec l'article "gobe-mouches" sur la BRETAGNE,beaucoup sont tombés dans le panneau...)...Pour les arguments,voir mon blog...Ils ne savent plus trop où pencher,entre le "national" et le "socialisme"...des peaumés... qui fassent gaffe à ce qu'ils ne se rejoignent pas,çà pourrait faire boum...en fait,ce sont des socialos bon-chic-bon-teint,toujours à remiser leur culture dans le camp des donneurs de leçons jeansénistes ("jésuites"),çà ne marche pas avec "bibi"...rien de fracassant sur leur planète,mec.CIAO.

Écrit par : michel REYES | 24 septembre 2007

Prix Edgar Faure 2008 Laurent Wauquiez - Manuel Valls - Antoine sfeir - Paul Wermus -Rodolphe Oppenheimer etc .Entre présentation et animation de la soirée par Patrick Gobert et l’excellent buffet de produits jurassiens proposé par la maison Henri Maire, représentée par Marie-Christine Tarby-Maire, de nombreuses personnalités, dont Roland Dumas Nathalie Kosciusko-Morizet, Florence Halimi, David Assouline, Eric Zemmour, Thomas Veyrenc, Alain Juillet, Alain Auffray et les auteurs nominés : Christine Clerc, Apolline de Malherbe, Patrice Cohen Seat, Jean Arthuis, Jean Michel Rosenfeld, Jean François Lhérété, Pascal Benveniste,Laurent Cohen-Tanuggi, Thérèse Delpech, Raphaëlle Bacqué, Ariane Chemin, Nasser Zammit et Henri Caillavet avaient étés present au Prix 2007

Écrit par : Brech | 16 décembre 2007

Ce n'est pas la VIème République, c'est le retour à la IVème.

La révision de notre constitution est sur les rails. Le Président Sarkozy et le gouvernement totalement solidaires, l'envisagent pour juillet. S'agit-il d'un toilettage ou d'une transformation radicale ?
Pour ma part, et à partir de 3 trois éléments essentiels, ce projet montre une double volonté : la dénonciation d'un hypothétique héritage avec le prédécesseur de Nicolas Sarkozy, et le retour au régime exclusif des partis.

Un anti-chiraquisme assumé
A l'approche du référendum du 29 mai 2005 la France débat de l'avenir de la construction de l'Europe, mais également d'un sujet satellite : l'éventuelle adhésion de la Turquie.
Face à une opinion publique de plus en plus favorable au Non, les partis politiques, au sein desquels l'UMP de N. Sarkozy et de Giscard d'Estaing prend une place éminente, pèsent lourdement sur la campagne pour inverser la tendance.
Ils disent tous s'opposer à l'entrée de la Turquie dans l'Union européenne. Afin de rassurer la frange de plus en plus majoritaire de l'électorat qui ose bousculer le "politiquement correct", le président Chirac fait adopter le 28 février 2005 une révision de notre texte fondamental imposant l'organisation d'une consultation référendaire pour ratifier toute adhésion future à l'Union européenne.
A peine élu à la magistrature suprême en mai 2007, Nicolas Sarkozy prend une double décision en totale opposition avec son passé récent de membre du gouvernement :
d'une part, la mise en œuvre d'un traité européen "simplifié", copie quasi-conforme du feu traité européen rejeté en 2005, qui sera ratifié par le seul parlement,
et d'autre part, la modification de l'article 88-5 de notre constitution instituant le référendum obligatoire pour valider une adhésion à l'UE, mesure qui n'aura jamais été utilisée, morte avant d'avoir existée.
Aucun gouvernement autre que celui-ci n'aura fait autant pour offrir à la Turquie une telle ouverture en vue de son entrée dans l'Europe.

Une élection présidentielle tous les 5 ans, un point c'est tout !
Parmi les autres mesures proposées dans le cadre de la révision constitutionnelle, il en est deux qui retiennent toute mon attention.
La première, médiatiquement portée par beaucoup des acteurs politiques et présentée aux Français comme une évidence sympathique, déplace le centre de la souveraineté du peuple vers ses représentants parlementaires. La possibilité d'expression du Président devant eux l'autorisera à faire l'économie d'un compte-rendu de son action aux Français entre deux scrutins présidentiels. Ce n'est pas rien.
Cette mesure concourt, sous des aspects purement indolores, à la mise en œuvre de la règle que le clan sarkozyste veut ériger en "évidence constitutionnelle" : l'élection présidentielle décide de tout, les idées formulées par les candidats sont considérées toutes comme actées par l'élection du candidat qui les a émises, sans aucun droit de considérer que les Français puissent effectuer un choix majoritaire entre deux visions mais non exclusif des projets touchant à tous les domaines évoqués pendant la campagne.
La seconde, médiatiquement ignorée, est encore plus grave : les parlementaires nommés au gouvernement retrouveront, automatiquement et sans autre forme de procès, leur siège en cas de départ du gouvernement.
Objectif-France combat sans relâche ce projet depuis plus de deux ans, projet prenant en compte une intention dévoilée le 5 avril 2006 au cours d'une convention UMP relative aux institutions : Les "Secrétaires d'État, comme d'ailleurs les ministres, pourraient retrouver leur siège au parlement s'ils venaient à quitter le gouvernement" préconisait déjà Nicolas Sarkozy.
On entre et on sort du gouvernement suivant les désirs et les besoins de chacun. La pression des partis devient de plus en plus forte. Dans de telles conditions, la solidarité gouvernementale, caractéristique essentielle de l'esprit de nos institutions, mais bien peu respectée aujourd'hui, n'existera plus. Au moindre "coup de blues", le gouvernement deviendra un véritable panier à crabes. C'est tout le contraire du bon sens et de ce que souhaite la très grande majorité de nos concitoyens. Ce n'est même plus la 6ème République, c'est le retour de la 4ème.

Le régime exclusif des partis politiques
De la désignation à la candidature pour les législatives à la composition du gouvernement de la France, sans oublier la maitrise des carrières politiques de ses membres, les partis politiques vont reprendre le pouvoir que leur avait retiré le général de Gaulle en 1958 et 1962 en le rendant au peuple souverain. C'est le vœu partagé par l'UMP et le PS, il est vrai victimes l’une et l’autre d’une énorme hémorragie de militants…
Il ne restera alors de la constitution de la Vème république que l'élection de son président au suffrage universel. Pour combien de temps ?

Alain KERHERVE
www.gaullisme.fr

Écrit par : kerhervé | 12 mai 2008

Les commentaires sont fermés.